Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

MacKinnon et Drouin impressionnent au camp d’ECJ

mercredi 2012-12-12 / 11:35 / LNH.com - Nouvelles

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


MacKinnon et Drouin impressionnent au camp d’ECJ

Même quand ils ne font pas leurs tours de magie ensemble pour les Mooseheads de Halifax de la LHJMQ, les compagnons de trio Nathan MacKinnon et Jonathan Drouin sont inséparables.

Le duo dynamique, qui a récolté un total combiné de 41 buts et 100 points avec les Mooseheads cette saison, était encore sous les projecteurs mardi lors d’une rencontre intra équipe disputée dans le cadre du camp de sélection de l’Équipe canadienne junior, qui mettait aux prises les Rouges contre les Blancs.

« Je crois qu’au début, les deux jeunes étaient nerveux », a expliqué l’entraîneur de l’équipe du Canada, Steve Spott, suite au gain des Rouges par la marque de 3-1. « Les deux joueurs ont effectué des jeux avec la rondelle qui, à mes yeux, trahissaient le fait qu’ils ont 17 ans. Ils avaient l’air de joueurs de 19 ou 20 ans. Je crois que les deux ont très bien joué. »

MacKinnon et Drouin, qui sont classés respectivement aux premier et second rangs chez les patineurs de la LHJMQ sur la liste préliminaire publiée par le Bureau centrale de dépistage de la LNH, sont les deux seuls joueurs nés en 1995 à être présents au camp. Malgré ce fait, Spott ne prendra pas sa décision finale sur la base de leur âge. S’ils sont suffisamment talentueux, il n’hésitera pas à les inclure au sein de la formation finale de l’Équipe Canada Junior, jeudi, lorsque la liste des 23 joueurs sera publiée.

MacKinnon a dit qu’il n’y avait pas de compétition féroce entre les coéquipiers, puisque les deux se battent pour des postes à des positions différentes.

« Je ne jouerai pas à l’aile gauche et je ne crois pas que Jonathan jouera au centre où à droite, donc, honnêtement, je pense que présentement, nous bataillons pour des postes distincts », a avoué MacKinnon aux membres des médias, mardi. « Actuellement, nous ne nous battons même pas. Nous souhaitons simplement le meilleur pour l’autre.

« Nous sommes amis et nous souhaitons la meilleure des chances. Nous jouons ensemble, nous allons à l’école tous les deux. Nous sommes des amis et on espère réaliser de belles choses tous les deux. »

MacKinnon et Drouin n’ont pas récolté de but ou de passe lors de la rencontre, mais les deux ont admirablement bien fait dans la victoire des Rouges. MacKinnon est le deuxième pointeur de la LHJMQ avec 22 buts et 52 points, tandis que Drouin a marqué 19 buts et amassé 48 points.

Lors du camp, MacKinnon est le compagnon de chambre de Ryan Nugent-Hopkins, des Oilers d’Edmonton, le tout premier choix de l’encan 2011 de la LNH.

« Je crois que ces deux jeunes joueurs ont profité d’expériences uniques, de dire Spott. Je crois que si quelqu’un peut donner des conseils à Nathan, c’est possiblement Ryan, il peut être un bon mentor pour lui. Je pense que ça peut l’aider à cheminer à travers ce processus, car Ryan est déjà passé par là. »

On a demandé à MacKinnon si Nugent-Hopkins lui avait donné des conseils.

« Il m’a juste dit de jouer selon mon style, a répondu MacKinnon. Nous n’avons pas parlé beaucoup de ça. C’est bien de passer du temps avec lui. Il attire le respect immédiatement. C’est un modèle pour les jeunes joueurs, un gars qu’on veut côtoyer. Heureusement pour Équipe Canada, il est de retour. »

Le défenseur Karl Alzner, des Capitals de Washington, un ancien capitaine avec ÉCJ, ainsi qu’un autre ancien d’ÉCJ, Mike Cammalleri, des Flames de Calgary, étaient parmi les entraîneurs honoraires derrière le banc des joueurs. Des dirigeants d’équipes de la LNH assistaient à cette rencontre intra équipe, dont John Davidson, président et directeur des opérations hockey avec les Blue Jackets de Columbus, ainsi que Steve Tambellini, directeur général des Oilers d’Edmonton.

 

La LNH sur Facebook