Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Plusieurs bons joueurs relèvent de blessures

vendredi 2012-08-10 / 10:34 / LNH.com - Nouvelles

Par John Kreiser - Chroniqueur LNH.com

Partagez avec vos amis


Plusieurs bons joueurs relèvent de blessures

Sidney Crosby pourra-t-il demeurer en santé pour une saison complète? C’est la question qu’on se pose encore à Pittsburgh.

Le capitaine des Penguins a pris part à 22 rencontres en 2011-12, toujours aux prises avec des symptômes de commotion cérébrale après avoir raté la deuxième moitié de la saison régulière et les séries éliminatoires la saison précédente.

La bonne nouvelle c’est que Crosby a paru en pleine forme quand il est revenu au jeu pour de bon le 15 mars, accumulant les points à son rythme habituel, dont huit en six matchs des séries. Mais le fait est qu’il n’a pas disputé une saison complète depuis 2009-10.

Crosby est loin d’être le seul joueur important à se remettre d’une grave blessure. Voici une liste de sept autres dont leur équipe doit espérer un retour en forme.

Nathan Horton, Boston

Horton a subi une commotion cérébrale et n’a pas joué depuis le 22 janvier, soit sept mois après avoir subi une première commotion en finale de la Coupe Stanley contre les Canucks de Vancouver.

Les Bruins, et plus spécialement ses compagnons de trio David Krejci et Milan Lucic, n’ont plus été les mêmes en son absence. Les Bruins ont été blanchis cinq fois en février et n’ont jamais démontré la régularité qu’ils affichaient avec Horton dans la formation. Ils ont été éliminés par les Capitals de Washington dès la première ronde des séries.

Horton a connu une saison de 17 buts et 32 points en 46 matchs. Les médecins l’ont déclaré apte à s’entraîner avec contact le mois dernier et il ne fait pas de doute que son retour améliorera le sort des Bruins.

Mike Green, Washington

Tout comme Crosby, Green a passé les deux dernières saisons à combattre des blessures qui ont trop souvent réduit son statut de joueur étoile à celui de spectateur sur la galerie de presse. Epaule, commotion cérébrale, cheville, aine, tout y a passé et le défenseur des Capitals a été limité à 81 matchs en deux ans, dont seulement 32 en 2011-12, surtout en raison d’une blessure à l’aine qui a fini par nécessiter une opération pour hernie sportive.

Les Capitals le voient toujours comme un joueur d’élite et lui ont consenti cet été un contrat de 18,25 millions $ pour trois ans. Après avoir signé l’entente, Green a déclaré qu’il n’y avait aucun doute qu’il pouvait redevenir le finaliste au trophée Norris qu’il a été après deux campagnes successives de 70 points en 2008-09 et 09-10.

« Je serai à 100 pour cent la saison prochaine, a-t-il assuré. Absolument, ça ne fait aucun doute. Je sens que j’arrive à mes meilleures années. »

Simon Gagné, Los Angeles

La dernière saison régulière de Gagné a pris fin abruptement à la suite d’une commotion cérébrale subie le lendemain de Noël, le limitant à sept buts et 17 points en 34 matchs des Kings de Los Angeles.

L’attaquant québécois a été en mesure de revenir au jeu pour les quatre derniers matchs de la finale de la Coupe Stanley, remportée par les Kings aux dépens des Devils du New Jersey. Il aurait depuis subi une intervention chirurgicale pour retirer une petite masse du cou mais il est déjà à l’entraînement en vue du prochain camp d’entraînement.

Le vétéran de 32 ans a raté au moins 19 matchs chaque saison depuis 2007-08, surtout en raison de commotions et de blessures à l’aine. Les Kings, qui ont gagné la coupe après avoir atteint les séries de peine et de misère, auraient bien besoin de ses talents naturels.

Taylor Hall, Edmonton

Les Oilers sont ravis des progrès enregistrés par le premier choix du repêchage de 2010 et ils espèrent seulement qu’il puisse demeurer en santé pour une saison complète. Hall a raté les dernières semaines de sa première saison dans la LNH à cause d’une blessure à un genou et sa deuxième a été abrégée quand il a été opéré à une épaule, et ce peu de temps après avoir dû s’absenter en raison d’une lacération au visage causée par une lame de patin lors d’un incident durant une période d’échauffement.

Hall a connu une deuxième saison de 53 points (27-26) après en avoir amassé 42 (22-20) comme recrue, tout en prenant part à quatre matchs de moins. Il est de retour sur la glace depuis le début du mois, environ quatre mois après son opération, et on espère qu’il sera prêt à disputer une saison complète.

James van Riemsdyk, Toronto

Comme Gagné, van Riemsdyk a pu revenir au jeu dans les séries après une saison régulière interrompue par une fracture au pied subie en bloquant un lancer le 1 er mars. Ce n’était pas sa première blessure de la saison 2011-12 au cours de laquelle il n’a pris part qu’à 43 matchs et récolté seulement 11 buts et 24 points.

Le deuxième choix du repêchage 2007 devrait entreprendre la prochaine saison en pleine santé dans son nouvel uniforme des Maple Leafs, qui ont obtenu ses services en retour du défenseur Luke Schenn. Il en sera à la première année de son contrat de six ans d’une valeur de 25,5 millions $ et il pourrait passer de l’aile au centre.

« Je pense que ce sera une bonne opportunité pour moi, a-t-il dit. J’ai joué à cette position un peu dans le passé et c’est toujours bon d’être polyvalent. »

Brian Gionta, Montréal

Le capitaine du Canadien était parti pour connaitre une septième saison de 20 buts consécutive lorsqu’il a subi une blessure à un biceps, qui a nécessité une opération le 11 janvier alors qu’il totalisait huit buts et 15 points. Cette malencontreuse blessure est survenue seulement trois jours après son retour au jeu à la suite d’une blessure à l’aine qui lui avait fait rater un mois d’activités. Il espérait endosser l’uniforme avant la fin de la saison mais n’en a jamais été capable.

A 33 ans, Gionta demeure un joueur de deuxième trio fiable et un bon leader. Le Canadien devra compter sur lui s’il espère retrouver sa place dans les séries.

Tuukka Rask, Boston

La saison du gardien des Bruins a pris fin le 3 mars quand il s’est blessé à l’aine en s’étirant pour faire un arrêt contre les Islanders de New York. Une fin malheureuse pour celui qui avait souvent dominé le détenteur du trophée Vézina Tim Thomas en conservant une moyenne de 2,05 en 25 matchs.

Thomas a disputé tous les matchs des séries et les Bruins ont été éliminés par les Capitals de Washington en période supplémentaire du septième de la première ronde. Comme Thomas a décidé de prendre une année sabbatique, Rask devient le gardien numéro un des Bruins après avoir signé un contrat d’un an. Sans auxiliaire d’expérience, les Bruins doivent souhaiter que Rask demeure en santé et soit en mesure de disputer une bonne part des matchs pour une équipe qui vise encore la Coupe Stanley.

 

La LNH sur Facebook