Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
 

Les Flames espèrent que Hartley peut les mener en séries

mercredi 2013-01-16 / 9:00 / LNH.com - Aperçus de la saison 2012-13

Par Brian Schiazza - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Flames espèrent que Hartley peut les mener en séries

Quand les Flames de Calgary ont sauté sur la patinoire pour la dernière fois en 2011-12, ils ont défait les Ducks d'Anaheim pour terminer la saison avec 90 points et plus pour une huitième fois d'affilée.

Mais comme lors des deux saisons précédentes, les Flames ont été incapables d'accéder aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Les Flames ont gravité autour de la dernière place disponible pour prendre part aux éliminatoires dans l'Association de l'Ouest mais ils ont encore raté les séries de peu, ce qui est devenu une habitude à Calgary. Les Flames ont ensuite réalisé ce qui aurait pu survenir lors des séries éliminatoires car leur ancien directeur général et entraîneur-chef Darryl Sutter a conduit les Kings de Los Angeles à la conquête de la Coupe Stanley, après qu'ils aient devancé les Flames par cinq points pour terminer au huitième rang dans l'Ouest.

Il y aura donc quelques changements concrets apportés par le directeur général des Flames Jay Feaster lors de la saison 2012-13.

L'entraîneur-chef Brent Sutter et l'organisation des Flames se sont séparés presque immédiatement après la fin de la saison quand ils ont raté les séries pour la troisième fois sous sa direction. Feaster a posé son geste le plus important un mois plus tard en nommant le 31 mai au poste d''entraîneur-chef Bob Hartley, un ancien gagnant de la Coupe Stanley. Il était à la barre de l'équipe de Zurich, les champions de la Ligue suisse.

Il a aussi engagé l'ancien attaquant des Flames Martin Gélinas au poste d'entraîneur-adjoint ainsi que l'ancien entraîneur-adjoint de l'Avalanche du Colorado Jacques Cloutier, qui prendra la place de Craig Hartsburg à titre d'entraîneur-associé.

Ayant la quatrième masse salariale la plus élevée à plus de 66 millions $ (selon Capgeek.com), et ayant bientôt des décisions à prendre en ce qui concerne Jarome Iginla et Miikka Kiprusoff, Feaster croit fermement que Hartley, un collègue de longue date, parviendra à constituer une équipe plus dynamique qui pourra revenir en séries plus tôt que tard, avec ce groupe de solides vétérans et de jeunes en développement.

« Bob Hartley est un gagnant. Bob a gagné à chaque niveau où il a dirigé une équipe, dans la LHJMQ, la LAH, la LNH et en Suisse, et nous sommes confiants qu'il continuera à gagner à Calgary », a indiqué Feaster dans un communiqué émis par l'équipe lors de la nomination de Hartley, qui a remporté la Coupe Stanley à la barre de l'Avalanche en 2000-01.

« C'est un travailleur infatigable, un motivateur remarquable, un grand entraîneur derrière le banc et un bon stratège - et un professeur dans l'âme. Plus que tout, c'est aussi une personne formidable. Nous estimons que Bob amènera notre équipe à un autre niveau. »

Cette déclaration reflète certainement les attentes de Feaster pour une équipe qui compte 10 joueurs recevant un salaire annuel de 3,5 millions $ ou plus.

Bien qu'il n'ait probablement pas complété son travail, Feaster a passé la majeure partie de l'été à remettre sous contrat des joueurs qui auront sûrement un rôle important à jouer et qui seront poussés dans le dos par Hartley, qui est exigeant. Cette liste comprend l'ancien choix de première ronde Mikael Backlund; les attaquants Lee Stempniak, Blake Comeau et Blair Jones; le joueur prometteur Akim Aliu; le défenseur Cory Sarich; et le gardien Leland Irving. Les jeunes attaquants Paul Byron et Ben Street ont aussi signé de nouveaux contrats.

Joueurs autonomes, les attaquants Olli Jokinen et David Moss ont quitté pour joindre les Jets de Winnipeg et les Coyotes de Phoenix. Les attaquants Tom Kostopoulos et Pierre-Luc Létourneau-Leblond sont encore sur le marché des joueurs autonomes sans compensation. Rastis Ivanas a signé un contrat de deux ans avec Dinamo Riga de la Ligue continentale de hockey (KHL) et le défenseur Scott Hannan a conclu une entente d'un an avec les Predators de Nashville.

Même si les Flames repartent à neuf et opèrent un changement de rythme sous la direction de Hartley, ils ont besoin de plus de joueurs talentueux à l'attaque. La saison dernière, les Flames ont pris le 24e rang pour les buts par match (2,43), le 26e pour les tirs par match (26,5), le 30e pour les victoires lors des mises en jeu (46,2), et ce qui est encore plus évident, ils ont affiché la deuxième pire fiche en prolongation et en tirs de barrage (5-16). Il sera probablement de mise que les jeunes contribuent à l'attaque si Hartley ne peut obtenir plus de buts de ses vétérans dans les moments importants.

L'équipe patientera quelques saisons afin que l'attaquant prometteur Mark Jankowski poursuive son développement à Providence College après avoir transigé pour troquer son 14e choix pour le 21e quand il a été réclamé au repêchage de 2012. Leur choix de première ronde en 2011, Sven Baertschi, pourrait faire une différence plus rapidement mais Feaster s'est tourné vers le marché des joueurs autonomes pour obtenir deux attaquants tchèques - qui sont aussi des amis - l'ancien joueur des Red Wings de Detroit Jiri Hudler et le joueur étoile de la Ligue continentale de hockey (KHL) Roman Cervenka.

Hudler a obtenu un contrat de quatre ans évalué à 16 millions $ et les Flames compteront sur lui pour seconder leurs meilleurs marqueurs. Il a terminé quatrième dans la LNH parmi les joueurs ayant joué 64 matchs ou plus la saison dernière avec un pourcentage de réussite sur des tirs de 19,7, ce qui lui a permis d'inscrire 25 buts.

La mise sous contrat de Cervenka représente un faible risque mais les Flames s'attendent à ce qu'il se retrouve parmi le groupe des six meilleurs attaquants et qu'il produise. Le joueur de 26 ans a réussi 39 points en 54 matchs avec l'Avangard d'Omsk la saison dernière, et il a ouvert la machine en totalisant 21 points quand Omsk a atteint la finale de la Coupe Gagarine. Sa présence donne une nouvelle apparence aux Flames, mais son adaptation au style de jeu nord-américain déterminera jusqu'à quel point l'attaque des Flames sera différente par rapport aux saisons précédentes.

FLAMES DE CALGARY

Ajouts: AG Jiri Hudler, C Roman Cervenka, D Dennis Wideman

Départs: C Olli Jokinen, AD David Moss, D Scott Hannan

Agents libres: AD Tom Kostopoulos

Principaux espoirs: LW Sven Baertschi, AD Akim Aliu, AD Greg Nemisz

L'addition la plus importante des Flames est celle du défenseur Dennis Wideman, dont le tir redoutable et les habiletés offensives en faisaient un athlète très convoité parmi les joueurs autonomes sans compensation. Les Flames ont agi avant le début de la période des joueurs autonomes le 1er juillet en cédant un choix de cinquième ronde au repêchage de 2013 et le défenseur Jordan Henry aux Capitals de Washington pour obtenir les droits de négocier avec Wideman. Puis ils l'ont convaincu de ne pas tenter sa chance sur le marché des joueurs autonomes, aidés par une intervention d'Iginla, en lui offrant un contrat lucratif d'une durée de cinq ans à 5,25 millions $ par saison.

La présence de Wideman dans le groupe des quatre meilleurs défenseurs aux côtés de Mark Giordano, Jay Bouwmeester et Chris Butler donne plus de profondeur aux Flames à la ligne bleue, où ils espèrent générer plus d'offensive en changeant leur style, surtout si Bouwmeester reste et excelle sous la direction de Hartley.

Puis il y a aussi la présence du toujours constant Miikka Kiprusoff, qui devrait probablement prendre part à plus de 70 matchs à l'âge de 35 ans. Le gardien pourrait cependant avoir congé un peu plus souvent grâce à ses adjoints, Leland Irving et Henrik Karlsson.

Les Flames doivent s'améliorer lors des tirs de barrage - ou encore gagner plus souvent en temps réglementaire - pour éviter d'être exaspérés une fois de plus en ratant les séries éliminatoires par quelques points seulement.

Si la santé n'est pas un problème, et que les joueurs autonomes Cervenka, Hudler et Wideman noircissent la feuille de pointage avec régularité pour aider l'offensive, les Flames devraient montrer de l'amélioration sous la direction de Hartley. Ce sera toutefois encore un défi de prendre part aux séries éliminatoires dans l'Association de l'Ouest.

Suivez Brian Schiazza sur Twitter: @NHLSkeetz

 

La LNH sur Facebook