Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Rasmus Ristolainen est-il un choix de première ronde ?

lundi 2012-10-08 / 12:44 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Lors d’un camp d’évaluation de joueurs d’âge junior à Lake Placid dans l’État de New York, le défenseur Rasmus Ristolainen s’est démarqué des autres, et ce n’est pas seulement parce que l’athlète de 17 ans mesure six pieds trois pouces et pèse 203 livres.

Ristolainen a excellé dans tous les aspects du jeu pendant la semaine en jouant avec et contre quelques-uns des joueurs les plus talentueux de son âge, et plusieurs dépisteurs l’ont étiquetté comme un choix potentiel de première ronde au Repêchage de la LNH 2013. Le Bureau central de dépistage de la LNH l’a inscrit dans le groupe A sur sa liste préliminaire des joueurs à surveiller, ce qui signifie qu’il possède le potentiel pour être choisi lors de la première ronde.

« Il est mobile, solide, c’est un défenseur offensif très habile avec la rondelle et pour effectuer des passes », a révélé à LNH.com le directeur du dépistage en Europe, Goran Stubb. « Il est jeune, mais il sait comment se servir de sa taille et de sa force. Dans sa tranche d’âge, c’est un des meilleurs jeunes défenseurs en Europe. C’est un meneur sur la patinoire et il joue avec confiance. »

En 40 matchs la saison dernière avec le TPS dans la SM-liiga, la meilleure ligue professionnelle en Finlande, Ristolainen a réussi trois buts et cinq passes en présentant un différentiel de moins-21 avec une formation qui a pris la 10e place parmi 14 équipes.

De plus, il a fait partie de l’équipe de la Finlande lors du Championnat mondial de hockey junior en 2012, où il a réussi trois passes en sept rencontres pour aider la Finlande à terminer au quatrième rang, son meilleur classement depuis 2006. Il a aussi inscrit deux buts et obtenu une passe avec l’équipe finlandaise lors du championnat mondial des moins de 18 ans.

C’est beaucoup de hockey en une saison – il a aussi pris part à huit matchs avec le TPS dans la ligue finlandaise des moins de 20 ans – mais Ristolainen est d’avis en rétrospective que ce fut une bonne expérience.

« Au début de la saison, je ne m’attendais pas à jouer autant mais ce fut vraiment agréable, a-t-il confié à LNH.com. Les gars sont plus gros (dans la SM-liiga) que dans les rangs juniors, et ce fut ensuite agréable de participer au championnat mondial. »

Ristolainen avait besoin de jouer souvent, considérant qu’il n’a pas commencé à jouer à la ligne bleue avant l’adolescence.

« J’ai commencé à jouer à cette position à 12 ou 13 ans, a-t-il dit. Auparavant, je jouais à l’aile. »

Pourquoi avoir changé de position ?

« J’étais trop lent pour être un ailier », a-t-il expliqué.

Ristolainen a certainement appris rapidement à jouer à sa nouvelle position et c’est en grande partie à cause à lui si le TPS a bon espoir de faire mieux cette saison. L’équipe a entrepris la saison lentement, ayant récolté cinq points à ses huit premiers matchs pour occuper le 14e et dernier rang au classement, et Ristolainen a obtenu quatre passes, quatre minutes de pénalités et un différentiel de moins-2.

On s’attend aussi à ce qu’il ait un rôle important à jouer avec l’équipe de la Finlande lors du Championnat mondial de hockey junior en 2013. Il a réussi une passe en six matchs au camp de Lake Placid en août mais il ne faut pas accorder une trop grande importance au hockey d’été. Le fait que la plupart du temps il formait une paire de défenseurs avec le capitaine de l’équipe et choix de première ronde des Penguins de Pittsburgh Olli Maatta en disait plus long sur le rôle que jouera Ristolainen dans l’équipe qui ira à Ufa, en Russie, pour prendre part au Championnat mondial de hockey junior, du 26 décembre au 5 janvier 2013.

« Je l’ai surveillé la saison dernière quand il évoluait dans la ligue des adultes », a dit Harri Rindell, l’entraîneur de l’équipe finlandaise au championnat junior. « Il était vraiment un bon fabriquant de jeux. S’il a besoin d’améliorer quelque chose, c’est son jeu défensif. Mais je peux voir maintenant qu’il s’est amélioré, et j’ai aussi parlé à son entraîneur, qui est très satisfait. Il s’est entraîné pendant l’été et il a maintenant plus de force musculaire. Il est un capitaine-adjoint. »

Maatta dit avoir hâte de patiner aux côtés de Ristolainen.

« J’ai joué souvent avec lui et je le connais bien, a révélé Maatta à LNH.com. C’est formidable de jouer avec lui. Il effectue de bons jeux et il fait en sorte qu’on se sent mieux et joue davantage. Il devient un peu méchant en zone défensive, il applique de solides mises en échec, ce que je ne fais pas. Je pense qu’on joue bien ensemble. »

Ristolainen aime la robustesse, affirmant qu’il calque son jeu sur celui du défenseur des Flyers de Philadelphie Chris Pronger.

« J’aime préconiser du jeu robuste et dur, garder la rondelle et marquer, a noté Ristolainen. Je suis bon pour garder la rondelle en ma possession et effectuer des passes. Je pense que je suis bon sur le jeu de puissance. Je possède un vrai bon tir. ».

Les dépisteurs l’ont certainement remarqué et ils seront nombreux à suivre la saison de Ristolainen. Cependant, il dit qu’il fera de son mieux pour ne pas y penser et se concentrer sur son jeu.

« Je sais que les dépisteurs sont là, mais je ne m’en préoccupe pas, a-t-il révélé. Je continue tout simplement de jouer et de me concentrer. »

Contactez Adam Kimelman à akimelman@nhl.com. Suivez-le sur Twitter: @NHLAdamK

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
La série débute le 18 avril
vs.
La série débute le 16 avril
vs.
La série débute le 16 avril
vs.
La série débute le 17 avril
vs.
La série débute le 17 avril
vs.
La série débute le 17 avril
vs.
La série débute le 16 avril
vs.
La série débute le 17 avril
 

La LNH sur Facebook