Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Michel Therrien promet que le Canadien formera une équipe très différente

mercredi 2012-09-19 / 19:36 / LNH.com - Nouvelles

Par Arpon Basu - Directeur de la rédaction LNH.com

Partagez avec vos amis


Michel Therrien promet que le Canadien formera une équipe très différente

MONTRÉAL – Même s’il n’y aura aucun changement draconien de personnel sur la glace par rapport au groupe qui a terminé au dernier rang dans l’Association de l’Est la saison dernière, le nouvel entraîneur-chef du Canadien Michel Therrien, à son retour à la barre du CH, promet qu’on verra une équipe très différente en 2012-13.

« Nous croyons que nous avons une équipe rapide et nous allons tenter d’utiliser notre vitesse », a révélé Therrien mercredi lors du tournoi annuel de golf de l’équipe au profit de la Fondation du Canadien pour l’enfance. « Nous voulons être agressifs, c’est ainsi que nous voulons jouer. Nous aurons une structure différente pour les joueurs. Nous avons travaillé avec le personnel pour élaborer un nouveau système de jeu. Nous aurions souhaité avoir plus de temps pour travailler avec les joueurs, mais c’est une longue saison et je pense que les joueurs auront du plaisir à jouer comme nous le voulons. »

Therrien et ses nouveaux adjoints Gerard Gallant, Jean-Jacques Daigneault et Clément Jodoin auront la responsabilité d’implanter ce nouveau système de jeu quand le conflit de travail sera terminé, mais Therrien n’a pas voulu préciser ce que son système impliquera.

Il reste que mettre l’accent sur la rapidité, le jeu agressif et l’offensive constituera un changement plutôt draconien par rapport à la saison dernière, qui s’était amorcée avec le style plutôt conservateur de l’entraîneur-chef Jacques Martin et s’était terminée par les tentatives de son successeur Randy Cunneyworth d’avoir plus d’agressivité avant de revenir à la trappe que préconisait l’équipe précédemment.

« Nous allons utiliser notre rapidité pour faire le mieux possible avec les talents dans notre équipe, créer des revirements et avoir du jeu plus offensif, a expliqué Therrien. Nous croyons que nous avons ce genre d’équipe. »

Therrien et son personnel d’instructeurs ne sont pas les seules nouvelles additions chez le Canadien. Le directeur-général Marc Bergevin et toute la direction ont aussi hâte de voir leur nouvelle équipe sur la glace.

« Je n’étais pas ici l’an dernier. J’ai donc des points d’interrogation et j’ai hâte de pouvoir évaluer notre équipe, nos joueurs et le nouveau personnel d’entraîneurs, a révélé Bergevin. Ce sera agréable de voir les jeunes provenant des filiales et d’évaluer où ils en sont rendus. »

Toutefois, comme il est le nouveau gars en ville, Bergevin ne veut pas mettre la barre trop haute en ce qui concerne les attentes pour son équipe de dernière place.

« De toute évidence, j’attends une amélioration, a noté Bergevin. On ne peut pas faire pire. »

Alors que la plupart des équipes ont une idée générale des joueurs qui devraient obtenir un poste dans leur formation quand ils amorcent le camp d’entraînement, Bergevin a soutenu promptement qu’il y aura des postes ouverts cette année au camp d’entraînement du Canadien.

C’est une bonne nouvelle pour quelques jeunes joueurs qui pourraient tenter de se tailler un poste ou obtenir des rôles plus importants dans l’équipe, tels Louis Leblanc ou Brendan Gallagher, tandis que quelques vétérans pourraient devoir travailler plus fort pour conserver leurs postes.

« Quand on termine 15e, il serait ridicule de dire que l’équipe est faite, a dit Bergevin. Plusieurs joueurs ont beaucoup à prouver par rapport à l’an passé. Je suis ouvert à tout. »

Therrien abonde dans le même sens, et il a vraiment hâte de voir ce que ses joueurs peuvent offrir.

« Nous ne pouvons être mieux préparés, a souligné Therrien. Je me sens présentement comme un lion en cage, et nous sommes prêts. Ça devrait être intéressant, et j’ai hâte de voir comment les joueurs vont réagir parce qu’il y aura beaucoup de nouvelles choses pour eux. »

 

La LNH sur Facebook