Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Déclarations de Ron Burkle, Mark Chipman, Larry Tannenbaum et Jeff Vinik

jeudi 2012-12-06 / 23:51 / LNH.com - Nouvelles

LNH.com

NEW YORK - Déclarations relatives à leur participation cette semaine lors des négociations pour le renouvellement de la convention collective de Ron Burkle, des Penguins de Pittsburgh, Mark Chipman, des Jets de Winnipeg, Larry Tanenbaum, des Maple Leafs de Toronto, et Jeff Vinik, du Lightning de Tampa Bay, gouverneurs de leur équipe respective.

Déclaration de Ron Burkle : « L’idée de réunir les joueurs et les propriétaires dans une même salle était rafraîchissante. Le commissaire Bettman devrait être remercié pour avoir proposé cette idée et les Fehr devraient être remerciés pour l’avoir accepté.

« Les joueurs se sont présentés avec la ferme intention de recommencer à jouer au hockey. Ils ont été des professionnels et ils ont fait du bon travail pour exprimer leurs préoccupations et écouter les nôtres.

« Nous voulions progresser rapidement et de façon décisive. Nous avions tous passé trop de temps sans vraiment progresser aux dépens de nos partisans, nos commanditaires et des communautés que nous servons. Il était temps de poser des gestes significatifs et d’obtenir une entente. Plusieurs personnes pensaient qu’on dérapait et ils ont probablement raison, mais nous voulions faire tout ce qui est possible pour revenir au hockey. Nous ne sommes pas restés inertes.

« Nous avons proposé des avancées substantielles rapidement, mais malheureusement, ça n’a pas été au même niveau de l’autre côté. Les joueurs nous ont demandé d’être patients et de continuer de travailler avec eux. Ce n’est pas ce qu’ils font et ils voulaient qu’on sache qu’ils étaient engagés. Nous avons compris et apprécié leur situation. Nous sommes revenus avec des engagements agressifs sur les pensions que nous avons estimé avoir été très bien reçus. Nous avions besoin d’une réponse sur des enjeux clés qui étaient importants pour nous et nous étions optimistes qu’il ne restait que très peu d'enjeux. Je pense qu’une entente était à notre portée.

« Nous avons donc été surpris que les Fehr prennent une décision unilatérale et non négociable – ce qui est leur droit –, pour mettre fin au processus joueurs-propriétaires qui nous avait permis de réaliser davantage de progrès en deux jours que lors des derniers mois.

« Je veux remercier les joueurs impliqués pour leur dévouement au travail alors que nous avons tenté d’en venir à une entente.

« J’espère que ce recul ne nous empêchera pas de conclure une entente. »

Déclaration de Mark Chipman : « Je voudrais remercier la LNH pour m’avoir donné l’occasion de participer à ce processus très important.

« J’étais optimiste à mon arrivée qu’on pourrait trouver une solution. Cet optimisme a augmenté après nos premières séances, incluant les discussions en petits groupes tard hier soir.

« Il est regrettable que nous n’ayons pas été capables de s’entendre sur quelques enjeux critiques que nous croyons essentiels pour la santé immédiate et à long terme du hockey.

« Je pense qu’il y a des membres de l’Association des joueurs qui comprennent notre point de vue mais clairement, plusieurs ne le comprennent pas.

« Je suis profondément déçu que nous n’ayons pas été capables d’avoir une conclusion fructueuse et je voudrais m’excuser auprès de nos partisans et de nos commanditaires pour n’avoir pas répondu à leurs attentes. ».

Déclaration de Larry Tanenbaum : « J’étais heureux qu’on m’ait demandé de participer aux séances de négociations joueurs-propriétaires. J’espérais que mon point de vue comme homme d’affaires et un des propriétaires des Maple Leafs de Toronto serait profitable dans le processus. Comme toutes les autres équipes, l’arrêt de travail a fait mal à nos partisans, nos employés et nos affaires. Ni les propriétaires, ni les joueurs ne récupéreront les pertes encourues durant cet arrêt de travail.

« Je comprends jusqu’à quel point il est important d’avoir une ligue solide et 30 équipes en santé. Je dois admettre que j’ai été secoué par le déroulement des choses au cours des 48 dernières heures. Il y avait un sentiment de coopération et de bonne volonté lors des séances mardi. J’étais optimiste et j’en ai fait part lors de la réunion du Bureau des gouverneurs mercredi. Cependant, quand on a rencontré les joueurs mercredi après-midi, c’était comme si quelqu’un avait enlevé le courant. L’atmosphère avait complètement changé. Néanmoins, les propriétaires ont tenté de progresser et ils ont fait plusieurs concessions et propositions, qui n’ont pas été bien reçues. Je me demande si l’Association est vraiment intéressée à obtenir une entente.

« Je suis très déçu et désillusionné. Si je n’avais pas pris part au processus, je ne l’aurais probablement pas cru. Comme tous les amateurs de hockey, j’espère que cette situation sera résolue le plus rapidement possible. Je manque de hockey. »

Déclaration de Jeff Vinik : « Après avoir discuté cette semaine avec nos joueurs dans l'espoir d'obtenir une nouvelle entente, les propriétaires ont présenté une proposition qui. à notre avis, aurait été profitable aux joueurs, aux propriétaires et ultimement, à nos partisans pour plusieurs années à venir. La confiance s’était établie et des progrès avait été réalisés mais malheureusement, notre proposition a été rejetée par les meneurs de l’Association des joueurs. Mon amour pour le hockey n’est surpassé que par mon engagement envers nos partisans et j’ose espérer que nous pourrons bientôt retrouver nos joueurs pour que le hockey revienne là où il doit être – sur la patinoire. »

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
Detroit mène la série 1-0
vs.
Montréal mène la série 2-0
vs.
Pittsburgh mène la série 1-0
vs.
New York mène la série 1-0
vs.
Le Colorado mène la série 1-0
vs.
St. Louis mène la série 1-0
vs.
Anaheim mène la série 1-0
vs.
San Jose mène la série 1-0
 

La LNH sur Facebook