Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Louis Leblanc veut profiter de son séjour dans la LAH pour améliorer son jeu au complet

vendredi 2012-09-28 / 17:23 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Louis Leblanc veut profiter de son séjour dans la LAH pour améliorer son jeu au complet

BROSSARD - Louis Leblanc et Frédéric St-Denis étaient parmi les 42 joueurs présents vendredi à l'ouverture du camp d'entraînement des Bulldogs de Hamilton, la filiale du Canadien dans la Ligue américaine.

Seul l'attaquant de 20 ans Patrick Holland manquait à l'appel - un problème de déplacement - lors de la journée d'examens médicaux et de tests physiques qui a eu lieu au Complexe sportif de Brossard.

Tous ont ensuite pris la direction de Sherbrooke où le camp se poursuivra sur la patinoire jusqu'à mercredi au Complexe sportif Thibault GM.

« Il y a une bonne gang de jeunes ici », a lancé Leblanc, qui est comme un vétéran dans l'équipe après avoir pris part à 42 matchs avec le Canadien la saison dernière.

« Mon objectif, a ajouté le joueur de centre de 21 ans, c'est de continuer à m'améliorer. Je suis encore jeune et je veux améliorer mon jeu au complet - être un joueur à 100 pour cent. Je suis un peu plus vieux que les autres ici mais je suis encore jeune... »

Leblanc, qui a inscrit 16 buts la saison dernière - cinq avec le CH, 11 avec les Bulldogs - devrait profiter du calibre de jeu amélioré de la Ligue américaine en raison du lock-out dans la LNH. Il a acquiescé quand un journaliste lui a rappelé que Max Pacioretty avait profité de son séjour dans la Ligue américaine pour paufiner son jeu et il s'est réjoui de la présence de nouveaux entraîneurs « qui ont tous joué dans la LNH ».

Adam Henrique, des Devils du New Jersey, Ryan Nugent-Hopkins et Jordan Eberle, des Oilers d'Edmonton, notamment, sont parmi les jeunes joueurs de la LNH qui entreprendront la saison dans la Ligue américaine.

« Cela aurait été agréable de commencer dans la LNH, a-t-il dit, mais je dois apprendre et continuer mon développement. J'entends profiter de l'occasion pour montrer que je peux être plus dangereux offensivement. »

Leblanc a été un des premiers à rencontrer les représentants des médias après la série de tests physiques dont le dernier, a indiqué St-Denis, était difficile et exigeant.

St-Denis est heureux d'avoir la chance de prendre part au camp des Bulldogs pour continuer sa progression en attendant le règlement du conflit de travail dans la LNH.

Mais le défenseur n'a pas caché qu'il aurait préféré le camp du Canadien où, a-t-il révélé, il entendait lutter pour obtenir un poste.

« Quand le lock-out sera terminé, ce sera à moi de faire ma place, a-t-il dit. Je n'ai aucun doute que je suis capable (de jouer dans la LNH). Cet été, je savais que j'allais jouer avec le Canadien. C'est décevant mais ce sont des choses qu'on ne contrôle pas.

« Je me voyais au camp du Canadien en m'entraînant durant été. Je n'avais pas prévu d'être ici. Plus je jouais de matchs (avec le Canadien) l'an passé, plus je voyais que je m'améliorais. »

Âgé de 26 ans, St-Denis, qui a pris part à 17 matchs avec le Canadien la saison dernière, est un des vétérans des Bulldogs.

« Je fais partie des plus vieux, a-t-il avoué en expliquant que les jeunes de l'équipe pourront profiter de son expérience.

« Si je peux aider les plus jeunes comme (Nathan) Beaulieu, (Jarred) Tinordi et (Morgan) Ellis, ce sera un plus pour eux. Et ce sera aussi un plus pour moi, a-t-il dit. Ce sera une bonne chose d'échanger avec eux. Ils ont vécu de grandes émotions. Ils ont joué lors de la Coupe Memorial et ils ont gagné lors des séries. »

L'ancien défenseur de la LNH Sylvain Lefebvre sera à la barre des Bulldogs cette année. Il succède à Clément Jodoin, qui est de retour avec le Canadien, étant maintenant un des adjoints de l'entraîneur-chef Michel Therrien après avoir piloté les Bulldogs en 2011-12.

« Je prends ça une année à la fois, a rappelé St-Denis. Chaque année, il faut recommencer mais c'est positif ici avec l'organisation qu'on a. »

A-t-il vu un changement de philosophie à la suite de tous les changements apportés par Marc Bergevin au poste de directeur général ?

« C'est un peu tôt pour constater un changement de philosophie mais c'est intéressant, a expliqué St-Denis. Pendant les tests, Lefebvre (Sylvain) - le nouvel entraîneur-chef des Bulldogs - et Martin Lapointe - le nouveau directeur du développement des joueurs - nous regardent. On a le goût de faire trois ou quatre kilomètres de plus quand on sait qu'ils nous regardent. »

En plus de Leblanc et St-Denis, Gabriel Dumont, Blake Geoffrion, Aaron Palushaj, qui a pris une dizaine de livres pour être « plus gros et plus solide », a-t-il précisé en entrevue, et Michael Blunden font partie des joueurs des Bulldogs ayant joué avec le Canadien la saison dernière.

Disant avoir parlé à Lefebvre à quelques reprises, Blunden a dit qu'il est « un bon gars et un bon communicateur » après avoir affirmé qu'il s'agissait pour lui « d'un nouveau départ » et que c'était « positif ».

La liste des joueurs au camp des Bulldogs comprend plusieurs espoirs du Canadien, notamment les défenseurs Nathan Beaulieu, Jarred Tinordi et Morgan Ellis, l'ancien des Cataractes de Shawinigan, les champions de la Coupe Memorial, ainsi que l'ailier Brendan Gallagher. Ils en seront à leur première saison dans les rangs professionnels.

Pour sa part, l'ailier gauche Michaël Bournival, un coéquipier d'Ellis avec les Cataractes la saison dernière, s'est dit prêt à amorcer le camp après avoir travaillé cet été pour améliorer sa « force musculaire ».

« J'ai fait ce qu'on m'a demandé, a-t-il expliqué. Je vais me concentrer sur mon camp pour faire bonne impression. »

Après leur séjour de quelques jours à Sherbrooke, les Bulldogs poursuivront leur camp d'entraînement en Ontario jusqu'au 12 octobre. Ils entreprendront la saison à Grand Rapids, au Michigan, le 13 octobre, puis ils effectueront leur ouverture locale au Copps Coliseum, le 19, contre les Marlies de Toronto.

En saison régulière les Bulldogs joueront deux matchs au Centre Bell de Montréal, le 9 novembre contre le Crunch de Syracuse, une filiale du Lightning de Tampa Bay, puis le 22 février contre les Americans de Rochester, une filiale des Sabres de Buffalo.

 

La LNH sur Facebook