Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

La Suède et la Finlande sont les principales forces dans le groupe A du Championnat du monde de hockey junior

dimanche 2012-12-23 / 10:28 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


La Suède et la Finlande sont les principales forces dans le groupe A du Championnat du monde de hockey junior

Il a fallu 31 ans pour que la Suède remporte la médaille d’or du Championnat mondial de hockey junior pour la deuxième fois de son histoire. L’attente sera-t-elle moins longue pour l’obtention d’une troisième médaille d'or ?

La Suède entreprend le Championnat mondial de hockey junior 2013 de la FIHG en tant que champion en titre après avoir battu la Russie 1-0 en prolongation l’an dernier lors du match pour la médaille d’or. Six joueurs de cette équipe sont de retour mais parmi les absents, il y a ses deux gardiens, deux excellents défenseurs, et son étoile offensive Mika Zibanejad, qui a réussi le but décisif en Alberta.

Quelques joueurs importants sont de retour avec l’équipe suédoise, parmi lesquels le capitaine Filip Forsberg, un des meilleurs espoirs des Capitals de Washington.

« La Suède présente une équipe qui peut encore l’emporter », a indiqué à LNH.com le dépisteur du bureau européen de dépistage de la LNH, Goran Stubb. « Cette équipe a beaucoup de talent et de compétence. »

C’est la seule équipe du groupe A qui correspond à cette description.

La Finlande présente une formation qui comprend deux choix potentiels de première ronde au repêchage de la LNH de 2013: le joueur de centre Aleksander Barkov sera probablement un des cinq premiers joueurs réclamés en juin, et il pourrait être un candidat pour devenir le premier choix, tandis que le défenseur Rasmus Ristolainen est solide et talentueux dans les deux sens de la patinoire.

La République tchèque pourrait être une aspirante pour l’obtention d’une médaille, alors que la Suisse et la Lettonie feront de leur mieux pour éviter la ronde de relégation.

Les rencontres de la ronde préliminaire débuteront le 26 décembre par la présentation de matchs du groupe A qui auront lieu au Palais des sports Ufa d’une capacité de 3,900 sièges.

Voici un survol des cinq équipes du Groupe A. L’équipe qui prendra le premier rang méritera un laissez-passer pour accéder aux demi-finales de la ronde des médailles. Les équipes de deuxième et troisième places joueront en quarts-de-finale contre celles du Groupe B.

FINLANDE

Entraîneur en chef: Harri Rindell

L’année dernière: après avoir perdu contre le Canada à l’ouverture du tournoi, la Finlande a évité la défaite jusqu'à son revers de 3-2 contre la Suède en demi-finale. La Finlande a pris le quatrième rang en perdant 4-0 contre le Canada lors du match pour la médaille de bronze.

Joueurs admissibles au repêchage 2013 à surveiller: Alexander Barkov sera probablement un des cinq premiers joueurs réclamés en juin. Le joueur le mieux classé parmi les patineurs finlandais par le Bureau central de dépistage est dominant dans la SM-liiga, la meilleure ligue professionnelle finlandaise, avec une récolte de 14 buts et 28 points en 32 matchs. Le défenseur Rasmus Ristolainen est considéré comme un joueur complet pouvant dominer aux deux extrémités de la patinoire.

Horaire: 26 déc., Lettonie, 2 h 30, heure de l’Est; 28 déc., République tchèque, 2 h 30, heure de l’Est; 30 déc., Suisse, 2 h 30, heure de l’Est; 31 déc., Suède, 7 h, heure de l’Est.

Prévisions: la Finlande pourrait être une surprise lors du tournoi, et son match contre la Suède la veille du Jour de l’An déterminera du gagnant dans le groupe A et de l’équipe qui obtiendra un laissez-passer pour les demi-finales. La Finlande a du talent et de la profondeur à toutes les positions et elle sera bien dirigée. C'est sérieux de penser à une médaille.

LETTONIE

Entraîneur en chef: Leonids Tambijevs

L’année dernière: la Lettonie a été dominée 31-8 au chapitre des buts en étant incapable de remporter une victoire lors de la ronde préliminaire. Leur seule victoire est survenue en prolongation contre le Danemark pour terminer neuvième.

Joueurs admissibles au repêchage 2013 à surveiller: l’ailier gauche Roberts Lipsbergs, qui évolue avec les Thunderbirds de Seattle, est le meneur dans la Ligue de l’Ouest parmi les joueurs de première année avec 17 buts et 32 points en 34 matchs. L’ailier droit Nikita Jevpalovs totalise 15 points et il présente un différentiel de plus-12 en 33 matchs avec l’Armada de Blainville-Boisbriand dans la Ligue de hockey junior majeure du Québec.

Horaire: 26 déc., Finlande, 2 h 30, heure de l’Est; 27 déc., Suisse, 7 h, heure de l’Est, 29 déc., Suède, 7 h, heure de l’Est; 30 déc., République tchèque, 7 h, heure de l’Est.

Prévisions: l’espoir des Sabres de Buffalo Zemgus Girgensons, le 14e joueur réclamé au repêchage 2012 de la LNH, sera le meilleur joueur de la Lettonie. Cependant, même avec Girgensons, Lipsbergs et Jevpalovs (qui a réussi le but décisif en prolongation contre le Danemark ), il est difficile de voir la Lettonie dépasser la ronde préliminaire. L’objectif devrait être de faire mieux qu’une victoire dans la ronde de relégation.

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

Entraîneur en chef: Miroslav Prerost

L’année dernière: une victoire surprise contre les États-Unis lors de la ronde préliminaire a aidé les Tchèques à accéder à la ronde des médailles pour la première fois depuis 2008. Ils ont perdu 2-1 en prolongation contre la Russie en quarts-de-finale, mais ils ont battu la Slovaquie 5-2 pour obtenir leur meilleur résultat depuis 2008.

Joueurs admissibles au repêchage 2013 à surveiller: Jan Stencel, un défenseur de cinq pieds neuf pouces, 174 livres, est deuxième parmi les joueurs tchèques au classement préliminaire du Bureau central de dépistage de la LNH. Il totalise 11 points et il présente un différentiel de plus-19 en 21 matchs avec le HC Vitkovice dans la meilleure ligue tchèque. Le gardien Patrik Bartosak, qui évolue avec les Rebels de Red Deer, est quatrième dans la Ligue de l’Ouest avec une moyenne de buts alloués de 2,35 et troisième avec un pourcentage d’arrêts de ,931.

Horaire: 26 déc., Suède, 19 h, heure de l’Est; 28 déc., Finlande, 2 h 30, heure de l’Est; 30 déc., Lettonie, 7 h, heure de l’Est, 31 déc., Suisse, 2 h 30, heure de l’Est.

Prévisions: avec le retour de sept joueurs, incluant leur meilleur défenseur David Musil, et probablement leur joueur de centre no 1 Radek Faksa, la République tchèque devrait au moins effectuer un retour à la ronde des médailles. Un retour sur le podium pour la première fois depuis 2005 n’est pas exclu.

SUÈDE

Entraîneur en chef: Roger Ronnberg

L’année dernière: Mika Zibanejad a réussi le seul but du match pour la médaille d’or contre la Russie, à 10:09 de la prolongation, pour procurer à la Suède son premier titre au Championnat mondial de hockey junior depuis 1981. La Suède avait récolté sept médailles d’argent depuis sa dernière médaille d’or.

Joueurs admissibles au repêchage 2013 à surveiller: le joueur de centre Elias Lindholm pourrait être parmi les 10 premiers joueurs réclamés et il joue déjà bien contre des adultes (21 points en 32 matchs) avec Brynas dans la Ligue d’élite de la Suède. L’ailier droit Nick Sorensen, qui évolue avec les Remparts de Québec dans la LHJMQ, présente une moyenne de près d’un point par match et il est classé 16e parmi les joueurs de la LHJMQ par le Bureau central de dépistage.

Horaire: 26 déc., République tchèque, 7 h, heure de l’Est; 28 déc., Suisse, 7 h, heure de l’Est; 29 déc,. Lettonie, 7 h, heure de l’Est; 31 déc., Finlande, 7 h, heure de l’Est.

Prévisions: six joueurs sont de retour, ce qui signifie que la Suède aura en grande partie une nouvelle formation pour défendre son titre. Cependant, il y a beaucoup de talent, à commencer par le capitaine Forsberg. Cet attaquant devrait suppléer pour les buts réussis par Zibanejad, le capitaine de l’année dernière. Les gardiens n’ont pas été mis à l’épreuve, et l’équipe n’aura pas autant de profondeur. Il est possible que l’équipe remporte une autre médaille d’or mais ce sera beaucoup plus difficile.

SUISSE

Entraîneur en chef: Sean Simpson

L’année dernière: après avoir pris part à la ronde des médailles pendant deux années de suite, la Suisse n’a remporté qu’une victoire lors de la ronde préliminaire. Cependant, ses trois défaites sont survenues par un total de six buts. Ils ont battu la Lettonie et le Danemark lors de la ronde de relégation pour terminer huitième.

Joueurs admissibles au repêchage 2013 à surveiller: après avoir vu des attaquants talentueux, gardez un œil sur deux défenseurs robustes. Eliot Antonietti (six pieds quatre pouces, 224 livres) est déjà un joueur à temps plein dans la meilleure ligue de son pays avec Genève, et il est troisième parmi les patineurs suisses dans le classement préliminaire du Bureau central de dépistage. Mirco Muller (six pieds trois pouces, 184 livres), qui évolue avec les Silvertips d’Everett dans la Ligue de l’Ouest, est deuxième parmi les défenseurs de première année avec une récolte de 18 points en 34 matchs. Il est classé au septième rang parmi les patineurs de la Ligue de l’Ouest par le Bureau central de dépistage.

Horaire: 27 déc., Lettonie, 7 h, heure de l’Est; 28 déc., Suède, 7 h, heure de l’Est; 30 déc., Finlande, 2 h 30, heure de l’Est; 31 déc., République tchèque, 14 h 30, heure de l’Est.

Prévisions: leur huitième place ne semble pas un bon résultat sur le papier, mais la Suisse a amené la Suède en tirs de barrage et elle avait encore une chance d’accéder à la ronde des médailles avant de perdre 6-4 contre la Slovaquie dans un match où elle menait 4-2 tôt à la troisième période. Bien qu’elle soit privée de son attaquant étoile Sven Baertschi, la Suisse compte sur 12 joueurs qui faisaient partie de l’équipe qui était à moins de 20 minutes de la ronde des médailles. Les autres équipes autour d’elle se sont améliorées, et il pourrait être difficile cette fois-ci d’accéder à la ronde des médailles.

Contactez Adam Kimelman à akimelman@nhl.com. Suivez-le sur Twitter: @NHLAdamK

 

La LNH sur Facebook