Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Barkov et Lindholm mènent les meilleurs espoirs européens

mardi 2012-11-20 / 12:51 / LNH.com - Nouvelles

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Barkov et Lindholm mènent les meilleurs espoirs européens

La bataille pour l’obtention de la première place du côté des joueurs européens éligibles en vue du Repêchage 2013 de la LNH est aussi serrée que celle qui fait rage entre Nathan MacKinnon et Seth Jones, chez les espoirs qui évoluent en Amérique du Nord.

En tête de liste, on retrouve Aleksander Barkov, qui évolue pour Tappara, en Finlande, et Elias Lindholm, qui évolue pour Brynas en Suède. Si les chances sont excellentes de voir certains joueurs qui évoluent outremer entendre leurs noms être prononcés lors de la première ronde du repêchage, en juin, le directeur du recrutement Européen avec le Bureau central de dépistage de la LNH, Goran Stubb, pense que Barkov et Lindholm sont des choix infaillibles.

Mardi, le Bureau central a révélé son classement des meilleurs espoirs évoluant au sein du hockey junior Nord-Américain comme en Europe. Barkov était classé au premier rang en Finlande et Lindholm occupait la première place en Suède.

« J’ai joué contre Lindholm à quelques reprises », a dit Barkov à LNH.com. « Il est intelligent et habile. Il patine bien et est très dangereux avec la rondelle. »

À ce point de la saison, Stubb pense que Barkov détient un léger avantage.

LES ESPOIRS

Entre les poteaux

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com
Zachary Fucale des Mooseheads de Halifax mène la liste des meilleurs gardiens. LISEZ:

« Les deux sont de bons espoirs et sont de très bons jeunes joueurs », a révélé Stubb à LNH.com. « Leurs styles de jeu sont légèrement différents. Lindholm est le meilleur patineur, mais Barkov est plus complet. Il est pratiquement impossible de dire qui est le meilleur entre les deux. Le championnat du monde de hockey junior, qui se tiendra à Ufa (Russie), décidera de celui qui occupera le premier échelon et de celui qui se retrouvera deuxième dans notre classement de mi-saison. Les deux sont tout simplement excellents. »

Barkov a été désigné comme le meilleur joueur lors du Tournoi des moins de vingt ans des 4 nations tenu à Sundsvall en Suède au mois de novembre, où son équipe, la Finlande, a mis la main sur la médaille d’argent. Il a obtenu trois passes en autant de rencontres, terminant avec un différentiel de plus-2, tout en remportant 59 pour cent de ses mises en jeu. Il était sur la patinoire pour huit des neuf filets de son équipe lors du tournoi.

« Il est gros, il est fort et c’est un joueur travaillant dans tous les aspects du jeu, a dit Stubb. C’est un marqueur qui peut aussi préparer des occasions de marquer pour ses coéquipiers. C’est un centre capable de jouer des deux côtés de la patinoire, qui a une bonne compréhension des responsabilités défensives, il manœuvre bien le disque dans des situation où il y a moins d’espace pour travailler, il semble toujours sortir gagnant lors de ces confrontations. Il sera probablement appelé parmi les trois premiers lors du prochain repêchage. »

Le défenseur Rasmus Ristolainen, qui évolue pour TPS et l’ailier Artturi Lehkonen, qui évolue pour Karpa, complètent le top-3 des joueurs issus de la Finlande, sur la liste du Bureau central.

Ristolainen, qui est vu comme un des meilleurs défenseurs disponibles au tableau, a obtenu cinq mentions d’aide à sa deuxième saison complète avec TPS.

« C’est un jeune défenseur très mature qui gruge de grosses minutes, a expliqué Stubb. Il peut transporter ou passer la rondelle pour éviter un danger potentiel pour son équipe. C’est un bon patineur, solide, qui utilise bien son gabarit et sa force physique en zone défensive. Rasmus sera un élément clé de la défensive de la Finlande, lors du prochain Championnat mondial de hockey junior. Il peut jouer de façon robuste, mais ne prend pas de pénalités qui ne sont pas nécessaires. »

Lehkonen, un ailier gauche de 5 pieds 10 pouces et 163 livres, est passé de TPS à Kalpa au cours de l’été et il joue régulièrement avec l’équipe de la SM-Liiga. Il a marqué à sept reprises et a amassé 14 points en 22 rencontres.

« Il est rapide et possède de bonnes mains, il joue un style efficace des deux côtés de la patinoire, il utilise sa vitesse et son sens du jeu à son avantage », a dit Stubb à propos de Lehkonen. « Il est plein de surprises en zone offensive, il peut marquer de gros buts, accélérer rapidement, spécialement en possession de rondelle. En même temps, il n’est pas très gros, ni très fort, mais il demeure un talent digne de la première ronde. »

Même s’il n’a pas démontré le style de jeu offensif flamboyant de Barkov lors du Tournoi des moins de vingt ans des 4 nations, Lindholm demeure un solide espoir aux yeux de Stubb.

« Son entraîneur à Brynas ne lui donne pas beaucoup de temps de glace, mais il a dominé lors du tournoi des moins de 20 ans, tenu à Kravare en septembre. Il est très près d’être un joueur qui possède tous les attributs, avec sa vitesse, son talent, ses habiletés, sa force et son attitude, ajoute Stubb. Il a cette capacité à transporter le disque dans la circulation lourde et à trouver un joueur libre avec des passes intelligentes. Il peut aussi terminer les jeux. Il est un joueur efficace en échec avant et s’il perd la rondelle, il ne lui faut pas beaucoup de temps pour la reprendre. »

Après Lindholm, les attaquants Andre Burakovsky, qui évolue pour Malmo, ainsi que Jacob de la Rose, qui évolue pour Leksand, complètent le trio des meilleurs espoirs en provenance de Suède.

Burakovsky (6 pieds 1 pouce, 178 livres) est un joueur régulier au sein de la ligue junior de Suède, pour le moment, mais Stubb admet que ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne mérite une chance au niveau senior.

« Il a une excellente force d’accélération et une bonne vitesse, il est efficace dans la circulation, explique Stubb. Il a de bonnes mains et sa vision du jeu complète bien ses talents de passeur. Il peut battre un opposant à un contre un, il est intelligent et astucieux. Son père (Robert Burakovsky) était également un grand joueur au niveau international. »

De la Rose, 6 pieds 2.25 pouces et 178 livres, était un régulier avec Leksand dans la deuxième division suédoise en plus d’être le capitaine de la Suède lors du tournoi Ivan Hlinka Memorial des moins de 18 ans, au mois d’août.

« Il est grand, gros, talentueux et efficace, détaille Stubb. Il est un très bon patineur avec un coup de patin puissant, il est difficile de lui enlever la rondelle, ce qui le rend très efficace dans la circulation. Il a de bonnes mains, est solide pour manier la rondelle et possède une bonne vision du jeu. »

Stubb explique que s’il n’y a possiblement pas de joueurs du calibre de la première ronde en provenance de la Suisse, de l’Allemagne, du Danemark, de la Norvège ou de la Biélorussie, cette année, toutefois, le centre slovaque Marko Dano demeure un sérieux candidat.

Dano est répertorié au 7e échelon chez les patineurs qui évoluent en Russie.

L’attaquant de 5 pieds 11 pouces et de 183 livres a inscrit deux buts, amassé quatre points et présenté un différentiel de plus-3 en 18 rencontres avec le Slovan Bratislava dans la Ligue continentale de hockey (KHL) cette saison. Le fait qu’il ne soit utilisé en moyenne que 10 minutes par match explique sans doute sa faible production au niveau des points. Les droits de Dano dans la Ligue canadienne de hockey appartiennent aux Cougars de Prince George, de la Ligue junior de l’Ouest.

« C’est un centre fluide et intelligent, qualifie Stubb. C’est un slovaque qui joue pour une équipe de la Slovaquie, le Slovan Bratislava, au sein d’une KHL dominée par les équipes de la Russie. Il est petit, mais il offre une bonne combinaison de vitesse, de maniement de rondelle et d’intelligence. Il offre de la stabilité dans son jeu des deux côtés de la patinoire et donne un effort persistant à chaque présence. Pour le moment, il est le meilleur espoir au sein de ce qui était autrefois une puissance, la Slovaquie et la République tchèque. »

Stubb explique qu’il y a quelques attaquants russes disponibles, des joueurs qui possèdent cette traditionnelle vitesse et cette capacité à s’échapper bien commune chez les joueurs issus de ce pays.

« La grande question demeure, est-ce qu’un bon espoir de la Russie voudra déménager en Amérique du Nord ? », détaille Stubb.

Stubb offre son top-4 des meilleurs prospects russes qui évoluent présentement outremer.

1-Valeri Nichushkin, AD, Chelyabinsk 2: « C’est un ailier gros et fort, qui a joué dans la KHL et au niveau junior cet automne. Il est difficile à arrêter lorsqu’il coupe au filet en provenance de l’aile, c’est un cauchemar pour les défenseurs en situations homme à homme lorsqu’il défile à pleine vitesse. Il manie bien le disque dans le trafic et prend les bonnes décisions dans ces situations. »

2-Bogdan Yakimov, C, Penza: « Un joueur de centre avec un excellent gabarit (6 pieds 5 pouces et 202 livres) qui est fort physiquement et qui peut utiliser cette force sans prendre de pénalités futiles. Il possède un bon lancer, il manie la rondelle avec aisance et au bon moment, il est très mobile pour un joueur de ce gabarit. »

3-Anton Slepyshev, AG, Novokuznetsk: « J’ai été surpris de voir que personne ne l’avait repêché en 2012. Peut-être n’était-il pas intéressé à évoluer en Amérique du Nord ? Il a passé l’automne avec Novokuznetsk, dans la KHL, et il est le genre de joueur qui semble danser sur la patinoire. C’est un excellent patineur, avec un excellent niveau d’habiletés. Il crée beaucoup de chances de marquer avec des mouvements rapides en zone offensive. »

4-Pavel Buchnevich, AG, Cherepovets: « Il était aux prises avec des blessures cet automne, avec Cherepovets, dans la KHL, mais c’est un ailier typique de la Russie, avec de la vitesse et du talent, un excellent patineur et il est très intelligent. Il est rempli de surprises. »

Suivez Mike G. Morreale sur Twitter à : @mike_morreale

 

La LNH sur Facebook