Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

L'écart persiste entre la LNH et l'AJLNH sur les enjeux économiques

mercredi 2012-08-15 / 21:16 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


L'écart persiste entre la LNH et l'AJLNH sur les enjeux économiques

TORONTO - Le commissaire de la Ligue nationale de hockey Gary Bettman a indiqué mercredi qu'il y a un grand écart entre le système économique de la nouvelle convention collective que veulent les propriétaires de la ligue et ce que l'Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey a soumis mardi dans sa proposition portant sur les enjeux économiques.

Bettman a fait cette déclaration après la séance de négociations qui s'est déroulée dans les bureaux de l'association mercredi.

La présente convention collective vient à échéance le 15 septembre.

Le commissaire Bettman avait affirmé à New York la semaine dernière que les propriétaires de la ligue n'étaient pas disposés à opérer pendant une autre saison avec la présente convention collective.

Les propriétaires de la ligue ont déposé leur proposition initiale sur les enjeux économiques le 13 juillet.

« Je pense qu'il est juste de dire que nous avons évalué la proposition de l'association et ce qu'elle signifie au plan économique d'une façon différente de celle de l'association, a expliqué le commissaire Bettman. Et, je pense qu'il a encore un nombre d'enjeux où nous voyons le monde différemment. Je ne suis pas sûr qu'il y ait encore une reconnaissance des aspects économiques de notre monde, et je veux parler du monde dans son ensemble et de l'industrie du sport, considérant ce qui est récemment survenu dans la NFL et la NBA.

« Ainsi, il y a encore un grand écart entre nous avec peu de temps qui reste, mais c'est un processus dans lequel nous allons continuer de travailler fort. Cependant, je pense qu'il est juste de dire qu'il y a encore un écart séparant les deux parties, un grand écart, et que les deux parties ont des vues différentes sur le monde et les enjeux. »

Le directeur-exécutif de l'AJLNH Donald Fehr a révélé que la proposition de l'association, si elle était adoptée, ferait des joueurs des partenaires des concessions qui n'ont pas besoin d'aide pour aider les concessions qui pourraient avoir besoin d'aide.

Fehr a indiqué mardi que la proposition de l'association inclut la possibilité que les joueurs acceptent une part réduite des revenus liés au hockey pendant les trois prochaines saisons, avec une option pour revenir au pourcentage de revenus de la présente convention collective lors de la quatrième saison. Les joueurs reçoivent 57 pour cent des revenus liés au hockey dans la présente convention collective.

Fehr a aussi indiqué que la proposition de l'association inclut un système accru de partage de revenus – et plus ciblé de façon stratégique – que celui qui est présentement en vigueur.

Fehr a aussi précisé que la proposition de l'association maintient le plafond salarial actuel à quelques exceptions près.

« De toute évidence, il y a eu une reconnaissance que nous avons des enjeux, a noté Bettman. Il y a une reconnaissance ou une acceptation, si vous voulez, que nous aurons un plafond salarial. Mais à savoir comment nous voyons le monde, et je dis cela dans un sens plus large en rapport avec le hockey, la santé et tout le reste, nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde. »

Le commissaire Bettman a dit que les propriétaires de la ligue ne sont pas encore en position pour faire une contre-proposition parce que l'association a indiqué que toutes ses propositions sur les enjeux économiques ne sont pas sur la table.

« Je ne suis pas en position pour faire une contre-offre tant que nous ne verrons pas tout ce qu'ils ont préparé ou qu'ils sont intéressés à discuter et ils ne sont pas encore là, a révélé le commissaire Bettman. Depuis que nous avons commencé ce processus – [le commissaire adjoint de la LNH] Bill [Daly] et moi avons rencontré Don et [le conseiller légal de l'AJLNH] Steve [Fehr] aussi tôt que le 4 juin, et nous avons eu une séance de négociations formelle le 29 juin – je pense qu'il est un peu décevant de ne pas connaître toutes leurs propositions à ce moment-ci alors qu'il reste encore un mois. »

Fehr a révélé que l'association avait indiqué aux propriétaires de la ligue qu'elle étudiait encore certaines propositions concernant les contrats des joueurs dans la nouvelle convention collective. Il a noté que si l'association décidait de poursuivre avec les propositions qu'elle étudie, la ligue les aurait la semaine prochaine.

« Comme lors des discussions et sur quoi nous nous sommes entendus à la table, les enjeux sur les contrats des joueurs sont directement liés aux propositions économiques, a précisé Fehr. Nous avons reçu leurs propositions. Nous avons discuté à l'interne de ce que nous devrions faire pour y répondre en rapport avec notre proposition. Nous leur avons donné un nombre de sujets où nous considérons faire des propositions additionnelles. Si tel est le cas, ils les auront la semaine prochaine, mais ils ont presque tout. »

Les deux comités de négociations se reverront de nouveau dans les bureaux de l'association jeudi pour une séance en sous-comités. Fehr devait quitter mercredi soir pour rencontrer des joueurs à Chicago et Kelowna, en Colombie-Britannique, lors des prochains jours.

La prochaine séance de négociations sur les principaux enjeux économiques est prévue pour mercredi prochain dans les bureaux de l'association. Fehr a indiqué qu'il s'entretiendra au téléphone avec le commissaire Bettman pendant son voyage, et même s'il y a encore un grand écart entre les deux parties, toute l'attention est portée maintenant sur la poursuite des négociations avec l'espoir de trouver un terrain d'entente.

« Je sais ce que représente le hockey et je sais jusqu'à quel point il est important pour nos concessions et notre sport d'être en santé au plan économique, et nous travaillons très, très fort, a rappelé le commissaire Bettman. Vous savez, il faut deux parties pour conclure une entente, deux parties pour négocier, et deux parties si tout va mal. Nous allons travailler très fort et nous espérons éviter que ça aille mal. »

Suivez Dan Rosen sur Twitter à: @drosennhl

 

La LNH sur Facebook