Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Guy Carbonneau garde un précieux souvenir du dernier match au Forum

jeudi 2012-11-29 / 9:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Dave Lozo - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Guy Carbonneau garde un précieux souvenir du dernier match au Forum

Guy Carbonneau savait que les chances n’étaient pas du côté de son équipe, les Stars de Dallas, le 11 mars 1996.

« Je suis certain que nous avions quelques dollars en jeu pour voir si on pouvait remporter ce match », a révélé Carbonneau à LNH.com.

Tout l’argent du monde n’aurait probablement pas suffi pour être une source de motivation ce soir-là. Les Stars avaient la tâche peu enviable d’affronter le Canadien lors du dernier match de l’histoire du Forum, qui a été remporté facilement 4-1 par l’équipe locale devant une salle comble de 17,959 personnes.

« On y pense quelque peu avant, mais on sait que ce sera une soirée spéciale », a confié Carbonneau, qui a évolué avec le Canadien lors de ses 12 premières saisons dans la LNH. « Il y avait beaucoup de soutien des partisans et d’un grand nombre de gens que j’avais connus par le passé. Une fois qu’on saute sur la glace, ce n’est cependant pas une chose dont on se préoccupe vraiment. »

LE FORUM À 88 ANS

Souvenirs du Forum

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com
Huit moments inoubliables ayant marqué l’histoire du Forum de Montréal. LISEZ

Carbonneau a été réclamé par le Canadien lors du repêchage de 1979 et il a contribué à deux des 24 conquêtes de la Coupe Stanley dans l’histoire du Canadien (1986 et 1993). Le joueur originaire de Sept-îles au Québec allait célébrer son 37e anniversaire dans une semaine quand Jocelyn Thibault a effectué 21 arrêts devant le filet du Canadien et Andrei Kovalenko a réussi trois points lors du dernier match à être présenté dans cet amphithéâtre en presque 73 ans.

« Je me sentais chanceux à l’époque », a rappelé Carbonneau, qui était le capitaine de l’édition du Canadien qui a remporté la Coupe Stanley en 1993. « J’étais maintenant à Dallas et il s’est avéré que le dernier match au Forum était contre les Stars de Dallas. Il y avait quelques gars dans notre équipe qui avaient évolué à Montréal et c’était sûrement une date qui avait été encerclée sur le calendrier. De plus, l’organisation du Canadien m’a demandé si je voulais changer de chandail après le match et revenir sur la patinoire pour porter la flamme. Ce fut vraiment une journée formidable. »

En plus de Carbonneau, le défenseur des Stars Craig Ludwig, qui avait passé huit saisons à Montréal et remporté la Coupe Stanley en 1986, et le directeur général des Stars à cette époque, Bob Gainey, qui avait remporté cinq Coupes Stanley en 16 saisons avec le Canadien, étaient aussi fortunés de revenir pour ce moment historique. À l’issue de la rencontre, il y a eu des cérémonies dont on se souviendra pour toujours pour commémorer la fin de cette époque.

On a procédé à la transmission du flambeau dans le sens le plus littéral. Un des grands dans l’histoire du Canadien, Émile Bouchard, a apporté la flamme sur la patinoire et l’a remise aux anciens capitaines au fil des années, incluant Jean Béliveau, Henri Richard, Serge Savard, Gainey et Carbonneau, deux membres des Stars qui ont enfilé le chandail de leur ancienne équipe lors de cet événement crucial dans l’histoire du Forum.

La longue ovation accordée à Maurice Richard a sans doute été le fait saillant d’une soirée inoubliable. Richard a essayé de retenir ses larmes au moment où les fidèles du Forum l’ont ovationné pendant une dizaine de minutes, sans interruption. Malgré l’intervention de l’annonceur-maison qui a dit « Mesdames et Messieurs » au milieu de l’ovation pour essayer de calmer la foule, les partisans n’ont fait qu’applaudir encore plus fort.

Le flambeau a finalement été remis au dernier capitaine, Pierre Turgeon, pour signifier le début d’une nouvelle ère dans l’histoire de l’équipe.

« J’ai toujours dit que j’ai été chanceux d’être à Montréal, a dit Carbonneau. J’ai été repêché en 1979 et j’ai commencé ma carrière en 1982. C’était juste au moment où Montréal venait de remporter la Coupe Stanley quatre fois de suite. De me retrouver là et d’amorcer ma carrière avec Guy Lafleur et Bob Gainey, ainsi que Larry Robinson et Mario Tremblay, et cela, tout en sachant presque chaque jour en se rendant à la patinoire que Maurice Richard, Henri Richard, Yvan Cournoyer, Jean Béliveau étaient toujours là pour raconter des histoires. J’ai toujours dit que c’était vraiment unique et je l’ai toujours apprécié. »

On a fêté l’histoire du Canadien pendant plusieurs jours après le dernier match. Il y a eu un encan d’objets souvenirs du Forum – incluant les bannières des championnats de l’équipe – pour recueillir des fonds au profit d’œuvres de charité, et un défilé a conduit au premier match au Centre Molson (maintenant le Centre Bell) le 16 mars contre les Rangers de New York. Vincent Damphousse a marqué deux buts, incluant le premier but dans le nouvel amphithéâtre tout neuf de 21,000 sièges.

Après avoir affiché un dossier de 18-8-5 au Forum lors de cette saison, le Canadien a présenté une fiche de 5-4-1 en 10 matchs au Centre Molson et 0-3 à domicile quand l’équipe a été éliminée en six matchs par les Rangers de New York lors de la première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Il y avait un grand nombre de services disponibles dans cet amphithéâtre ultra moderne mais très peu d’amphithéâtres pouvaient égaler l’ambiance du vieux Forum.

« C’était comme dans le vieux Boston Garden ou le vieux Chicago Stadium, a souligné Carbonneau. Les vieux amphithéâtres avaient quelque chose. Les sièges étaient près de la patinoire. Tout le monde était serré. Il y avait de plus petites patinoires à Chicago, Boston et Buffalo. Maintenant, c’est plutôt semblable un peu partout. Il y a de plus grands amphithéâtres, il faut aussi avoir un calendrier de spectacles, et les propriétaires doivent faire de l’argent. Ils construisent maintenant ces amphithéâtres pour autres choses que des matchs de hockey. »

Carbonneau gardera pour toujours un souvenir impérissable de la dernière soirée du Forum – une photographie de lui et Turgeon lors de la mise en jeu officielle alors que la rondelle est déposée par Béliveau, Lafleur et Maurice Richard.

« Pour un jeune du Québec, a confié Carbonneau, ce fut toute une soirée. »

Suivez Dave Lozo sur Twitter: @DaveLozo

 

La LNH sur Facebook