Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Danielle Goyette sera intronisée au Temple de la renommée de la Fédération internationale de hockey sur glace

vendredi 2012-11-23 / 16:02 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Danielle Goyette sera intronisée au Temple de la renommée de la Fédération internationale de hockey sur glace

Double médaillée d’or aux Jeux olympiques, Danielle Goyette sera intronisée au Temple de la renommée de la Fédération internationale de hockey sur glace.

Cet honneur ne pouvait être attribué à une joueuse de hockey plus méritante que Goyette, qui a pris officiellement sa retraite à l’âge de 41 ans après avoir réussi 113 buts et 105 passes en 171 rencontres internationales. Elle devient la troisième ancienne étoile de l’équipe canadienne de hockey féminin à être admise au panthéon de la fédération internationale après Geraldine Heaney et Angela James.

« C’est un très grand honneur d’être reconnue internationalement », a confié Goyette lors d’un entretien téléphonique vendredi depuis l’Alberta, où elle est l’entraîneuse de l’équipe féminine des Dinos de l’Université de Calgary. « J’étais surprise quand ils m’ont appelé, il y a trois jours. J’étais tellement concentrée sur mon équipe que je n’avais pas vraiment eu le temps d’y penser. Je suis encore plus touchée aujourd’hui qu’il y a trois jours. »

Goyette, qui est originaire de Saint-Nazaire au Québec, a contribué aux conquêtes de la médaille d’or aux Jeux olympiques de Salt Lake City en 2002 et de Turin en 2006, en plus d’avoir récolté la médaille d’argent avec l’équipe canadienne à Nagano, en 1998. Elle a aussi remporté le championnat mondial de hockey féminin à huit reprises de 1992 à 2007.

« C’est quelque chose, tout un honneur quand on pense au grand nombre de joueuses, a-t-elle renchéri. Je n’avais jamais pensé à ça quand j’ai commencé à jouer. »

Goyette est d’autant plus honorée qu’elle fera son entrée au panthéon de la fédération internationale en même temps que Peter Forsberg.

« Forsberg était une de mes idoles avec les Nordiques (de Québec) et l'Avalanche (du Colorado). D’être reconnue en même temps que lui, WOW ! », s’est-elle exclamée.

En plus de Forsberg, les autres anciens joueurs de la LNH intronisés seront Paul Henderson, l’ex- joueur des Maple Leafs de Toronto qui a inscrit le but vainqueur lors du dernier match de la Série du siècle entre le Canada et l’Union soviétique en 1972, le Suédois Mats Sundin et le Finlandais Teppo Numminen.

La cérémonie d’intronisation aura lieu lors de la même journée que sera présentée la rencontre pour la médaille d’or du championnat mondial de hockey qui aura lieu à Stockholm en Suède, le 19 mai 2013.

Le Suédois Jan-Åke Edvinsson sera aussi honoré à titre de bâtisseur tandis que le commentateur de TSN Gord Miller recevra le trophée Paul Loicq en raison de sa contribution exceptionnelle au hockey international.

Forsberg a remporté les titres olympiques avec la Suède à Lillehammer en 1994 et à Turin en 2006, en plus d’avoir remporté le championnat du monde à deux reprises avec l’équipe nationale. Il a évolué dans la LNH pendant 13 saisons avec les Nordiques de Québec, l’Avalanche du Colorado, les Flyers de Philadelphie et les Predators de Nashville. Il a été le récipiendaire des trophées Calder, Hart et Art Ross au cours de sa brillante carrière dans la LNH.

Sundin, qui vient d’être intronisé au Temple de la renommée du hockey, a aussi remporté deux titres olympiques avec l’équipe suédoise, ceux des JO d’Albertville en 1992 et de Nagano en 1998, ainsi que deux championnats mondiaux. Il a évolué avec les Nordiques de Québec avant d’être échangé aux Maple Leafs de Toronto et il a complété sa carrière avec les Canucks de Vancouver.

Quant à Numminen, qui a pris part à 1372 matchs dans la LNH, un sommet par un joueur suédois, il a récolté trois médailles olympiques avec l’équipe nationale de la Finlande. Il a récolté des médailles d'argent à Calgary en 1988 et à Turin en 2006, ainsi qu’une médaille de bronze à Nagano (1998).

 

La LNH sur Facebook