Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

La formation des Flames aura une nouvelle apparence en 2012-13

vendredi 2012-08-17 / 9:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


La formation des Flames aura une nouvelle apparence en 2012-13

Pour une troisième saison consécutive, les Flames de Calgary ont raté de justesse une participation aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley. En fait, ils n'ont pas remporté une série éliminatoire depuis qu'ils ont atteint la finale de la Coupe Stanley en 2004.

Le directeur général Jay Feaster a indiqué que la concession est toujours engagée à être compétitive mais il n'est pas intéressé à tout rebâtir comme l'équipe qui est à Edmonton. Feaster était quelque peu limité quand il est devenu le directeur général mais il a eu plus de flexibilité lors de la saison morte cette année et il ne s'est pas gêné pour dépenser et essayer de prendre part aux séries éliminatoires.

Ajoutez l'échange en janvier pour les services de Michael Cammalleri, et il est possible que le deux tiers des joueurs composant les deux premiers trios à l'ouverture de la saison n'étaient pas avec les Flames en décembre dernier. Il y a beaucoup de profondeur, et un nouvel entraîneur-chef, Bob Hartley, alors que les Flames essaient de revenir dans les séries éliminatoires.

POUR LES POOLERS


MÉSESTIMÉ: Roman Cervenka - Il pourrait être considéré comme un négligé mais peu importe comment on le considère, il sera un choix judicieux dans les dernières rondes. Après avoir totalisé 100 points en 105 matchs dans la Ligue continentale de hockey lors des deux dernières années, Cervenka sera probablement le joueur de centre du deuxième trio des Flames, aux côtés de son compatriote tchèque Jiri Hudler, et il a le potentiel pour avoir une bonne valeur.

SURÉVALUÉ: Alex Tanguay - Bien qu'il ait joué la majeure partie du temps avec Jarome Iginla, Tanguay décevra les poolers dans toutes les catégories, à l'exception des passes. Il a terminé la dernière saison avec 13 buts seulement, 28 minutes de pénalités et 84 tirs au buts en 64 matchs. Ne vous faites pas avoir par son total de points.

NÉGLIGÉ: Sven Baertschi - Il pourrait devenir le troisième membre du deuxième trio et si c'est le cas, il y a beaucoup de raisons pour l'aimer. Il a réussi trois buts en cinq matchs seulement quand il a été rappelé par les Flames la saison dernière et il totalise 33 buts et 94 points en 47 matchs dans la Ligue de l'Ouest. Il a beaucoup de talent. Ce dont il a besoin, c'est d'avoir du temps de glace.

ATTAQUANTS

Alex Tanguay - Michael Cammalleri - Jarome Iginla

Sven Baertschi - Roman Cervenka - Jiri Hudler

Curtis Glencross - Mikael Backlund - Lee Stempniak

Blake Comeau - Matt Stajan - Tim Jackman

Blair Jones

DÉFENSEURS

Jay Bouwmeester - Chris Butler

Mark Giordano - Dennis Wideman

T.J. Brodie - Cory Sarich

Anton Babchuk

GARDIENS

Miikka Kiprusoff

Henrik Karlsson

NOTES: Baertschi a donné des palpitations aux partisans des Flames quand il a été rappelé d'urgence pour un séjour de cinq matchs, et il aura l'occasion d'obtenir un poste permanent au camp d'entraînement. Les Flames ont de la profondeur à l'attaque alors que des gars comme Comeau, Backlund et Jones batailleront pour obtenir des postes avec Akim Aliu, Lance Bouma et Roman Horak, qui a pris part à 61 matchs avec les Flames l'an dernier. Glencross a réussi 50 buts lors des deux dernières saisons, et il pourrait facilement se hisser dans le groupe des six meilleurs, si Baertschi n'est pas prêt.

Les Flames ont huit défenseurs avec des contrats à un volet en plus de Brodie, qui pourrait se retrouver dans les ligues mineures. Derek Smith et Brett Carson ne sont pas inclus dans cette liste - Smith est au début d'un contrat de deux ans à un volet. Il y a beaucoup de profondeur, et comme à l'attaque, il devrait y avoir une chaude lutte au camp d'entraînement.

Suivez Corey Masisak sur Twitter: @cmasisak2

 

La LNH sur Facebook