Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Housley veut que l’équipe américaine développe une chimie avant le début du CMHJ

samedi 2012-12-15 / 9:41 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Housley veut que l’équipe américaine développe une chimie avant le début du CMHJ

L’entraîneur en chef de l’équipe américaine, Phil Housley, a indiqué qu’il n’avait invité que 27 joueurs au camp de sélection en raison du peu de temps de préparation dont il dispose avant le début du Championnat mondial de hockey junior 2013.

Le camp de sélection aura lieu du 16 au 18 décembre au Centre d’entraînement MSG à Greenburgh dans l’État de New York.

« Notre premier match préparatoire aura lieu le jeudi 20 décembre à Helsinki et si l’on tient compte du voyage, ça ne nous donne pas beaucoup de temps pour disputer des matchs intra-équipe », a déclaré Housley à LNH.com. « Nous devons former notre équipe au mieux de nos connaissances et réduire notre personnel en quelques jours. »

L’organisme USA Hockey s’attend à dévoiler les noms des 23 joueurs qui représenteront les États-Unis le samedi 22 décembre en vue du Championnat qui commence le mercredi 26 décembre à Ufa en Russie.

Même si Housley ne pourra pas organiser des matchs intra-équipe comme les autres pays peuvent le faire dans leur camp d’évaluation, il planifiera de courtes séances d’entraînement et amènera les joueurs à se concentrer sur les concepts mis en place lors du camp préliminaire tenu en août à Lake Placid dans l’État de New York. Il espère que la chimie s’installera rapidement au sein des trios et des duos de défenseurs.

C’est l’une des raisons pour laquelle, le trio composé de Sean Kuraly, de Mario Lucia et de Stefan Noesen, le meilleur réuni au camp de Lake Placid, demeurera intact. Mais Noesen risque de manquer le tournoi à cause d’une suspension de 10 matchs imposée par le Ligue junior de l’Ontario le 8 décembre. Une autre ligne d’attaque qui a bien fait est formée d’Alex Galchenyuk, de J.T. Miller et de John Gaudreau, les trois joueurs seront encore réunis à Greenburgh.

« Ma principale préoccupation est de créer une chimie afin que nous puissions jouer en équipe, a exprimé Housley. J’aimerais atteindre cet objectif avant de prendre la direction d’Ufa. À compter de [dimanche], nous allons jumeler certains joueurs et voir comment ils se complètent. Ces jumelages sont sujets à changement, tout dépendra du rôle que nous voudrons leur faire jouer.

Un joueur pourrait être appelé à jouer plusieurs rôles comme Miller, repêché par les Rangers de New York, qui a joué à l’aile et au centre au camp de Lake Placid, mais qui a surtout été utilisé au centre avec le Whale de Connecticut dans la LAH depuis le début de la saison. Miller a amassé 13 points en 24 matchs avec le Whale et occupe le cinquième rang de l’équipe au chapitre des points.

Housley prévoit que Miller jouera un rôle important au sein de l’équipe américaine, en raison bien sûr de ses habiletés et de sa polyvalence, mais aussi en raison de l’expérience qu’il a acquise l’an dernier dans le tournoi international.

« J’ai vraiment apprécié son leadership à Lake Placid où il a tenté de rassembler tous les joueurs, a indiqué Housley. Il a passé à travers toutes les étapes de sélection. Il joue au centre lors des supériorités numériques dans la LAH, ça vous démontre tout son développement. Il est très, très fort. Nous aurons besoin de beaucoup de détermination dans ce tournoi, car nous jouerons quatre matchs en cinq soirs. Nous aurons donc besoin de joueurs constants et je pense que J.T. sera l’un de ces joueurs. »

Les décisions les plus difficiles que Housley et les dirigeants de USA Hockey auront à prendre seront à la ligue bleue, où on retrouve de nombreux candidats très talentueux.

« Ce sera vraiment difficile, a admis l’ex-défenseur de la LNH. Mais je suis vraiment confiant avec les neufs défenseurs invités. Ils apportent tous des éléments positifs, il ne reste qu’à déterminer le rôle que nous voudrons leur faire jouer. Je suis confiant que les sept défenseurs que nous choisirons seront à la hauteur. »

Seth Jones, 6 pieds 3,5 pouces et 208 livres, domine la liste des défenseurs, lui qui pourrait, selon certains, être le premier choix au prochain repêchage de la LNH.

Jones en est à sa première saison avec les Winterhawks de Portland de la Ligue de l’Ouest et il totalise 28 points en 30 matchs, à égalité au troisième rang chez les défenseurs de la ligue, en plus de présenter un différentiel de plus-27.

Housley est autant impressionné par les performances de Jones sur la glace que par son comportement à l’extérieur de la patinoire.

« Il est très calme et très détendu, a admis Housley. Il fait preuve d’une belle maturité, ce qui déteint sur les autres joueurs. Quand il revient au banc, il est toujours en contrôle, ça démontre toute sa confiance et sa maturité. C’est un bon jeune homme et c’est plaisant de le côtoyer. »

Avant de se rendre à Ufa, Housley et son personnel d’entraîneurs auront à retrancher quatre joueurs.

Leur souhait, c’est que les 27 joueurs présents à Greenburgh rendent leur tâche la plus difficile possible.

Écrivez à Adam Kimelman à akimelman@nhl.com ou suivez-le sur Twitter: @NHLAdamK

 

La LNH sur Facebook