Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Des résultats variés pour MacKinnon et Jones à leurs débuts de saison

samedi 2012-09-22 / 14:53 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Des résultats variés pour MacKinnon et Jones à leurs débuts de saison

L’attaquant des Mooseheads de Halifax, Nathan MacKinnon, et le défenseur des Winterhawks de Portland, Seth Jones, les deux premiers candidats susceptibles d’entendre leur nom sortir au tout premier échelon lors du Repêchage 2013 de la LNH, ont débuté leurs saisons, vendredi soir, obtenant des résultats bien différents.

MacKinnon, centre de 6 pieds et de 182 livres qui amorce sa deuxième saison dans la LHJMQ, a marqué en prolongation lors d’une supériorité numérique pour aider les Mooseheads à l’emporter par la marque de 4-3, sur la route, face aux Screaming Eagles du Cap Breton.

MacKinnon a forcé une pénalité pour avoir fait trébucher à Jonathan Oligny (Cap Breton) à 51 secondes du début de la prolongation à quatre contre quatre, avant de battre le gardien Philippe Trudeau à l’aide d’un tir sur réception à 1:17 pour donner la victoire à Halifax, qui avait laissé filer une avance de 3-1 en troisième période.

Il a terminé le match avec cinq lancers au filet, un différentiel de plus-2 et a remporté 21 de ses 28 mises au jeu.

MacKinnon n’est pas le seul espoir de premier plan évoluant à Halifax à avoir eu un impact sur le match. Le gardien Zachary Fucale, que le Bureau central de dépistage de la LNH voit comme un gardien de calibre « A » en vue du repêchage dans son classement préliminaire, a stoppé 15 des 18 lancers auxquels il a fait face. L’ailier Jonathan Drouin, également classé « A » chez les patineurs, a inscrit le premier but pour Halifax, en plus d’amasser une passe.

À l’autre bout du continent, les choses ne se sont pas passées aussi bien pour Jones, qui a enregistré un différentiel de moins-1 dans une défaite de 5-2 des Winterhawks à domicile, face aux Thunderbirds de Seattle.

Portland a dominé Seattle 30-2 au chapitre des lancers au filet en première période et a dominé par 57 contre 27 durant ce match, mais les Winterhawks n’ont pu battre le gardien de Seattle, Brandon Glover, qui a arrêté les 30 lancers en première période, et a terminé le match avec 55 arrêts.

« Nous sommes sortis en force en première période », a dit Jones à The Oregonian. « En deuxième période, nous ne sommes pas sortis avec la même intensité. De toute évidence, nous devons faire mieux que cela. »

Deux coéquipiers de Jones, qui devraient également entendre leurs noms appelés au repêchage de 2013, ont connu de bons matchs. Nicolas Petan, un centre classé « C » chez les patineurs, a marqué un but et amassé une passe, tandis que l’ailier droit Oliver Bjorkstrand, originaire du Danemark, un joueur classé « B », a marqué un but.

Le défenseur Shea Theodore, un autre patineur classé « A », a amassé une mention d’aide, tout comme le défenseur Jeret Smith, classé « C ».

Après avoir amassé un but et quatre mentions d’aide en trois rencontres préparatoires, Jones n’est pas parvenu à récolter le même genre de statistiques à son premier match régulier dans la Ligue de hockey de l’Ouest, mais l’entraineur de Portland, Mike Johnston a tout de même été impressionné.

« Je pense qu’il a été bon », a rapporté Johnston à The Oreganian. « Je pense qu’il a contrôlé le jeu. Il a bien bougé la rondelle. C’est un gros gaillard lorsqu’il saute sur la glace. C’est impressionnant à quel point il est rapide avec son bâton. Il a vraiment de bonnes habiletés offensives. »

Également présent dans les estrades, le père de Jones, ancien avant de puissance de la NBA et assistant entraîneur avec les Nets de Brooklyn, Popeye Jones.

« Je ne suis plus nerveux maintenant, mais évidemment que vous voulez que votre fils joue bien », a révélé Jones père à The Oreganian. « C’est un autre chapitre dans sa vie, je suis tout simplement excité pour lui. C’est un homme maintenant, il est très mature et c’est la voie qu’il a choisie. »

 

La LNH sur Facebook