Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Brad Stuart constitue la principale acquisition des Sharks

dimanche 2012-08-26 / 6:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Brad Stuart constitue la principale acquisition des Sharks

Le directeur général des Sharks Doug Wilson a rarement manqué d'éclat en essayant d'amener la Coupe Stanley à San Jose. Pour aspirer à la Coupe Stanley, il a bâti le noyau de son équipe autour de Joe Thornton, Patrick Marleau et Dan Boyle, et il a continué lors des dernières saisons à rechercher la pièce manquante pour que les Sharks remportent le championnat.

Il a ajouté Martin Havlat et Brent Burns au cours de la saison morte l’année dernière, mais Havlat a raté la majeure partie de la saison en raison d'une blessure et contrairement à leurs habitudes, les Sharks ont eu de la difficulté à se qualifier en vue des séries éliminatoires avant de perdre contre les Blues de St. Louis dès la première ronde. Les Sharks ont totalisé 96 points, ce qui constitue leur pire saison régulière en huit ans.

Au cours de la présente saison morte, Wilson a transigé pour obtenir les droits sur Brad Stuart et il l'a rapidement mis sous contrat. Cette embauche a solidifié ce qui pourrait être le groupe défensif ayant le plus de profondeur (et conséquemment, affaibli un des autres principaux aspirants au titre dans l'Association de l'Ouest).

POUR LES POOLERS


MÉSESTIMÉ: Ryane Clowe – Sa production a baissé de 62 à 45 points la saison dernière, mais il pourrait certainement revenir cette année à son niveau de 2010-11. Faisant partie d'un petit groupe de joueurs pouvant obtenir 50 points et plus de 100 minutes de pénalités, Clowe ne nuira pas aux poolers dans toutes les catégories et il sera probablement un vol au repêchage.

SURÉVALUÉ: Joe Thornton – Il est vrai qu'il a obtenu 77 points la saison dernière, mais son nombre de minutes de pénalités a diminué pour une quatrième saison consécutive, sa production sur le jeu de puissance pour la cinquième fois en six saisons, et son total de tirs atteint un maximum d'environ 150. Il récoltera toujours beaucoup de passes, tout comme son différentiel demeurera solide, mais il ne rajeunit pas et ce n'est plus un joueur d'élite pour les poolers.

NÉGLIGÉ: Martin Havlat – Même si c'est un nom connu, Havlat pourrait glisser lors du repêchage parce qu'il n'a pris part qu'à 39 matchs l'an dernier (sept buts et 27 points), mais il sera dans le groupe des six meilleurs attaquants et il a le talent pour obtenir une moyenne d'un point par match quand il est en santé. Réclamez-le au milieu ou dans les dernières rondes, et il pourrait être un vol.

L'ajout d'Adam Burish a aussi donné plus de profondeur à l'attaque, mais Stuart a été la principale addition des Sharks. En fait, il est jusqu'à maintenant pendant la saison morte la plus importante acquisition d'un vétéran par une des huit équipes qui se sont qualifiées en vue des séries éliminatoires dans l'Ouest en 2011-12.

Avec l'addition de Stuart et la présence de joueurs tels Havlat et Michal Handzus en meilleure santé, les Sharks devraient encore être près du sommet de la section Pacifique et de l'Association de l'Ouest. Ils seront encore un des principaux aspirants à la conquête de la Coupe Stanley, alors que seuls leur fiche en séries éliminatoires (et peut-être le peu de confiance en leurs gardiens) font que les observateurs hésitent à être trop enthousiastes en ce qui concerne les chances des Sharks.

ATTAQUANTS

Martin Havlat - Joe Thornton - Patrick Marleau

Ryan Clowe - Logan Couture - Joe Pavelski

TJ Galiardi - Michal Handzus - Tommy Wingels

Frazer McLaren - Andrew Desjardins - Adam Burish

John McCarthy

DÉFENSEURS

Marc-Édouard Vlasic - Dan Boyle

Brad Stuart - Brent Burns

Douglas Murray - Justin Braun

Jason Demers

GARDIENS

Antti Niemi

Thomas Greiss

NOTES: Peu d'équipes sur le papier ont un meilleur groupe de six meilleurs attaquants dans la ligue, mais ils ont besoin de rester en santé parce que la profondeur n'est pas la force de l'équipe. La production de Marleau et Clowe a diminué la saison dernière, et Thornton a obtenu moins d'un point par match pour une deuxième saison de suite.

Les Sharks possèdent sept défenseurs qui pourraient obtenir du temps de glace réservé aux quatre meilleurs – même dans certaines bonnes équipes. Braun et Demers sont encore jeunes, et il ne faut pas s'attendre à ce qu'ils soient inutilisés pendant longtemps – ils pourraient être employés dans un système d'alternance quand tout le monde est en santé et les Sharks pourraient être parmi le petit nombre d'équipes à ne pas être affaiblis de façon significative par une blessure ou deux à la défensive.

Niemi a affiché des statistiques qui s'approchent de ses deux saisons précédentes, et il a été meilleur lors des séries éliminatoires de 2012 qu'en 2011 quand les Sharks avaient subi la défaite en finale de l'Association de l'Ouest. Il a aussi prouvé qu'il pouvait aider, si ce n'est pas de mener une équipe talentueuse à la Coupe Stanley. Néanmoins, il y aura de la pression pour qu'il soit meilleur, ce qui inclut la possibilité que Greiss obtienne plus de départs au besoin.

Suivez Corey Masisak sur Twitter: @cmasisak22

 

La LNH sur Facebook