Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les recettes reliées au hockey dominent la séance de négociations

jeudi 2012-08-23 / 20:14 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


Les recettes reliées au hockey dominent la séance de négociations


TORONTO – Le commissaire de la Ligue nationale de hockey, Gary Bettman, a fait savoir, jeudi, que le partage des revenus reliés au hockey représentait le point crucial des négociations de la prochaine convention collective.

Après une rencontre d’une durée de deux heures entre l’équipe de négociations de la ligue et celle de l’Association des joueurs de la LNH (AJLNH) au centre-ville de Toronto, Bettman a indiqué qu’il y avait un grand écart concernant les pourcentages des revenus reliés au hockey que chaque partie devrait recevoir.

« Que l’on parle ou non des questions contractuelles ou du système, ou que l’on discute du partage des revenus, il est clair que l’on se retrouve à un point où il sera difficile de progresser dans nos discussions jusqu’à ce nous négocions des principales questions financières, a déclaré le commissaire Bettman. En ce qui concerne les principales questions financières, nous sommes éloignés en ce qui concerne l’ampleur et la structure. C’est une différence que nous allons tenter de résoudre. »

Le commissaire Bettman, son adjoint Bill Daly, et le directeur exécutif de l’AJLNH, Donald Fehr, et le conseiller spécial de l’AJLNH, Steve Fehr, se réuniront à nouveau en petit groupe, mardi, à New York pour poursuivre les négociations afin de résoudre les principales questions financières.

La présente convention collective vient à échéance le 15 septembre.

Donald Fehr a fait savoir que l’association ne croit pas que la partie des revenus reliés au hockey doit être réglée avant que les deux parties ne s’attaquent à la part du partage des revenus entre les clubs dans la prochaine convention collective et aux règles qui régiront les nouveaux contrats des joueurs.

« Nous croyons, et je pense qu’ils partagent notre point de vue là-dessus, même si nous avons des points de vue différents, c’est que lorsque l’on lie les questions financières du plafond salarial, et que l’on ajoute le partage des revenus entre les clubs et que l’on additionne les questions contractuelles des joueurs, on ne peut séparer ces dossiers. Nous avons des approches différentes sur ce qui fait du sens et sur ce qui doit être abordé en premier, a déclaré Fehr. Ayant dit cela, ils devront être d’accord avec cela ou bien ils ne le seront pas, donc quand on dit que l’on va se concentrer sur les principales questions financières la semaine prochaine, je m’attends à ce que l’on aborde ces questions tôt ou tard. Quel sera le premier sujet abordé, je ne le sais pas encore. »

Fehr a aussi fait savoir que l’association avait terminé la présentation de ses propositions, jeudi, avec l’ajout de son point de vue sur diverses questions concernant les contrats des joueurs.

Le syndicat avait présenté la première partie de ses propositions sur les enjeux économiques le 15 août, une proposition qui comprenait ce qui était décrit comme un programme de partage des revenus entre les clubs plus compréhensif.

Le commissaire Bettman a indiqué, jeudi, qu’il ne croit pas que le partage des revenus est une importante pierre d’achoppement entre les deux parties. Selon lui, la proposition de la ligue reflétait les changements du système de la convention collective présentement en vigueur.

« Je ne comprends pas que l’on pointe beaucoup le partage des revenus, a soulevé le commissaire Bettman. En comparaison avec les autres ligues, nous avons un important partage des revenus. Notre proposition initiale comprenait une offre d’augmenter le partage des revenus en termes de l’ampleur du groupe, pour ce qui est des équipes qui en font partie. Nous ne sommes pas si éloignés que cela sur ce sujet.

« Je pense qu’ils proposent 240 millions $; nous proposons 190 millions $. De notre point de vue, ce n’est pas un grand écart. Nous sommes prêts à partager les recettes. Je ne comprends pas pourquoi il y a une fixation là-dessus. Il n’y a pas de dispute interne parmi les propriétaires sur ce dossier. »

Dans la proposition originale soumis par les propriétaires, il y a six semaines, la ligue demandait que la part des joueurs sur les revenus reliés au hockey passe de 57 à 46 pour cent.

La semaine dernière, le syndicat des joueurs a proposé un système qui dissociait les recettes liées au hockey du plafond salarial et plafonnait les augmentations annuelles de la part des joueurs pour déterminer le pourcentage au cours des trois prochaines années.

Selon cette proposition, le pourcentage qui serait octroyé aux joueurs augmenterait de deux pour cent en 2012-2013, quatre pour cent en 2013-2014 et six pour cent en 2014-2015. La proposition de l’association comprend une option pour le partage des joueurs sur les recettes reliées au hockey afin que le pourcentage revienne à 57 pour cent en 2015-2016.

Le commissaire Bettman a fait savoir que les propriétaires considèrent que les joueurs sont trop bien payés. Il a indiqué que le salaire moyen des joueurs avait augmenté d’un million $ au cours des sept dernières années, de 1,45 million $ en 2005-2006 à 2,45 millions $ en 2011-2012.

« Les joueurs s’en sont bien tirés sous cette convention collective, a précisé le commissaire Bettman. Ils ont dit publiquement qu’ils accepteraient volontiers de poursuivre avec cette entente pendant même que nous négocions. Alors que nous nous préparions à commencer les négociations, il y a un an, l’association a fait savoir qu’elle n’était pas prête avant la fin de juin. On ne peut négocier seul et selon moi, ils ont ralenti le processus, car ils préfèrent garder les choses comme elles sont. »

Fehr a indiqué que les joueurs recevaient déjà moins que la juste valeur du marché en raison du plafond salarial.

Les deux parties ont annoncé, jeudi, qu’elles allaient prendre la trêve de quatre jours dans les négociations pour préparer la réunion en petit groupe qui aura lieu mardi à New York, et qui portera sur les recettes reliées au hockey.

Suivez Dan Rosen sur Twitter à: @drosennhl

 

La LNH sur Facebook