Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Roman Cervenka pourrait être le joueur de centre du premier trio des Flames

vendredi 2012-08-17 / 9:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Brian Schiazza - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Roman Cervenka pourrait être le joueur de centre du premier trio des Flames

Pour plusieurs équipes de la LNH, la recherche et le développement d'un joueur de centre no 1 est un défi perpétuel, et les Flames de Calgary font sûrement partie de cette liste.

Le dernier candidat potentiel pour le poste de centre no 1 des Flames est un joueur de 27 ans, Roman Cervenka, qui a brillé au cours des deux dernières saisons dans la Ligue continentale de hockey avec l'Avangard d'Omsk.

Les Flames entretiennent l'espoir que le joueur tchèque, « une mise sous contrat significative » selon le directeur général Jay Feaster, puisse éclipser les résultats obtenus dans le passé par la majorité des joueurs non réclamés au repêchage de la LNH.

À la suite du départ d'Olli Jokinen, qui a eu une bonne saison de 62 points en étant un des deux meilleurs joueurs de centre des Flames, Feaster et son équipe de dépistage ont identifié Cervenka parmi les six joueurs qui sont les plus prêts, et peut-être pourra-t-il remettre la rondelle au franc-tireur Jarome Iginla tout en marquant quelques buts lui-même.

30 EN 30

Nouveau scénario

Par Brian Schiazza - Journaliste LNH.com
Les Flames ont un nouvel entraîneur-chef et ils s'attendent à un scénario différent en 2012-13. LISEZ

« On ne le met pas sous contrat pour voir si nous pouvons aider Abbotsford », a déclaré Feaster à la télévision des Flames, faisant référence à la filiale de l'équipe dans la Ligue américaine. « En raison de la maturité de Cervenka, sa confiance en lui, nous croyons à sa capacité de pouvoir s'adapter au jeu de la LNH. Il a fait ses devoirs, il a parlé à des joueurs de son pays qui ont évolué dans la ligue.

« Nous pensons qu'il est prêt à jouer dans la LNH, et il est prêt non seulement pour obtenir un poste, mais aussi pour apporter une contribution. »

Cervenka était convoité par la LNH et il a reçu des offres de contrat en raison de sa vision du jeu, ses passes et son maniement de bâton avec la rondelle.

« Cervenka est davantage le genre un-contre-un, un joueur de talent », a précisé à LNH.com l'adjoint au directeur général et directeur du personnel John Weisbrod. « Il a bien fait avec des joueurs de haut calibre, et il était au stade où il avait vraiment le goût de poursuivre sa carrière dans la LNH. Il veut jouer dans la meilleure ligue au monde. Je pense qu'il va faire de son mieux, et nous verrons ce qu'il adviendra. »

Jamais réclamé par une équipe de la LNH et n'ayant jamais joué avec une équipe en Amérique du Nord, Cervenka devrait néanmoins se sentir un peu chez lui avec les Flames. Ils ont mis sous contrat son compatriote Jiri Hudler au cours de l'été et ils comptent aussi dans leurs rangs le Tchèque Roman Horak. Les Flames ont aussi demandé à Blake Comeau de céder son dossard no 10 quand Cervenka a insisté pour le porter.

Ayant amassé un total de 100 points en 105 matchs lors des deux dernières saisons, Cervenka a évolué avec Jaromir Jagr à sa première saison à Omsk en 2010-11 après avoir joué pendant six saisons avec le Salvia Praha dans la Ligue tchèque. Cervenka, qui mesure 5 pieds 11 pouces, 187 livres, a confirmé encore plus qu'il était parmi les joueurs les plus talentueux à l'extérieur de la LNH quand il a été le meilleur pointeur lors des séries éliminatoires de la Ligue continentale de hockey en 2011-12, totalisant 21 points avec Omsk en 20 matchs éliminatoires.

« Pour nous, pour une organisation qui recherche des joueurs talentueux, avoir pu l'obtenir – vraiment sans donner plus qu'un boni à la signature – ce fut toute une entente pour nous », a révélé Feaster sur le site web de l'équipe. « Plusieurs équipes lui ont fait une offre. Il avait une offre intéressante de la Ligue continentale. Ce qui est impressionnant pour nous est le fait qu'il ait pris sa décision maintenant. Il avait déjà rejeté plusieurs occasions et plusieurs offres. Il a décidé qu'il était prêt, et ce qui est aussi important, il laisse beaucoup d'argent sur la table en Europe pour tenter sa chance dans la LNH. »

Il était attrayant pour Cervenka, qui parle un peu anglais mais qui s'est exprimé par le biais d'un interprète, d'évoluer dans un environnement comme Calgary, où il y a de la pression pour prendre part aux séries éliminatoires.

« Après mes deux premiers jours à Calgary, je dois vous dire que je peux voir que c'est une ville de hockey. Tout ce que j'ai entendu m'a montré qu'il est vrai que la ville accorde de l'importance au hockey et je suis très content. »

Si Cervenka peut s'approcher d'une production de 60 points en évoluant au sein du premier ou du deuxième trio, ce seront les partisans des Flames qui seront très contents.

Suivez Brian Schiazza sur Twitter: @NHLSkeetz

 

La LNH sur Facebook