Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Hawerchuk a de grandes ambitions pour son joueur vedette Scheifele

vendredi 2012-12-14 / 10:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Tal Pinchevsky - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Hawerchuk a de grandes ambitions pour son joueur vedette Scheifele

L’entraîneur des Colts de Barrie, Dale Hawerchuk, est conscient des similitudes entre lui et son joueur étoile, Mark Scheifele. Les deux ont brillé pour le Canada sur la scène internationale et les deux avaient l’étiquette de joueur de concession lorsqu’ils ont été repêchés en première ronde par les Jets de Winnipeg.

En tant qu’entraîneur dans la Ligue de hockey de l’Ontario, Hawerchuk, qui a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 2001, veille sur la destinée de sa jeune étoile depuis la première campagne de Sheifele dans les rangs juniors. Il avait alors récolté 75 points à l’âge de 17 ans.

« Il est vraiment passé à un niveau supérieur », a révélé Hawerchuk à LNH.com cette semaine. « On a vu un enfant devenir un homme sur la glace pendant son stage junior. C’est un joueur dominant. Il ne domine pas seulement par sa production offensive, il le fait aussi avec son comportement sur la patinoire et sa rapidité d’exécution. Il veut toujours gagner. Je ne connais personne d’autre qui travaille aussi fort tant sur la glace qu’à l’extérieur. »

Scheifele est parmi les meilleurs joueurs d’âge junior cette saison. Il a mené les Colts au sommet du classement dans l’Association de l’est de la Ligue de l’Ontario et avant de se rapporter au camp d’entraînement de l’équipe canadienne en vue du prochain championnat mondial du hockey junior, il était le cinquième meilleur marqueur du circuit. Et il n’y a pas que les prouesses offensives de Scheifele qui attirent l’attention, sa discipline étonne aussi. Il n’a, en effet, accumulé que 13 minutes de punition en 29 rencontres.

« Il a tout ce qu’il faut, a ajouté Hawerchuk. C’est un excellent joueur d’équipe, il est agile et il a un bon gabarit. Jour après jour, c’est lui qui travaille le plus fort. C’est une excellente combinaison. »

Cette saison est déjà exceptionnelle pour l’attaquant de 6 pieds et 3 pouces et elle pourrait le devenir davantage durant la période des Fêtes. Le centre de 19 ans devrait jouer un rôle de premier plan pour le Canada lors des Mondiaux de 2013, qui se tiendront du 26 décembre 2012 au 3 janvier 2013 à Ufa, en Russie. Il avait inscrit six points en six parties au dernier CMJ, dont un but et une mention d’aide dans la victoire de 4-0 du Canada contre la Finlande lors de la finale pour la médaille de bronze.

Reste maintenant à déterminer si Scheifele évoluera au centre ou à l’aile droite pour le Canada cette année. Lors du premier match intra-équipe du camp d’entraînement, il a été muté à l’aile pour former un trio avec Ryan Nugent-Hopkins et Jonathan Huberdeau.

« Plus la partie avançait, plus la chimie s’installait entre nous », a déclaré Nugent-Hopkins après la partie. « On n’a pas eu la chance de jouer souvent les trois ensemble, mais quand on en a eu l’occasion, je me suis senti très à l’aise. »

Certains entraîneurs des ligues juniors craignent que leurs joueurs vedettes se blessent pendant le championnat mondial, mais Hawerchuk a plutôt hâte de voir Scheifele à l’œuvre, lui qui tentera de mener le Canada à son premier titre depuis 2009.

« Les joueurs qui participent à ce genre d’événement reviennent meilleurs qu’avant », a expliqué Hawerchuk, qui a terminé ex aequo au premier rang des compteurs pour le Canada avec neuf points en cinq parties lors du CMHJ de 1981. « Quand on affronte la crème de la crème, on ne peut que s’améliorer. Personne n’est à l’abri des blessures, on n’y peut rien. Ils sont parfois un peu fatigués à leur retour, mais ils en profitent grandement à long terme. »

On ne peut pas parler de Scheifele avec Hawerchuk sans mentionner les Jets. Hawerchuk a été la vedette de la formation manitobaine pendant neuf saisons et ses 929 points demeurent une marque d’équipe. Or, l’entraîneur des Colts n’a plus rien à apprendre à son joueur étoile sur la vie dans une ville maniaque de hockey.

À l’âge de 18 ans, Scheifele a amorcé la dernière campagne à Winnipeg. Il a marqué un but en sept rencontres avant d’être rétrogradé à Barrie. Même s’il n’a joué qu’environ dix minutes par partie pendant son bref séjour dans la LNH, Scheifele est parvenu à fasciner les partisans des Jets.

« Il en a eu un avant-goût et il sait maintenant ce que ça prend pour y arriver, a conclu Hawerchuk. On en a parlé auparavant, mais maintenant, il l’a vécu. Il sait ce que c’est. Il sait que c’est une ville folle de hockey et que c’est une excellente occasion pour lui. »

 

La LNH sur Facebook