Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Sundin a remercié les partisans des Leafs pour les merveilleux souvenirs

lundi 2012-11-12 / 23:16 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


Sundin a remercié les partisans des Leafs pour les merveilleux souvenirs

TORONTO - Mats Sundin était un héros à Toronto.

Maintenant, il est un membre du Panthéon de la renommée à Toronto.

Comme l’a fait remarquer l’animateur James Duthie de TSN, Sundin a gagné l’admiration de deux nations, celle des Leafs et celle de la Suède.

Il n’a remporté qu’un championnat avec l’une des deux (et ce n’était pas avec les Leafs), mais il sera toujours reconnu comme l’un des grands joueurs des Maple Leafs, si ce n’est pas le plus grand de tous les temps.

Il domine la concession au chapitre des buts et il est le seul Suédois à avoir marqué 500 buts dans la LNH.

Sundin a commencé son allocution en se référant à l’année 1966 et il déclina les noms des joueurs qui avaient été admis au Panthéon cette année-là. C’était l’année que son père a rencontré sa mère et pour leur première sortie officielle, il l’a amenée à un match de hockey.

« Je suis né cinq ans plus tard », a dit Sundin. « Quarante-six ans après cette ‘date’, je suis intronisé au Panthéon de la renommée. »

Il a remercié ses parents en premier.

« Sans votre support, je ne serais pas ici ce soir », a affirmé Sundin.

Par la suite, il s’est adressé à sa femme, Josephine, et lui a dit : « Merci de nous avoir donné une si belle fille. »

Josephine avait les larmes aux yeux.

Sundin a noté la présence d’ex-coéquipiers présents dans la salle, dont Gary Roberts et plusieurs autres.

« Dans l’avion en m’amenant ici, je me disais : ‘Comment est-ce que je peux reconnaître tous ceux qui m’ont supporté au cours de toutes ces années?’, a dit Sundin. Tous mes grands coéquipiers, tous mes entraîneurs et tous les membres des organisations qui m’ont donné cette chance de jouer dans la Ligue nationale de hockey.

« J’aimerais pouvoir les rencontrer et leur dire merci pour tout ce qu’ils ont fait, mais c’est impossible. Je dédie mon intronisation à tous ceux qui m’ont supporté au cours de ma carrière. »

Sundin s’est rappelé que lui et ses deux frères jouaient au hockey dans la rue peu importe la saison, et il arrivait que leur grand-mère leur servait de gardien et d’autres fois, c’était leur mère.

Il a ensuite parlé de l’importance de faire partie d’une équipe et « de comprendre l’importance de prendre soin de la personne près de vous, de comprendre que tout ne tourne pas tout autour de sa propre personne. »

Il a fait remarquer que d’avoir joué au hockey professionnel lui avait appris beaucoup de choses dans la vie.

« Vous devez améliorer vos habiletés, votre caractère et développer encore plus votre passion », a révélé Sundin.

Il a fait remarquer que la LNH représente l’élite dans le monde du hockey et que les joueurs font partie d’une élite qui ne cesse de s’améliorer. Mais, il a tenu à préciser que ce n’était pas seulement les joueurs, il n’a pas oublié les préposés aux équipements, les thérapeutes et les médecins.

« Tout le personnel », a-t-il lancé.

Il a parlé de certains de ses entraîneurs en chef et comment il avait été chanceux de les côtoyer. Il a aussi fait remarquer comment il avait été chanceux de pouvoir jouer avec d’excellents modèles et de grands leaders au cours de sa carrière.

« Quand j’ai atterri à Toronto jeudi après-midi, je suis revenu chez-nous, a admis Sundin. À l’aéroport, je me suis souvenu des 13 saisons que j’ai passées à Toronto et des coéquipiers que j’ai côtoyés. J’ai pensé aux amateurs, ces incroyables partisans qui étaient vêtus de bleu et de blanc. »

Finalement, Sundin s’est rappelé qu’une fois il se rendait au Air Canada Centre pour un match éliminatoire disputé en mai et qu’il croisait des gens en habit avec des chandails des Maple Leafs par-dessus.

« Amateurs des Leafs, je n’oublierai jamais ce que vous avez fait pour moi », a-t-il conclu.

Suivez Dan Rosen sur Twitter: @drosennhl

 

La LNH sur Facebook