Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Vingt-cinq ans après la Coupe Canada 1987, découvrons ce que font maintenant certains de ses joueurs clés

samedi 2012-09-15 / 23:47 / LNH.com - Nouvelles

Par Tal Pinchevsky - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Vingt-cinq ans après la Coupe Canada 1987, découvrons ce que font maintenant certains de ses joueurs clés

La Coupe Canada de 1987 est un tournoi international de hockey qui s’est déroulé du 28 août au 15 septembre et qui a réuni les équipes nationales du Canada, de l’Union soviétique, des États-Unis, de la Suède, de la Tchécoslovaquie et de la Finlande. Plusieurs s’entendent pour dire que la série finale de trois parties opposant le Canada à l’URSS a donné lieu au meilleur hockey de tous les temps. Ce tournoi a également été la seule occasion où Wayne Gretzky et Mario Lemieux, les plus grands joueurs de leur génération, ont joué sur le même trio dans un cadre compétitif. LNH.com vous fait revivre ce tournoi historique avec une série de quatre articles.

Certaines des meilleures équipes nationales de toute l’histoire du hockey international se sont mesurées les unes aux autres lors de la Coupe Canada de 1987. L’équipe canadienne, par exemple, comptait 12 futurs membres du Temple de la renommée et trois autres en avaient été exclus, soit Patrick Roy, Steve Yzerman et Cam Neely.

Vingt-cinq ans plus tard, certains des joueurs qui ont participé à ce tournoi gravitent toujours autour du hockey. Les réunions d’anciens sont donc inévitables. Voici ce qu’il est advenu de certains de ces joueurs.

Canada

Dale Hawerchuk : L’ancienne étoile des Jets et des Sabres avait reçu le titre de joueur du match à l’occasion de la dernière rencontre de la finale. Depuis 2010, ce membre du Temple de la renommée occupe les fonctions d’entraîneur et de directeur des opérations hockey chez les Colts de Barrie dans la Ligue de hockey de l’Ontario.

Michel Goulet : Cet ailier, membre du Temple de la renommée, a connu une extraordinaire carrière à Québec et à Chicago avant de devenir le directeur du personnel des joueurs de l’Avalanche du Colorado après qu’il eut accroché ses patins. Il est maintenant dépisteur professionnel dans l’Ouest pour les Flames de Calgary.

Brian Propp : Ce petit ailier, qui a inscrit plus de 1000 points au cours de sa carrière, a tenté en vain de se faire élire à l’Assemblée générale du New Jersey en 2007. Il est actuellement vice-président de la gestion stratégique des comptes chez Judge Group, un cabinet de services professionnels de la Pennsylvanie.

Craig Hartsburg : Un pilier à la ligne bleue du Minnesota pendant 10 saisons, Hartsburg s’est fait un nom comme entraîneur dans le monde du hockey. Il a dirigé les Blackhawks, les Ducks et les Sénateurs avant de prendre la barre des Greyhounds de Sault Ste. Marie dans la Ligue de l’Ontario et des Silvertips d’Everett dans la Ligue de l’Ouest. Il occupe présentement le poste d’entraîneur associé avec les Blue Jackets de Columbus.

James Patrick : Après avoir connu du succès dans les rangs universitaires au Dakota du Nord, Patrick a évolué pendant 21 saisons dans la LNH. Il a disputé les six dernières campagnes de sa fructueuse carrière avec les Sabres de Buffalo, qui l’ont nommé entraîneur adjoint immédiatement après qu’il eut annoncé sa retraite. Il entamera sa septième saison derrière le banc des Sabres.

Ron Hextall : Quelques semaines après avoir agi à titre de substitut à Grant Fuhr au tournoi de la Coupe Canada, Hextall a remporté les trophées Vézina et Conn-Smythe. Après une belle carrière dans la LNH, Hextall s’est joint au personnel de dépisteurs des Flyers en 1999. Il a par la suite accepté le poste de directeur général adjoint avec les Kings de Los Angeles, qui ont gagné la Coupe Stanley la saison dernière.

Tchécoslovaquie

Dominik Hasek : Après avoir fait ses débuts avec l’équipe nationale tchécoslovaque, Hasek a connu l’une des plus belles carrières dans la LNH des dernières années en raflant six trophées Vézina et deux trophées Hart, en remportant la médaille d’or aux Olympiques et en soulevant la Coupe Stanley à deux reprises. Depuis qu’il a quitté la ligue en 2008, il a joué occasionnellement dans des ligues européennes. Cependant, des rumeurs concernant un possible retour au jeu dans la LNH ont commencé à circuler en mai dernier.

David Volek : Ce jeune joueur étoile a fait défection pour se joindre aux Islanders de New York. Il a joué six saisons dans la LNH avant de terminer sa carrière avec son équipe locale de Prague. Il est depuis dépisteur et entraîneur pour ce club.

Miroslav Horava : Un joueur notoire sur la scène internationale, Horava a disputé trois saisons partielles avec les Rangers. Il a ensuite dirigé plusieurs formations de la ligue élite tchèque. Plus récemment, il a été entraîneur de la légendaire équipe de Modo en Suède, où il a également disputé trois saisons en tant que joueur.

Jiri Hrdina : Ce vainqueur de trois coupes Stanley avait presque 30 ans lorsqu’il a quitté la Tchécoslovaquie pour se joindre aux Flames. Hrdina est présentement dépisteur amateur pour les Stars de Dallas.

Vladimir Ruzicka : Cet attaquant prolifique a remporté l’or avec la République tchèque lors des Jeux olympiques d’hiver de 1998 après avoir disputé cinq saisons partielles dans la LNH. Après avoir conclu sa carrière avec le Slavia Praha, Ruzicka a dirigé cette formation pendant cinq ans avant de prendre les rênes de l’équipe nationale.

Finlande

Kari Takko : Ce vétéran des ligues finlandaises a gardé les buts pendant six saisons dans la LNH, principalement avec les North Stars du Minnesota. Il est actuellement le dépisteur principal des Stars de Dallas en Europe.

Christian Ruuttu : Ce centre a évolué pendant 10 saisons dans la LNH avant d’accepter le poste de directeur du recrutement européen des Coyotes de Phoenix. Il est présentement dépisteur pour les Kings en Europe et son fils, Alexander, a été repêché par les Coyotes en 2011.

Raimo Helminen : Surnommé « le Maestro » dans sa Finlande natale, Helminen a établi un record en participant six fois aux Jeux olympiques d’hiver. Ce centre n’a disputé que 117 matchs dans la LNH, mais c’était un joueur établi en Finlande. Il a d’ailleurs joué pour la formation d’Ilves en 2008 alors qu’il était âgé de 44 ans. Depuis qu’il a pris sa retraite, il occupe les fonctions d’entraîneur adjoint avec cette équipe.

Jari Kurri : Cinq fois champion de la Coupe Stanley et membre du Temple de la renommée, Kurri a compté 601 buts au cours de sa carrière dans la LNH et il a joué un rôle primordial au sein de son équipe nationale. Depuis qu’il a accroché ses patins, Kurri a occupé le poste de directeur général de l’équipe nationale finlandaise, qui a remporté le championnat mondial de 2011.

Petri Skriko : Cette jeune sensation finlandaise a compté un impressionnant total de 154 buts à ses cinq premières campagnes dans la LNH avec les Canucks de Vancouver. Il a terminé sa carrière au Danemark et il est actuellement dépisteur pour les Capitals en Europe.

Esa Tikkanen : Lui aussi, cinq fois champion de la Coupe Stanley, dont quatre fois avec son compatriote Kurri, Tikkanen a conclu sa carrière en Finlande. Il dirige le Jokipojat, une équipe semi-professionnelle finlandaise, depuis 2010.

Suède

Kent Nilsson : Ce productif joueur de centre a été une vedette à Calgary avant de remporter la Coupe Stanley à Edmonton en 1987. Nilsson a été intronisé au Temple de la renommée de l’IIHF en 2006 et il est actuellement dépisteur professionnel international pour les Panthers de la Floride.

Tommy Albelin : Ce défenseur a disputé 13 de ses 19 saisons dans la LNH au New Jersey, où il a été embauché comme entraîneur adjoint après qu’il eut mis un terme à sa carrière en 2007. Il est présentement entraîneur adjoint à Albany, le club-école des Devils dans la Ligue américaine de hockey.

Anders Eldebrink : Eldebrink a été un joueur étoile en Europe pendant plusieurs années avant de devenir le directeur général de son équipe locale de Sodertalje. Plus récemment, il a dirigé les Flyers de Kloten dans la ligue suisse.

Bengt-Ake Gustafsson : Après avoir joué pendant neuf saisons avec les Capitals de Washington, Gustafsson a dirigé plusieurs formations dans quatre pays différents. Il a également déjà été à la tête des équipes nationales suisse et suédoise, menant cette dernière à l’or olympique en 2006. Dernièrement, il a dirigé l’Atlant de Moscou, devenant ainsi le premier entraîneur-chef suédois dans la KHL.

Russie

Viacheslav Bykov : Un pilier de la puissante formation soviétique des années 1980, Bykov a été un choix de neuvième ronde des Nordiques, mais il n’a jamais joué dans la LNH. Le quadruple champion du monde a été nommé à la tête de l’équipe nationale russe en 2006 et il a mené sa formation à deux conquêtes consécutives du titre de champions du monde en 2008 et 2009.

Viacheslav Fetisov : Souvent considéré comme l’un des plus grands athlètes de l’histoire de la Russie, la capitaine de l’équipe nationale a remporté deux médailles d’or aux Jeux olympiques, deux Coupes Stanley et tous les honneurs possibles dans son pays. Après un bref passage derrière le banc des Devils du New Jersey en tant qu’entraîneur adjoint, Fetisov siège présentement à l’Assemblée fédérale russe. Il est également président du conseil d’administration de l’Agence mondiale antidopage ainsi que de la formation du CSKA Moscou de la KHL.

Alexei Kasatonov : Le fidèle partenaire de Fetisov à la ligne bleue, Kasatonov a disputé sept saisons dans la LNH avant de retourner en Russie pour occuper le poste de vice-président du CSKA. Il est présentement directeur général du SKA Saint-Pétersbourg dans la KHL.

Igor Kravchuk : C’est lui qui s’est compromis pour créer le trois contre un sur le jeu qui a mené au but gagnant de Mario Lemieux. Kravchuk était alors un jeune joueur prometteur qui a participé aux succès olympiques de sa formation nationale de 1988 et 1992. Kravchuk a joué 12 campagnes partielles dans la LNH avant de devenir entraîneur au Collège Harrington d’Oka, au Québec. L’an dernier, il a été embauché par l’équipe nationale russe pour agir en tant que dépisteur en Amérique du Nord.

Igor Larionov : Larionov est un autre joueur de l’équipe nationale qui a remporté plusieurs honneurs. Ce joueur de centre dominant a évolué pendant 14 saisons dans la LNH, où il a remporté deux titres consécutifs de la Coupe Stanley avec les Red Wings de Detroit en compagnie de Fetisov. Il est actuellement l’agent de Nail Yakupov et Alex Galchenyuk.

Sergei Nemchinov : Un des premiers joueurs russes dont le nom a été gravé sur la Coupe Stanley, ce centre a disputé 11 saisons dans la LNH. Après avoir été entraîneur avec l’équipe nationale russe, Nemchinov occupe présentement le poste de directeur général du CSKA Moscou dans la KHL.

États-Unis

Tom Barrasso : Le vainqueur des trophées Calder et Vézina en 1984 a remporté deux Coupes Stanley de suite avec les Penguins de Pittsburgh ainsi qu’une médaille d’argent aux Jeux olympiques de 2002. Après avoir agi en tant qu’entraîneur adjoint avec la Caroline pendant quatre ans, le membre du Temple de la renommée du hockey des États-Unis a été embauché pour occuper ces mêmes fonctions avec le Metallurg de Magnitogorsk dans la KHL.

Joe Mullen : Triple vainqueur de la Coupe Stanley et membre du Temple de la renommée, Mullen était le meilleur buteur en carrière parmi tous les joueurs nés aux États-Unis lorsqu’il a pris sa retraite. Depuis 2007, il occupe le poste d’entraîneur adjoint avec les Flyers de Philadelphie.

Pat LaFontaine : Le troisième choix du repêchage de 1983 a récolté l’impressionnant total de 1013 points en seulement 865 parties. Depuis qu’il a mis un terme à sa carrière en 1998, LaFontaine a dirigé les jeunes hockeyeurs de Kings Park, à Long Island, et il a fondé la Companions in Courage Foundation, une œuvre de bienfaisance qui construit des salles de jeu interactives dans les hôpitaux pour enfants.

Joel Otto : Bien qu’il n’ait jamais été repêché, Otto a disputé 14 saisons dans la LNH, remportant la Coupe Stanley avec Calgary en 1989. Depuis qu’il a accroché ses patins en 1998, Otto a travaillé pour le programme de hockey de l’Université de Calgary et il occupe actuellement le poste d’entraîneur adjoint avec les Hitmen de Calgary dans la Ligue de hockey de l’Ouest.

Phil Housley : Un des joueurs américains les plus prolifiques de toute l’histoire de la LNH, Housley a évolué pendant 21 saisons dans la ligue. Il a participé à sept matchs des Étoiles et il a gagné l’argent aux Olympiques de 2002. Il dirige présentement l’équipe d’une école secondaire au Minnesota de même que l’équipe nationale junior des États-Unis.

 

La LNH sur Facebook