Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Ilya Bryzgalov : facteur-clé des Flyers

lundi 2012-08-13 / 9:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Ilya Bryzgalov : facteur-clé des Flyers

La première saison d’Ilya Bryzgalov à Philadelphie pourrait être décrite comme intéressante.

L’instable gardien a connu des hauts et des bas, tant sur la glace qu’à l’extérieur de la patinoire, et ça s’est terminé avec l’élimination des Flyers en deuxième ronde des séries éliminatoires.

« Est-ce qu’il a aussi bien joué que ce à quoi je m’attendais?, a questionné le directeur général des Flyers, Paul Holmgren. Je dirais non. »

Mais la direction de l’équipe croit néanmoins que Bryzgalov, qui en sera à sa deuxième année à Philadelphie, sera plus à l’aise et qu’il redeviendra le gardien qu’il était quand il a été finaliste pour l’obtention du trophée Vézina en 2010.

Bryzgalov a terminé la dernière saison au 10e rang de la LNH avec 33 victoires, mais il s’est classé 21e avec une moyenne de buts accordés de 2,48 et son taux d’efficacité de ,909 l’a relégué en 33e place. Ces statistiques se sont même empirées dans les séries éliminatoires.

30 EN 30

Un été de mécontentement

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction LNH.com
Les Flyers ont raté leur tentative d’acquérir un joueur d’impact, cet été, mais Paul Holmgren a toujours confiance en sa jeune équipe. LISEZ

Pourtant, il avait été nommé le joueur du mois en mars après avoir présenté un dossier de 10-2-1 et une moyenne de buts accordés de 1,43 et un taux d’efficacité de ,947 en plus de réussir quatre jeux blancs. Il avait alors égalé un record d’équipe avec trois blanchissages consécutifs du 8 au 13 mars, en plus d’établir une marque d’équipe avec 249:43 minutes sans accorder de but.

Mais ce fut tout autre chose en octobre lors d’une série de quatre rencontres au cours desquelles il a accordé 18 buts, dont quatre sur 10 tirs dans un match contre les Jets de Winnipeg.

Sa performance avait fait dire à Bryzgalov qu’il « n’avait aucune confiance en lui », avant d’ajouter « je suis perdu dans les bois. »

Avec ses déclarations concernant la grandeur de l’univers - entre autres sujets -, il est devenu l’étoile de l’émission 24/7 du réseau HBO qui faisait la promotion de la Classique hivernale 2012.

Mais à la veille du match, il avait déclaré aux journalistes : « J’ai une grande nouvelle et même une meilleure. Pour la grande nouvelle, je ne jouerai pas le match de la Classique et pour la meilleure, nous avons une chance de l’emporter. »

Il avait déclaré qu’il sera assis au bout du banc et qu’il boira du thé chaud. Quelques heures plus tard, il avait mis une photo d’une tasse sur son compte Twitter.

Les coéquipiers de Bryzgalov lui ont souvent demandé d’être moins extraverti, ce qu’il a fait, mais le gardien n’a jamais semblé confortable à contenir ses émotions et à contrôler sa personnalité.

La clé pour Bryzgalov sera de trouver un juste milieu qui lui permettra d’être lui-même tant que sur la glace qu’à l’extérieur de la patinoire.

« Son travail est de stopper les tirs et de nous permettre de gagner des matchs. Ce n’est pas une comédie. Il y a probablement un juste milieu, a dit Holmgren. Il n’y a aucun doute qu’il est un gars avec lequel il est amusant de discuter. Il a des points de vue intéressants sur la vie en général et comment la vivre. »

Mais trouver un juste milieu serait la clé et le fait d’avoir vécu une année à Philadelphie pourrait simplement représenter le facteur déterminant.

Scott Hartnell a comparé la première année de misère de Bryzgalov avec celle qu’il a vécue à son arrivée à Philadelphie. Les deux joueurs avaient évolué dans une ville qui n’était pas un marché traditionnel de hockey avant leur venue avec les Flyers. Les deux ont signé de lucratifs contrats et les attentes étaient élevées.

« Quand tu connais mieux tes coéquipiers, tu es plus à l’aise dans le vestiaire. Tu deviens plus confortable dans ta propre maison et dans ta vie en général et la confiance croît au cours de la saison, a dit Hartnell. Quand il arrivera de la Russie cet été, sa maison sera prête, il sera disposé à jouer. »

Holmgren est d’accord avec son attaquant et il est convaincu que Bryzgalov sera nettement meilleur à sa deuxième saison avec les Flyers.

« Je pense que Ilya a appris beaucoup à sa première année à Philadelphie, a dit Holmgren. Nous verrons une personne et un gardien différent la saison prochaine. »

Contactez Adam Kimelman à akimelman@nhl.com. Suivez-le sur Twitter: @NHLAdamK

 

La LNH sur Facebook