Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Heatley tentera de rebondir après une piètre campagne

mardi 2012-08-21 / 9:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Brian Schiazza - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Heatley tentera de rebondir après une piètre campagne

En raison de tous les compliments que le Wild du Minnesota a reçus à la suite des acquisitions de Zach Parisé et de Ryan Suter, les deux joueurs autonomes les plus convoités cet été, il est facile d’oublier qu’un de leurs joueurs a connu deux saisons de 50 buts.

Dany Heatley devrait être celui qui bénéficiera le plus de l’arrivée des deux joueurs autonomes après avoir vu sa production de buts diminuer au cours des deux dernières saisons.

Heatley est l’un des 10 meilleurs joueurs de la LNH au chapitre des points, des buts marqués en avantage numérique et des buts victorieux depuis 2001, sans compter qu’il a connu des saisons consécutives de plus de 100 points et a remporté la médaille d’or aux Jeux olympiques de 2010. Mais un lourd contrat de 7,5 millions $ et cinq saisons consécutives au cours desquelles sa production a diminué représentent des alertes rouges pour Heatley, qui n’a que 31 ans.

30 EN 30

Prêt à rebondir

Par Brian Schiazza - Journaliste LNH.com
Le Wild compte sur ces dispendieuses signatures pour rebondir. LISEZ

Même si Heatley a dominé le Wild avec 24 buts, le plus faible total de sa carrière, et totalisé 53 points, l’absence du centre Mikko Koivu lors de 27 matchs a affecté sa production. Sans Koivu pour lui refiler la rondelle et sans aucun autre joueur de centre pour prendre sa place, les équipes adverses pouvaient se concentrer à neutraliser Heatley, qui a de plus été ennuyé par une blessure à un genou.

Malgré son malaise, Heatley a disputé les 82 matchs et a donné l’exemple pour établir une nouvelle ambiance lors de la première saison de Mike Yeo à titre d’entraîneur en chef de l’équipe.

« Je pourrais vous parler longtemps du plaisir que j’ai eu à travailler avec Dany Heatley, a déclaré Yeo au quotidien St. Paul Pioneer Press. Ce gars-là se présente à tous les jours pour bien faire. Il paie le prix et il n’a pas peur de jouer dans le trafic. »

Avec l’arrivée de Parisé, le héros local qui a signé un lucratif contrat de 13 ans pour jouer dans les villes jumelles, Heatley devrait avoir moins de pression sur les épaules.

Parisé, Suter, la talentueuse recrue Mikael Granlund et un Koivu en santé devraient revigorer une unité en supériorité numérique qui a connu toutes les difficultés du monde la saison dernière. Dans ce cas, Heatley pourrait utiliser son puissant tir pour ajouter à ses 136 buts en avantage numérique, le septième plus haut total parmi les joueurs actifs.

Ce qui est également de bon augure, c’est que le genou de Heatley n’a jamais été « en aussi bonne condition depuis quatre ou cinq ans » après avoir subi une opération mineure. Il s’attend à être à 100 pour cent de sa condition en vue de la prochaine saison, ce qui fera bien plaisir au Wild qui espère que son gros attaquant aura retrouvé sa touche.

« Des joueurs comme lui ont besoin qu’on lui refile la rondelle, mais il ne s’est jamais plaint, a dit Yeo au quotidien Pioneer Press. Il s’est présenté à la patinoire à chaque jour et il a tenté de stimuler le groupe. Il y a plusieurs bons marqueurs qui prennent des raccourcis, ils trichent surtout quand les choses ne fonctionnent pas à leur goût, mais Dany n’a jamais agi comme cela. »

Suivez Brian Schiazza sur Twitter - @NHLSkeetz

 

La LNH sur Facebook