Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Sénateurs ne veulent pas déléguer Zibanejad aux Mondiaux juniors

jeudi 2012-11-29 / 16:42 / LNH.com - Nouvelles

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Sénateurs ne veulent pas déléguer Zibanejad aux Mondiaux juniors

Mika Zibanejad a mis fin à 30 ans de frustration de la Suède au Championnat du monde de hockey junior en marquant le but vainqueur de la finale en janvier dernier, mais l’espoir des Sénateurs d’Ottawa ne sera pas de la partie pour défendre la médaille d’or le mois prochain en Russie.

Les Sénateurs ont en effet confirmé jeudi que Zibanejad allait rester en Amérique du Nord avec leur filiale de Binghamton dans la Ligue américaine.

« Nous croyons que continuer de faire jouer Mika ici en Amérique du Nord est la meilleure chose pour son développement », a déclaré le directeur général des Sénateurs Bryan Murray. « Autant comme jeune joueur que comme individu, il apprend la façon de jouer dans le style nord-américain et il continue de progresser sous les ordres de Luke (Richardson, l’entraîneur) à Binghamton. Nous estimons que la meilleure façon de poursuivre cette progression pour en faire un joueur d’impact est qu’il y passe toute la saison. »

Sixième choix du repêchage de 2011, Zibanejad a marqué un but et totalise huit points avec les Sénateurs de la Ligue américaine.

Zibanejad a marqué son but historique contre la Russie en surgissant seul devant le gardien Andrey Makarov pour le déjouer de son revers à 10:09 de la période de prolongation. Son but, le seul de la rencontre marqué devant près de 19 000 personnes au Scotiabank Saddledome de Calagary, avait créé l’euphorie au sein de son équipe et de son pays tout entier.

Il s’agissait du premier championnat de la Suède à ce tournoi depuis 1981.

« C’a certainement été un des plus grands moments de ma carrière jusqu’ici », déclarait Zibanejad à LNH.com en août dernier. « C’était incroyable. C’était encore plus spécial parce que la dernière médaille d’or remontait à 31 ans. C’est une grosse affaire chez nous et ça le devient davantage à chaque année. Nous passions de plus en plus près et les gens s’intéressaient à nous. C’était dingue. »

L’entraîneur suédois Roger Ronnberg avait déclaré au cours de l’été qu’il ne s’attendait pas à pouvoir compter sur Zibanejad pour le prochain Mondial mais qu’il l’accueillerait à bras ouverts si jamais il était rendu disponible.

Suivez Mike Morreale sur Twitter à: @mike_morreale

 

La LNH sur Facebook