Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

La Russie favorite devant le Canada et les É.-U. dans le groupe B du CMHJ

samedi 2012-12-22 / 12:30 / LNH.com - Nouvelles

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


La Russie favorite devant le Canada et les É.-U. dans le groupe B du CMHJ

Après avoir gâté les amateurs canadiens avec cinq médailles d’or consécutives au Championnat mondial de hockey junior, Équipe Canada n’a pas répondu aux appels de leurs plus ardents partisans au cours des trois dernières années.

En 2010, l’équipe canadienne a perdu 6-5 en prolongation contre les États-Unis lors du match de la médaille d’or en Saskatchewan. L’année suivante à Buffalo, les jeunes Canadiens se sont effondrés de façon inexcusable contre les Russes en concédant pas moins de cinq buts sans riposte sur 10 tirs en troisième période dans une défaite de 5-3.

L’année dernière, ce fut la première fois en 11 ans que le Canada ne participait pas au match de la médaille d’or de la compétition réunissant 10 équipes après avoir été éliminé 6-5 par la Russie en demi-finale à Calgary. Les Russes devaient éventuellement perdre 1-0 en prolongation contre la Suède dans le match ultime, alors que le Canada remportait le bronze en blanchissant la Finlande 4-0.

Le capitaine russe Yevgeni Kuznetsov avait fait l’une des déclarations les plus célèbres après la victoire des siens contre le Canada.

« Nous venons tout juste de l’emporter et la question [à savoir quelle est la meilleure équipe] est alors claire, nous sommes meilleurs que le Canada, avait lancé Kuznetsov. Nous sommes heureux. Je suis content que le Canada ne gagne pas la médaille d’or cette année. »

Il n’y a aucun doute que le Canada aimerait bien mettre fin à cette disette à Ufa, sur le sol russe où se tient le tournoi.

Le Canada fera partie du groupe B en compagnie de la Russie, des É.-U., de la Slovaquie et de l’Allemagne. La ronde préliminaire commencera mercredi à l’aréna d’Ufa, qui peut contenir 7950 spectateurs.

Voici un aperçu des cinq équipes du groupe B. Les formations qui termineront au premier rang de chaque groupe obtiendront un laissez-passer pour les demi-finales de la ronde des médailles, alors que celles qui finiront en deuxième place joueront contre celles de la troisième position de l’autre groupe dans les matchs quarts de finale.

ALLEMAGNE

Entraîneur en chef : Ernst Hofner

L’année dernière : L’Allemagne est de retour dans le tournoi après avoir remporté la médaille d’or du groupe A de la Division I. Les Allemands ont remporté cinq victoires et ont dominé leurs adversaires 34-9 au chapitre des buts.

Joueurs admissibles au repêchage 2013 à surveiller : On retrouve deux bons espoirs au sein de la formation allemande, le défenseur Tim Bender et Frederik Tiffels, un attaquant des Lumberjacks de Muskegon que la Centrale de recrutement de la LNH classe au 25e des meilleurs patineurs de la Ligue de hockey des États-Unis. Bender, 5 pi 10,5 po pesant 166 livres, a marqué 11 buts et amassé 11 assistances en 20 matchs avec la formation de Mannheim de la Ligue junior allemande. Quant à Tiffels, il a passé une partie de son été avec l’équipe nationale allemande des moins de 20 ans, en plus d’avoir participé à des tournois avec les formations des moins de 18 ans, des moins de 17 ans et des moins de 16 ans.

Horaire : 26 déc. Canada, 4:30 a.m. ET (RDS, TSN); 27 déc. É.-U., 9 a.m. ET (RDS, TSN); 29 déc. Russie, 9 a.m. ET (RDS, TSN); 30 déc. Slovaquie, 9 a.m. ET (TSN).

Prévisions : En plus de Bender, le joueur à surveiller chez les Allemands est l’attaquant Tobias Rieder, qui se distingue avec les Rangers de Kitchener de la Ligue junior de l’Ontario et qui a été un choix de quatrième ronde (114e) des Oilers d’Edmonton en 2012. Plusieurs joueurs qui ont permis à l’équipe de remporter leur titre en Division I sont de retour, mais aucun des gardiens, et on prévoit qu’ils finiront au cinquième rang du groupe B.

CANADA

Entraîneur en chef : Steve Spott

L’année dernière : Les Canadiens ont marqué le premier but dans chacun de leurs matchs de la ronde préliminaire et ont terminé au premier rang du groupe B. Lors de leurs quatre victoires, ils ont dominé leurs adversaires 26-5 au chapitre des buts, mais ils ont été défaits 6-5 par les Russes dans leur premier match de la ronde des médailles. Le Canada devait finalement enlever le bronze en l’emportant contre la Finlande.

Joueurs admissibles au repêchage 2013 à surveiller : On retrouve trois joueurs admissibles au prochain repêchage au sein de la formation canadienne, une première pour Équipe Canada junior. Les coéquipiers Nathan MacKinnon et Jonathan Drouin, des Mooseheads de Halifax de la Ligue de hockey junior du Québec qui en sont à leur première année d’admissibilité, et J.C. Lipon, des Blazers de Kamloops de la Ligue de l’Ouest, qui en est à sa dernière année d’admissibilité au repêchage après avoir été boudé au cours des deux dernières séances. MacKinnon et Drouin sont respectivement classés aux premier et deuxième rangs de la LHJMQ sur la liste préliminaire du Bureau centrale de dépistage de la LNH.

Horaire : 26 déc. Allemagne, 4:30 a.m. ET (RDS, TSN); 28 déc. Slovaquie, 4:30 a.m. ET (RDS, TSN); 30 déc. É.-U., 4:30 a.m. ET (RDS, TSN); 31 déc. Russie, 9 a.m. ET (RDS, TSN).

Prévisions : Le conflit de travail dans la LNH a permis au Canada de réunir des talents exceptionnels. L’attaquant Ryan Nugent-Hopkins, des Oilers d’Edmonton, agira à titre de capitaine. En plus du finaliste au trophée Calder de la saison dernière, on retrouvera Jonathan Huberdeau (Panthers de la Floride), Mark Scheifele (Jets de Winnipeg), Ryan Strome (Islanders de New York), Dougie Hamilton (Bruins de Boston) et Scott Harrington (Penguins de Pittsburgh). L’attaquant Mark McNeill (des Blackhawks de Chicago) vient de se joindre au groupe car Charles Hudon (Canadiens de Montréal) a dû se retirer en raison d’un malaise au dos. Contrairement à l’an dernier, les Canadiens ont une très bonne ligne de centre, mais comme au cours des dernières années, la position de gardien qui sera défendue soit par Jordan Binnington (Blues de St. Louis), par Jake Paterson (Red Wings de Detroit) ou par Malcolm Subban (Bruins de Boston) représente le maillon faible de l’équipe. Attendez-vous à ce que le Canada termine au troisième rang du groupe B.

ÉTATS-UNIS

Entraîneur en chef : Phil Housley

L’année dernière : Les Américains ont terminé à une décevante septième place, leur pire résultat depuis 1999, alors qu’ils avaient fini au huitième rang. Après avoir vaincu le Danemark 11-3 à leur premier match, ils ont subi des défaites contre la Finlandes (4-1), la République tchèque (5-2) et le Canada (3-2). Ils ont eu besoin d’une victoire de 12-2 contre la Lettonie dans leur premier match de la ronde de relégation pour assurer leur participation dans les deux principaux groupes du tournoi 2013.

Joueurs admissibles au repêchage 2013 à surveiller : On retrouve deux très bons espoirs pour le prochain repêchage au sein de la formation américaine : soit le défenseur Seth Jones, des Winterhawks de Portland de la Ligue de l’Ouest, et l’attaquant Ryan Hartman, des Whalers de Plymouth de la Ligue de l’Ontario. Jones aurait fort probablement fait partie de l’équipe l’année dernière, mais il s’est blessé à une épaule lors du dernier match préparatoire. Le fils de l’ex-joueur de la NBA, Popeye Jones, est classé au premier rang de la Ligue de l’Ouest sur la liste préliminaire du Bureau central de dépistage de la LNH. L’été dernier, Jones, 6 pieds 3,5 pouces pesant 208 livres, a agi à titre de capitaine de la formation américaine au Championnat mondial des moins de 18 ans. Il a totalisé huit points en six matchs et il a aidé les États-Unis à remporter la médaille d’or. Pour ce qui est de Hartman, il est classé au 11e rang des patineurs de la Ligue de l’Ontario. Le polyvalent attaquant de 5 pieds 11 pouces pesant 187 livres a impressionné les dirigeants de l’équipe au camp d’entraînement.

Horaire : 27 déc. Allemagne, 9 a.m. ET (TSN); 28 déc. Russie, 9 a.m. ET (TSN); 30 déc. Canada, 4:30 a.m. ET (TSN, RDS); 31 déc. Slovaquie, 5 a.m. ET (TSN).

Prévisions : La seule fois que l’on a entendu parler du tournoi de l’an dernier au camp d’entraînement, c’est quand les journalistes ont soulevé la question. La grande différence dans le groupe de cette année est l’enthousiasme et l’énergie que chaque joueur est prêt à fournir à chaque entraînement et à chaque présence. Les trois joueurs qui sont de retour – le défenseur Jacob Trouba, l’attaquant J.T. Miller et le gardien John Gibson – sont prêts à donner l’exemple. Attendez-vous à ce que les Américains rebondissent de brillante façon et terminent au deuxième rang du groupe B.

RUSSIE

Entraîneur en chef : Mikhail Varnakov

L’année dernière : Après une victoire émotive contre le Canada en demi-finale de la ronde des médailles, la Russie s’est inclinée 1-0 contre la Suède dans le match pour la médaille d’or. Les Russes avaient comblé des déficits dans leurs trois matchs précédant en l’emportant contre les Finlandais, les Suédois et les Canadiens, mais ils n’avaient pu répéter leurs exploits contre le gardien suédois Johan Gustafsson, qui a bloqué les 17 tirs qu’il a affrontés dans le match de la médaille d’or. La Russie avait terminé en deuxième place du groupe A après avoir remporté trois victoires et subi une défaite de 4-3 en prolongation contre la Suède même si elle avait dominé leurs adversaires 23-5 en période supplémentaire.

Joueurs admissibles au repêchage 2013 à surveiller : Plusieurs noms à retenir dont les attaquants Valeri Nichushkin et Anton Slepyshev. Nichushkin, un ailier droit de 6 pieds 4 pouces pesant 196 livres, est classé au premier rang des patineurs russes de la liste préliminaire du Bureau central de dépistage de la LNH. Slepyshev, un attaquant de 6 pieds 2 pouces 194 livres, vient en troisième place.

« Nichushkin est un gros et fort ailier qui joue dans les deux sens », a déclaré à LNH.com, le recruteur européen du Bureau central de dépistage de la LNH, Goran Stubb. « Il est difficile à arrêter quand il fonce au filet en provenance des deux ailes. Et à pleine vitesse, il est un véritable cauchemar pour les défenseurs dans une situation de un-contre-un. Il manie bien la rondelle dans la circulation et prend de bonnes décisions en pareilles circonstances. Il est très talentueux, se déplace bien pour un gros joueur, a de bonnes mains et il est un bon fabricant de jeux. »

Horaire : 26 déc. Slovaquie, 9 a.m. ET (TSN); 28 déc. É.-U., 9 a.m. ET (TSN); 29 déc. Allemagne, 9 a.m. ET (TSN); 31 déc. Canada, 9 a.m. ET (RDS, TSN).

Prévisions : L’espoir des Oilers d’Edmonton, Nail Yakupov, sera bien secondé avec Mikhail Grigorenko (Sabres de Buffalo), Nikita Kucherov (Lightning de Tampa Bay) et Alexander Khokhlachev (Bruins de Boston). Le défenseur au style offensif Nikita Nesterov et le gadien Andrei Vasilevski, qui est considéré comme un très grand espoir chez le Lightning, devraient tous les deux jouer des rôles importants pour le pays hôte. Le gardien Andrei Makarov (Sabres de Buffalo) sera aussi de retour. Avec ce si grand nombre de joueurs talentueux qui joueront devant leurs partisans, les Russes sont les favoris pour terminer au premier rang du groupe B.

« La Russie présente toujours une puissante équipe et la formation de cette année est aussi forte que celle qui a remporté la médaille d’or il y a deux ans, a dit Stubb. Ils ont de meilleurs gardiens cette année. »

SLOVAQUIE

Entraîneur en chef : Ernest Bokros

L’année dernière : La Slovaquie a terminé au troisième rang du groupe A derrière la Suède et la Russie. Les Slovaques s’étaient inclinés 8-5 contre les Finlandais en quarts de finale.

Joueurs admissibles au repêchage 2013 à surveiller : L’attaquant Marko Dano, qui joue pour le Slovan de Bratislava de la KHL, est classé au septième rang des joueurs évoluant en Russie selon la liste préliminaire de la Centrale de dépistage de la LNH. Selon Stubb, Dano est le meilleur joueur slovaque et il en surprendra plusieurs pendant le tournoi.

« Il est rapide, a un bon maniement de la rondelle et il est intelligent, a indiqué Stubb. Il est constant à chaque présence et il joue bien dans les deux sens de la patinoire. »

Horaire : 26 déc. Russie, 9 a.m. ET (TSN); 28 déc. Canada, 4:30 a.m. ET (TSN, RDS); 30 déc. Allemagne, 9 a.m. ET (TSN); 31 déc. É.-U., 5 a.m. ET (TSN).

Prévisions : La formation slovaque est principalement composée de joueurs de l’équipe de Bratislava de la ligue élite du pays. Le défenseur Peter Ceresnák, des Petes de Peterborough de la Ligue de l’Ontario, est l’exception. Il est le seul joueur de la formation repêchée par une équipe de la LNH. Le défenseur de 6 pieds 3 pouces pesant 219 livres a été sélectionné par les Rangers de New York en sixième ronde (172e) en 2011. On prévoit que la Slovaquie terminera au quatrième rang du groupe B.

Suivez Mike Morreale sur Twitter à: @mike_morreale

 

La LNH sur Facebook