Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Jets veulent faire mieux à leur deuxième année à Winnipeg

vendredi 2013-01-18 / 9:00 / LNH.com - Aperçus de la saison 2012-13

Par John Kreiser - Chroniqueur LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Jets veulent faire mieux à leur deuxième année à Winnipeg

Les Jets de Winnipeg ont été un succès retentissant à leur première saison au Canada dans toutes les facettes, sauf dans la course aux séries dans la l’Association de l’Est.

Ils aimeraient bien remédier à cette situation à leur deuxième année.

Les anciens Thrashers d’Atlanta ont été adorés dans leur nouvelle ville qui désirait ardemment le retour du hockey de la LNH depuis le départ des Jets originaux vers Phoenix, il y a 15 ans. Une foule de 15 004 personnes a rempli le MTS Centre lors de chacune des 41 parties locales des Jets, procurant à cette franchise l’amour et le soutien dont elle avait rarement profité au sud de la frontière.

Les Jets ont répondu en cumulant une fiche de 23-13-5 devant leurs partisans. Les Thrashers avaient présenté un dossier de 17-17-7 à domicile la saison dernière. Le MTS Centre s’est rapidement fait une réputation de l’un des endroits les plus difficiles où jouer pour les équipes visiteuses de la ligue. Alors que l’édifice est assuré de faire encore salle comble l’an prochain, les formations adverses s’attendent à avoir encore de la difficulté à gagner à Winnipeg.

Les Jets se sont améliorés quelque peu la saison passée, passant de 80 à 84 points par rapport à la saison précédente et ont raté les séries éliminatoires pour une cinquième année d’affilée. Le directeur général, Kevin Cheveldayoff, savait qu’il devait procéder à quelques changements, particulièrement à la position de centre, là où le club avait le plus de besoins.

Cheveldayoff espère avoir comblé ce vide en signant Olli Jokinen, qui a récolté 23 buts et 61 points avec les Flames de Calgary la saison passée. Jokinen n’est plus le marqueur de 30 buts qu’il était avec les Panthers de la Floride il y a quelques années, mais il est supérieur à n’importe quel joueur des Jets, ce qui leur donne un vrai centre de premier trio.

« Nous sommes très très excités à l’idée de l’avoir avec nous, avoue Cheveldayoff. Il est imposant et a beaucoup d’expérience. Nous croyons qu’avec les ajouts d’Alexei Ponikarovsky et de Jokinen, nous sommes pas mal plus gros et une équipe qui devrait être plus difficile à affronter.

« Nous avons travaillé extrêmement fort pour obtenir Jokinen comme nous l’avons fait pour d’autres joueurs, mais sans succès. Tout ce que vous pouvez faire, c’est de présenter vos meilleures offres et nous sommes très contents qu’Olli fasse partie de la famille des Jets de Winnipeg. »

Un autre avantage pour l’un des groupes de centres les moins imposants de la LNH, c’est que Jokinen mesure 6 pieds 3 pouces et pèse 210 livres, ajoutant du poids et du talent à cette équipe.

« Son gabarit est l’un de ses principaux atouts, analyse Cheveldayoff. Il est difficile à contenir lorsqu’il est en mouvement et il bouge vraiment bien. Il aime tirer au but et il n’hésite pas à le faire. Il a plusieurs occasions de compter et les autres aussi sur ses retours de lancers et grâce aux jeux qu’il crée. »

Les Jets ont également fait l’acquisition de Ponikarovsky, un talentueux joueur d’avant qui a joué en finale de la Coupe Stanley l’an passé avec les Devils du New Jersey. Il devrait être un solide joueur de troisième trio. Il a compté au moins 20 buts à quatre reprises au cours de sa carrière et a amassé 14 buts et 33 points l’an dernier avec les Hurricanes de la Caroline et le New Jersey, même s’il n’a pas été souvent utilisé sur l’attaque massive.

Les Jets espèrent que Ponikarovsky sera la bougie d’allumage de son ancien coéquipier chez les Maple Leafs de Toronto, Nik Antropov, dont la production a baissé de 24 buts et 67 points en 2009-10 à 15 et 35 la saison dernière. L’arrivée de Jokinen devrait enlever de la pression à Antropov, qui s’est retrouvé sur la quatrième ligne à l’occasion.

Bien que la position de centre ait causé quelques maux de tête à la direction, cette dernière a pu profiter du talent disponible à l’aile.

Evander Kane a inscrit 30 buts à sa troisième saison dans la LNH, après avoir amassé 14 et 19 buts à sa première et deuxième campagne. Tout indique qu’il deviendra une vedette. Blake Wheeler a mené les Jets avec 47 aides et 61 points et le capitaine Andrew Ladd a marqué 28 buts tout en faisant preuve de leadership à un groupe de joueurs qui a dû déménager rapidement d’Atlanta à Winnipeg.

JETS DE WINNIPEG

Ajouts: C Olli Jokinen

Départs: G Chris Mason, AG Tanner Glass

Agents libres: AD Tim Stapleton, AD Eric Fehr, D Randy Jones

Principaux espoirs: C Mark Scheifele, D Paul Postma, AD Spencer Machacek, AG Carl Klingberg

La défensive regorge aussi de talents. Avec ses 53 points, Dustin Byfuglien a terminé au deuxième rang des pointeurs chez les défenseurs de la LNH, alors que Tobias Enstrom et Zach Bogosian ont chacun récolté au moins 30 points. Ils sont l’une des raisons expliquant pourquoi les Jets ont fini au deuxième rang de la ligue en avantage numérique à domicile (22 pour cent) et 12e au total (17,9 pour cent). Les Jets ont utilisé leur choix de premier tour pour faire l’acquisition du défenseur Jacob Trouba du Programme de développement de l’équipe nationale des États-Unis, qui devrait pour l’instant faire son entrée à l’Université du Michigan.

Les Jets ont repêché Trouba puisque la plupart des problèmes qu’ils ont connus sont survenus dans leur zone. Leurs 242 buts accordés les ont relégués au 26e rang parmi les 30 clubs de la LNH. La plupart de ces buts ont été accordés sur la route, où les Jets ont maintenu une fiche de 14-22-5.

La défensive devra en faire plus afin d’aider le cerbère Ondrej Pavelec, qui avec une moyenne de buts alloués de 2,91 et un pourcentage d’efficacité de ,906 en 68 apparitions, n’a pas pu compter souvent sur les joueurs devant lui, recevant en moyenne plus de 34 tirs par 60 minutes de jeu. Al Montoya, qui a porté les couleurs des Islanders de New York la saison passée, a signé une entente avec les Jets pour jouer le rôle d’auxiliaire à Pavelec, qui a paraphé un nouveau contrat de cinq ans cet été.

Mis à part l’ajout de Jokinen, les Jets semblent déterminés à s’améliorer surtout de l’intérieur, en laissant de jeunes joueurs comme Kane, Bogosian et Mark Scheifele prendre plus de place. Cheveldayoff espère que l’acquisition de Jokinen accélérera le processus de développement, mais le DG semble être prêt à faire progresser son équipe en permanence plutôt que d’y aller de signatures pour épater la galerie.

 

La LNH sur Facebook