Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Fucale pourrait entendre son nom tôt au Repêchage de la LNH 2013

mardi 2012-11-20 / 12:24 / LNH.com - Nouvelles

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Fucale pourrait entendre son nom tôt au Repêchage de la LNH 2013

Si la classe des gardiens éligibles au repêchage de cette année n’est pas aussi bien garnie que celle de juin dernier, il y aura tout de même quelques gros noms au sommet de chaque liste lors du Repêchage de la LNH 2013 qui se tiendra à Newark, N.J.

Lors du repêchage de 2012, cinq gardiens ont été sélectionnés au cours des 62 premiers choix; cette liste comprend Andrey Vasilevskiy (19e par le Lightning de Tampa Bay) et Malcolm Subban (24e par les Bruins de Boston), choisis en première ronde.

S’il n’y a aucune garantie quant à la possibilité de voir un gardien être appelé parmi les 30 premiers choix de 2013, il y a un gardien qui évolue présentement dans la LHJMQ qui sera classé très haut sur toutes les listes.

Plusieurs considèrent le nom de Zachary Fucale (6 pieds 1.25 pouce et 181 livres), des Mooseheads de Halifax, comme étant le choix logique pour être appelé en premier chez les gardiens.

« Zach demeure certainement un des gardiens les mieux classés, mais ce n’est pas un choix unanime comme numéro un, » explique Al Jensen du Bureau central de dépistage de la LNH à LNH.com.

Mardi, le Bureau central de dépistage de la LNH a révélé son classement des meilleurs gardiens évoluant au sein du hockey junior Nord-Américain comme en Europe. Sans surprise, Fucale, un natif de Rosemère qui montre un dossier de 15-2-1 en 18 apparitions, une moyenne de 2,65 buts alloués par match et un pourcentage d’arrêts de ,883, est classé bon premier dans la LHJMQ.

LES ESPOIRS

MacKinnon mène la liste

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com
Nathan MacKinnon est le meilleur espoir nord-américain, selon le Bureau central de dépistage. LISEZ:

« Il est très calme, patient et possède un style détendu, détaille Jensen. Il a joué la plupart des matchs de son équipe jusqu’à maintenant et a été très constant. Il pratique un excellent style papillon et son contrôle des rebonds est très à point. Il absorbe bien les lancers. Il a une bonne mitaine et a un excellent équilibre dans sa position, comme dans ses mouvements latéraux dans l’enclave.

« Zach possède également beaucoup de force dans les jambes pour effectuer des déplacements latéraux et se servir de ses poteaux comme appui pour défier ses opposants. »

Dans la Ligue junior de l’Ouest, Eric Comrie, des Americans de Tri-City, est le premier espoir chez les gardiens. Comrie affiche un dossier de 14-7-2, une moyenne de 2,38 buts alloués par match ainsi qu’un pourcentage d’arrêts de ,920, en plus d’avoir cumulé deux blanchissages.

« Il est calme et détendu, très endurant et fiable, dit Jensen. Il se donne toujours une chance de bloquer la rondelle avec son jeu d’angles et sa couverture en style papillon. Il est fluide, en contrôle et bien balancé. Eric est bon d’un poteau à l’autre et sur les tentatives de marquer depuis l’arrière du filet. »

Le deuxième espoir dans la Ligue de l’Ouest est Tristan Jarry, des Oil Kings d’Edmonton. Jarry, qui pratique un style hybride, affiche un dossier de 4-3-0, une moyenne de 1,58 et un pourcentage d’arrêts de ,935 en sept présences devant le filet des Oil Kings en 2012-13. Il a repris là où il avait laissé la saison dernière, alors qu’il avait maintenu une fiche de 8-2-1 avec une moyenne de 2,93 et un pourcentage d’arrêts de ,935.

« Il est très rapide, athlétique et pratique un style agressif. Il défie bien les tireurs, explique Jensen. Il effectue des déplacements latéraux rapides et en contrôle. Il est très rapide pour descendre sur la patinoire en style papillon et enlever l’option des coins inférieurs du filet; de plus, il manie bien le disque en dehors de son demi-cercle. Il démontre beaucoup de confiance en ses aptitudes et il travaille très fort. »

Spencer Martin, de Mississauga, est le meilleur espoir chez les gardiens de la Ligue junior de l’Ontario. En 15 rencontres avec les Steelheads en 2012-13, Martin affiche un rendement de 11-3-0, avec une moyenne de 2,47 et un pourcentage d’arrêts de ,923. Le joueur natif d’Oakville, en Ontario, a certainement tourné la page, après avoir affiché un dossier de 2-7-1 avec une moyenne de buts alloués de 3,98 et un pourcentage d’arrêts de ,885, la saison passée.

« Spencer est un gros gardien qui offre une bonne couverture de son filet, en plus d’être agressif, avoue Jensen. Il défie bien l’adversaire et est en contrôle total de son demi-cercle. Il est fort et demande de l’espace, j’aime beaucoup son niveau de compétitivité et sa façon de se battre. Il a beaucoup de détermination et réagit bien avec ses pieds et ses jambières, il est très athlétique. »

Michael Guigovaz, des Petes de Peterborough, mène toutes les recrues chez les gardiens de la Ligue de l’Ontario au chapitre de la moyenne de buts alloués (3,37); et se retrouve au second rang au niveau du pourcentage d’arrêts (,906). Le cerbère de 6 pieds et 172 livres présente un dossier de 5-8-2 en 16 apparitions devant le filet des Petes. Guigovaz pourrait bien être le meilleur patineur parmi tous les gardiens éligibles au repêchage.

« C’est un gardien qui base son style sur la réaction et qui joue avec beaucoup de confiance, dit Jensen. Il possède une excellente rapidité dans tous les aspects, spécialement au niveau des pieds et des jambières. Il absorbe beaucoup de tirs avec un bon jeu d’angles et il arrive à très bien suivre la rondelle. Il est capable de bouger latéralement à travers son demi-cercle rapidement et efficacement, il démontre beaucoup d’équilibre. Il fait face à beaucoup de caoutchouc et à des chances de marquer de qualité, il s’est amélioré de façon constante. »

Le tandem formé de Eamon McAdam (1e) et Calvin Petersen (2e), des Black Hawks de Waterloo, est au sommet parmi les gardiens qui évoluent au sein de la United States Hockey League. McAdam s’est déjà commis pour jouer avec l’université de Penn State, tandis que Petersen se dirigera vers l’université de Notre Dame, à l’automne 2013.

Selon Jensen, McAdam (5-1-0, moyenne de 2,35, pourcentage d’arrêts de ,933) présente un style plus axé sur le positionnement. Petersen (6-2-0, moyenne de 2,63, pourcentage d’arrêts de ,911) possède toutefois cette rapidité athlétique dans son demi-cercle.

« Ils sont tous deux très bons », a dit l’entraineur de Waterloo, P.K. O’Handley. « Je pense qu’une fois que nous aurons établi un rythme au niveau des parties jouées, (le choix du gardien), ça se fera tout seul. Mais les deux auront du temps de jeu et les deux le méritent. Il leur faudra livrer la marchandise et donner à notre équipe, une chance de gagner. Le succès individuel, pour eux, proviendra du succès de l’équipe. »

Suivez Mike G. Morreale sur Twitter à: @mike_morreale

 

La LNH sur Facebook