Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Ryan Murphy au sommet de la liste des 10 meilleurs espoirs de la Caroline

dimanche 2012-08-12 / 9:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Ryan Murphy au sommet de la liste des 10 meilleurs espoirs de la Caroline

Alors, qui aura un impact soudain sur les Hurricanes de la Caroline en 2012-13?

Il y a deux ans, c’était l’avant Jeff Skinner. La saison dernière, le défenseur Justin Faulk a brillé à sa première campagne dans le hockey professionnel.

« Tout est une question de synchronisation », a confié le directeur du recrutement amateur de la Caroline, Tony MacDonald, à LNH.com. « Vous devez faire attention puisque Skinner et Faulk sont des exceptions à la règle. Lorsque vous repêchez un joueur en première ou deuxième ronde, vous ne pensez pas vraiment le voir dans votre formation avant deux ou trois ans. Il est rare que des jeunes font le saut et ont un tel impact aussi rapidement.

« Nous avons peut-être été chanceux que Skinner et Faulk aient été aussi bons, mais il y a toujours une chance qu’un joueur puisse exercer un impact à sa première année. »

30 EN 30

Les Canes font le plein

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com
L’arrivée de Jordan Staal et d’Alex Semin motive les Hurricanes à retourner en séries éliminatoires. LISEZ

Il y a plusieurs candidats en lice pour faire partie de la formation l’an prochain. Même s’ils ont perdu les services de l’un de leurs espoirs les plus prometteurs, le défenseur de Boston College Brian Dumoulin qui a été impliqué dans l’échange qui a amené Jordan Staal à Raleigh, les Hurricanes semblent être bien munis en défensive. Il y a également une bonne base de joueurs d’avant qui voudront faire bonne impression au camp d’entraînement de l’équipe, en septembre.

« Ce sera maintenant plus difficile pour un jeune de se tailler une place au sein des deux premiers trios, après les acquisitions de Jordan Staal et d’Alexander Semin », dit MacDonald.

Voici un portait des 10 meilleurs espoirs de l’organisation :

1. Ryan Murphy, D : Le 12e choix au total du repêchage de 2011 a manqué quelques matchs l’an dernier en raison d’une commotion subie en novembre avec les Rangers de Kitchener de la Ligue de hockey de l’Ontario. Le défenseur offensif a terminé son année avec 11 buts et 54 points en 49 parties de la saison régulière et deux buts et 22 points en 16 rencontres éliminatoires. Ses performances ont permis à Kitchener d’atteindre la troisième ronde des séries éliminatoires de la Ligue junior de l’Ontario.

« Je pense qu’il peut batailler pour un poste avec le grand club, a raconté MacDonald à LNH.com. Ce ne serait pas la fin du monde s’il retournait dans le junior pour une autre année, mais je crois qu’il est prêt à tenter de se tailler une place au prochain niveau. »

Murphy est un défenseur offensif dynamique qui aura sans doute un impact comme quart-arrière des Hurricanes en avantage numérique.

« Murph a travaillé cet été avec le préparateur physique des Hurricanes, Peter Friesen, pour devenir plus fort et se préparer à jouer dans la LNH, commente MacDonald. Il n’est pas très gros, mais il peut se fier sur sa vitesse. Il doit grossir et devenir plus fort s’il veut compétitionner dans la LNH, en espérant qu’il soit prêt à le faire. »

2. Zac Dalpe, C : Une blessure au bas du corps au camp d’entraînement a hanté Dalpe l’an dernier. Il n’est parvenu qu’à amasser un but et trois points en 16 matchs avec la Caroline. Malgré cela, les Hurricanes n’ont pas perdu espoir avec leur choix de deuxième ronde de 2008.

« Il a toujours été équilibré, peu importe où il a joué et à quelle position (aile ou centre) il a été employé, explique MacDonald. Il a du talent, de la vitesse et un bon tir et c’est ce qu’il devra démontrer s’il veut jouer dans la LNH sur une base régulière. »

Dalpe, qui a quatre buts et sept points en 31 matchs en carrière dans la LNH, a récolté 18 buts et 32 points en 56 parties avec les Checkers de Charlotte de la LAH l’an passé. La Caroline aura besoin d’un troisième centre si Eric et Jordan Staal sont réunis sur le même trio, comme c’est prévu. Cela pourrait être la chance de Dalpe de prouver qu’il peut aider l’équipe.

3. Drayson Bowman, AG : Un ailier ayant de bons instincts offensifs et défensifs qui n’a pas peur de mettre son nez dans la circulation lourde.

« Drayson ne reçoit pas tout le crédit qu’il mériterait pour ses qualités d’attaquant défensif, note MacDonald. Il a passé du temps en Caroline l’an dernier et a démontré qu’il pouvait être responsable défensivement. Il est prêt pour la prochaine étape, mais tout dépend de lui. Il devra impressionner le personnel d’entraîneurs pour lui démontrer qu’il est prêt et je crois qu’il l’est. »

Bowman, qui a paraphé une entente de deux saisons le mois dernier, s’est promené entre la Caroline et Charlotte l’an passé. Le choix de troisième ronde de 2007 a connu sa meilleure campagne l’an dernier, récoltant six buts, sept aides pour 13 points en 37 rencontres dans l’uniforme des Hurricanes la saison dernière.

4. Jeremy Welsh, C : Ce joueur de 6 pieds 3 pouces et 200 livres provenant d’Union College a signé une entente d’une saison avec les Hurricanes en avril et a même pris part au dernier match de la saison régulière de l’équipe.

« Il a fait une visite éclair avec l’équipe en fin de saison et a bien performé, ce qui le laisse en bonne position pour se tailler une place avec le grand club, note MacDonald. Il est un spécimen physique qui a une belle attitude et une bonne éthique de travail. Je crois que c’est pour cela que nous sommes heureux de l’avoir avec nous. »

Welsh a passé les trois dernières saisons avec Union, totalisant 53 buts et 100 points en 119 parties. Il a récolté 27 buts et 44 points en 40 matchs en 2011-12, dont cinq buts et neuf points en huit parties éliminatoires. Union a connu un parcours magique jusqu’au Frozen Four, mais a perdu face à Ferris State en demi-finale de la NCAA.

5. Victor Rask, C : La première saison du gros joueur suédois en Amérique du Nord a été un succès avec les Hitmen de Calgary de la Ligue de hockey de l’Ouest. Rask a terminé deuxième chez les recrues avec 33 buts et troisième avec 63 points. Ses 14 buts en avantage numérique lui ont conféré le 15e rang de la ligue. La sélection de deuxième ronde de 2011 n’a pas pris part aux séries éliminatoires de la WHL en raison d’une blessure au genou au dernier affrontement de la saison régulière, mais l’avenir s’annonce prometteur.

« S’il connaît un bon camp et qu’il force les entraîneurs à le considérer comme un joueur régulier potentiel des Hurricanes cette année, ce serait bien, commente MacDonald. Nous pencherions plus pour le retourner dans le junior plutôt que de le faire commencer sa carrière professionnelle avec Charlotte, mais nous prendrons cette décision plus tard. Le fait de jouer encore avec Calgary et de dominer au niveau junior ne représenterait pas une mauvaise option. »

À ce stade-ci, Rask, 6 pieds 2 pouces et 194 livres, qui a signé un premier contrat de trois ans en octobre, pourrait profiter d’une autre année pour prendre de la maturité et améliorer son coup de patin afin d’améliorer ses chances à long terme de devenir un joueur d’impact avec les Hurricanes.

6. Bobby Sanguinetti, D : Après la signature de cet athlète de 6 pieds 3 pouces et 190 livres pour une entente d’un an à deux volets, en mai, Francis a admis que Sanguinetti s’était mis en position de se tailler un poste avec la formation cette saison.

Il a connu une année productive dans la LAH avec Charlotte, au troisième rang de tous les défenseurs avec 40 aides et 50 points. Il a aussi été rappelé en fin de saison par la Caroline, prenant part à trois rencontres. Il serait maintenant temps pour Sanguinetti, 24 ans, de percer l’alignement. Choix de première ronde en 2006 par les Rangers de New York, Sanguinetti n’a participé qu’à huit matchs dans la LNH, sans récolter un point.

« Il a eu quelques problèmes avec des blessures qui l’ont empêché de se faire valoir, explique MacDonald. S’il peut demeurer en santé et jouer son style de jeu, tout en faisant preuve de constance et de confiance, il pourrait dénicher un poste avec l’équipe cette année. »

7. Riley Nash, C : Nash a fini la dernière champagne avec huit buts et 20 points en 58 parties avec Charlotte. Il pourrait jouer sur un quatrième trio avec la Caroline au camp d’entraînement en septembre. Nash, acquis d’Edmonton en 2010, a prouvé qu’il pouvait être efficace sur les mises au jeu, disputant cinq parties avec les Hurricanes en 2011-12 et amassant une aide pour un différentiel de plus-1. Il a passé trois saisons à l’Université Cornell. Il a récolté 36 buts et 102 points en 102 matchs.

8. Mark Alt, D : Originaire de Kansas City, Alt a établi des marques en carrière avec cinq buts, 17 aides et 22 points en 42 affrontements à sa deuxième saison avec l’Université du Minnesota en 2011-12. La sélection de deuxième tour de 2010 (no 53) a terminé au deuxième rang de son club pour les tirs bloqués, avec 51, et au deuxième échelon chez les défenseurs avec un différentiel de plus-18. Les Gophers ont maintenu un dossier de 13-4-0 lorsqu’Alt, 6 pieds 3 pouces, 202 livres, récoltait au moins un point.

9. Danny Biega, D : Ce choix de troisième tour du repêchage de 2010 (no 67) entamera cet automne sa dernière saison avec l’Université Harvard, après avoir récolté 10 buts, 35 points et un différentiel de plus-14 en 34 parties en 2011-12. Le joueur de 6 pieds, natif de Pointe-Claire à l’ouest de Montréal, a été choisi au sein de la première équipe d’étoiles de l’ECAC en 2012, en plus d’être nommé le meilleur défenseur de la ligue.

10. Chris Terry, AG : Mesurant 5 pieds 10 pouces et pesant 190 livres, Terry a mené les Checkers de Charlotte avec 43 aides et 59 points à sa troisième campagne dans la LAH. Choix de cinquième ronde de 2007 (no 132), il a récolté 67 buts, 103 aides pour 170 points et 166 minutes de punition en 235 parties en carrière dans l’AHL. Avant de jouer au niveau professionnel, Terry a passé trois saisons avec les Whalers de Plymouth de la Ligue junior de l’Ontario, amassant 114 buts et 175 points en 253 parties.

Suivez Mike Morreale sur Twitter : @mike_morreale

 

La LNH sur Facebook