Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le Lightning a plus de profondeur à l’avant et une défense transformée

mercredi 2012-08-22 / 7:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Lightning a plus de profondeur à l’avant et une défense transformée

En 2011, le Lightning de Tampa Bay était l’équipe « Cendrillon » des séries éliminatoires en venant à un but de participer à la grande finale sous les ordres d’un nouveau directeur général et d’un nouvel entraîneur. L’année suivante, l’équipe était exclue du bal printanier.

En raison de la blessure de Matthias Ohlund, la brigade défensive n’a jamais été complète et un groupe déjà fragile a été décimé par d’autres blessures. Les gardiens de but ont été terribles et une attaque redoutable n’a pas été suffisante pour compenser.

Le DG Steve Yzerman a mis la main sur deux agents libres de renom à la ligne bleue en embauchant Matt Carle et Sami Salo. Anders Lindback pourrait être la solution à long terme devant le filet, mais Dustin Tokarski pourrait venir brouiller les cartes.

POUR LES POOLERS


MÉSESTIMÉ: Teddy Purcell – Il accumule peu de minutes de punition, mais Purcell s’est épanoui depuis qu’il s’est joint au Lightning (51 points à sa première saison complète et 65 points l’an passé) et il excelle sur le jeu de puissance (21 points et 19 points en avantage numérique à ses deux dernières saisons).

SURÉVALUÉ: Martin St-Louis – C’est toujours un excellent fabricant de jeu (25 buts et 49 assistances en 77 parties l’an dernier), mais il devrait être choisi tôt en troisième ronde et non au deuxième tour en raison de son faible différentiel, de ses minutes de punition et de son potentiel de tirs au but.

NÉGLIGÉ: Anders Lindback – Il n’a que 24 ans, mais Lindback compte sur un gabarit imposant et il pourrait sérieusement s’approprier le titre de gardien de but numéro un à Tampa Bay. Il a présenté une moyenne de 2,53 et un taux d’efficacité de ,914 en 38 rencontres avec les Predators. Il devrait maintenir des statistiques semblables en une saison complète avec une récolte avoisinant les 25 victoires.

Plusieurs joueurs qui ont contribué à la saison historique des Admirals de Norfolk dans la Ligue américaine de hockey et à leur conquête de la Coupe Calder pourraient être promus pour ajouter de la profondeur à la formation, chose qui s’est faite rare au cours des dernières années à Tampa Bay.

Le Lightning compte toujours sur une puissante attaque et si la défensive parvient à se resserrer, les hommes de Guy Boucher pourraient très bien renouer avec les séries d’après-saison.

ATTAQUANTS

Martin St-Louis - Steven Stamkos - Teddy Purcell

Ryan Malone - Vincent Lecavalier - Brett Connolly

Benoit Pouliot - Vladimir Namestnikov - J.T. Brown

Tom Pyatt - Nate Thompson - Adam Hall

B.J. Crombeen - Dana Tyrell

DÉFENSEURS

Matt Carle - Eric Brewer

Victor Hedman - Sami Salo

Marc-André Bergeron - Brian Lee

Brendan Mikkelson

GARDIENS

Andres Lindback

Mathieu Garon

NOTES : Mettons les choses au clair : il n’y a pas vraiment de « trios » à Tampa Bay. Évidemment, Guy Boucher envoie trois attaquants sur la glace, mais il joue avec ses trios à chacune de leur présence, pas seulement entre les périodes ou entre les parties.

Ceci étant dit, quelques postes devront être comblés au camp d’entraînement. Le Lightning doit trouver un joueur de centre pour son troisième trio et quelques ailiers pour ses trois premiers trios parmi les jeunes joueurs de l’organisation. Plusieurs éléments clés de la formation de Norfolk lutteront pour ces postes. Cory Conacher doit prouver qu’il ressemble plus à St-Louis qu’à Keith Aucoin, un autre petit joueur dominant dans la Ligue américaine. Même chose pour Tyler Johnson. Richard Panik et Alex Killorn pourraient aussi réussir à percer l’alignement.

Brewer et Hedman ont joué ensemble la saison dernière, mais comme le système de Boucher est très particulier, celui-ci ne voudra peut-être pas jumeler deux nouveaux venus tôt dans la saison. Keith Aulie, Matt Taormina et Mark Barberio pourraient tous se tailler une place sur la troisième paire défensive s’ils connaissent un bon camp.

Lindback et Garon se partageront probablement la tâche devant la cage en début de saison, mais il ne faut pas négliger Dustin Tokarski. Il pourrait jouer un rôle important avec le Lightning dans un avenir rapproché.

Suivez Corey Masisak sur Twitter : @cmasisak22

 

La LNH sur Facebook