Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les deux grosses ajouts des Hurricanes sont au centre des questions de l’équipe

dimanche 2012-08-12 / 9:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Les deux grosses ajouts des Hurricanes sont au centre des questions de l’équipe

Après avoir vu son équipe rater les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une troisième année de suite, le directeur général des Hurricanes de la Caroline, Jim Rutherford, a effectué plusieurs changements importants.

Le premier a été l’acquisition du centre défensif Jordan Staal des Penguins de Pittsburgh. Il a ensuite signé l’agent libre sans restriction Alexander Semin, ailier gauche, dans une tentative de modifier le portrait dans l’Association de l’Est.

Ces changements donnent plus de latitude à l’entraîneur Kirk Muller pour la formation de ses trios au camp d’entraînement. L’arrivée de Staal améliore immédiatement les Hurricanes au centre et la venue de Semin permettra à l’équipe de corriger ses lacunes offensives des dernières années.

« C’est bien de pouvoir compter sur un marqueur droitier comme Semin pour équilibrer nos lignes, commente Muller. « L’avant-saison pourrait permettre d’établir les combinaisons. Semin ajoute une autre dimension à notre formation, puisqu’il est un droitier qui peut produire. Qu’il joue avec les frères Staal en tout temps ou de façon sporadique, nous avons un joueur de l’élite pour les appuyer. »

30 EN 30

Les Canes font le plein

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com
L’arrivée de Jordan Staal et d’Alex Semin motive les Hurricanes à retourner en séries éliminatoires. LISEZ

Voici six questions auxquelles les Hurricanes doivent trouver une réponse cette saison :

1. Comment l’entraîneur Kirk Muller utilisera-t-il Jordan Staal?

Ne soyez pas surpris si vous voyez les frères Staal unir leurs forces au camp d’entraînement et la plupart du temps en matchs hors concours.

« Je pense que le camp permettra de faire des expériences », a dit Muller au Raleigh News & Observer. « Nous jouerons plusieurs matchs hors concours. Nous voulons définitivement leur donner la chance de jouer ensemble lors de ces matchs et voir s’il y a une bonne chimie entre les deux. »

Jordan voit son nouveau rôle avec les Hurricanes comme une occasion de devenir l’un des membres de l’élite de la ligue.

« Je prévois évidemment jouer un plus grand rôle et devenir un joueur de l’élite, note Staal. Je sais que l’occasion est là et que j’ai de la pression. En espérant que je puisse connaître une belle année et une grande carrière ici pour devenir le grand joueur que je peux devenir. »

En dépit du fait qu’Eric et Jordan Staal sont des centres naturels, Eric a joué à l’aile avec Équipe Canada lors de matchs internationaux. Jordan a été par défaut le troisième centre des Penguins derrière Sidney Crosby et Evgeni Malkin au cours des six dernières campagnes à Pittsburgh.

« Souvent, avant de savoir si vous devriez placer des joueurs ensemble, vous devez le sentir, explique Muller. Je sais qu’ils ont peu d’histoire ensemble, mais je pense qu’il serait normal de les unir et de voir comment ils se comportent ensemble. »

2. Où placer Semin?

Peut-être que Muller devrait seulement tirer des noms d’un chapeau pour déterminer ses trois premiers trios. L’ajout de Semin le mois dernier offre plusieurs options à Muller. Même s’il offrira probablement la chance à Eric et Jordan Staal de jouer ensemble, Muller placera possiblement Eric avec Semin et Chad LaRose.

Cela permettrait à Jordan Staal de pivoter le deuxième trio au centre de Jeff Skinner et Jussi Jokinen. Tuomo Ruutu pourrait ainsi occuper la position de centre de la troisième ligne, avec Jiri Tlusty et Patrick Dwyer. N’est-ce pas de la profondeur en attaque?

De plus, Rutherford ne croit pas qu’il aura des problèmes avec l’éthique de travail de Semin lorsqu’il sera au fait de la façon de faire de l’organisation sur la glace comme en dehors.

« Nous pensons qu’avec la façon dont Kirk fait les choses, notre approche, comment se déroulent notre camp d’entraînement et nos entraînements et la possibilité de l’unir à Eric [Staal], nous pourrons voir de la constance dans son jeu, dit-il. Si nous y arrivons, c’est le genre de joueur qui pourrait atteindre à nouveau la marque des 40 buts. »

3. Est-ce que les acquisitions de Staal et Semin font de la Caroline une équipe prétendante à la Coupe Stanley?

Est-ce que l’arrivée de Staal et Semin aura un impact direct sur la balance du pouvoir dans l’Association de l’Est? Cela reste à voir. Le fait est que Staal a été la plus grande acquisition estivale de l’histoire des Hurricanes, donc ce changement doit être considéré. Il est l’un des meilleurs attaquants défensifs du circuit, capable de produire offensivement avec constance tout en contrant l’adversaire. En sept saisons, toutes avec les Capitals, Semin a cumulé 197 buts et 408 points en 469 parties. Il a également récolté 34 points en 51 parties des séries éliminatoires.

Les Hurricanes ont terminé au 16e rang de la ligue avec 212 buts. Ces deux aideront certainement à ce chapitre. Staal a obtenu son plus grand nombre de mentions d’aide (25) et de points (50) en carrière, et a terminé avec son deuxième plus haut total de buts marqués (25) en 2011-12, même s’il n’a joué dans seulement 62 des 82 parties de Pittsburgh en saison régulière.

Les ajouts de Staal et Semin devraient aider la Caroline dans la course de la division Sud-Est durant toute la saison. Les deux patineurs devraient aussi améliorer la marque peu reluisante de l’équipe en prolongation. Les Hurricanes ont dû se rendre en prolongation à 20 reprises l’an passé et ont terminé avec un dossier de 4-16, ne gagnant que trois parties pour en perdre 10 lors d’une période de prolongation de cinq minutes.

4. Comment se comportera Muller à sa première saison complète derrière le banc?

Dès qu’il a été embauché, Muller a parlé de faire croire les joueurs en son système et d’être redevable l’un à l’autre. Il a mené les Hurricanes à un dossier de 25-20-12 en 57 matchs. Son équipe a maintenu une fiche de 15-9-7 après la pause du Match des étoiles.

« Lorsque vous donnez la chance aux joueurs de croire en la façon dont ils jouent et pourquoi ils gagneront un tel soir, je pense que c’est ce que les joueurs veulent », confie Muller.

Les Hurricanes ont accumulé au moins un point dans 16 de leurs 23 derniers duels (11-7-5) et ont maintenu un dossier de 7-4-1 lors des 12 dernières rencontres de la saison 2011-12. Les Canes ont obtenu un rendement de 35 en 179 (19,6 pour cent) sur l’attaque massive avec Muller. Avec encore plus d’outils et une saison complète devant lui, l’entraîneur devrait pouvoir motiver ses joueurs dès le lancement du camp d’entraînement.

5. Les Hurricanes ont-ils suffisamment de profondeur à la ligne bleue?

Il y a beaucoup de talent à la ligne bleue et le club semble avoir un bon mélange de jeunesse et d’expérience.

Joni Pitkanen, Joe Corvo et Tim Gleason sont les joueurs d’expérience à la défense. Gleason a dominé l’équipe avec un différentiel de plus-12 en 2011-12. Corvo effectuera un retour en Caroline pour la troisième fois de sa carrière. Pitkanen a raté 52 matchs l’an dernier en raison d’une commotion et d’une blessure au bas du corps, mais il devrait être en santé au début du camp. Jay Harrison a surpris en amassant neuf buts et 23 points, tout en étant employé plus de 20 minutes par rencontre. Il s’est aussi classé au deuxième rang chez les défenseurs de la Caroline pour les mises en échec (117) et les tirs bloqués (153).

Le jeune Justin Faulk a démontré beaucoup de bonnes choses en tant que recrue et Jamie McBain, qui devrait pouvoir jouer plus de 22 minutes par match, entamera sa troisième saison complète avec le club. Les Canes ont aussi fait signer un contrat à Marc-André Gragnani, 25 ans, qui bataillera pour une place au sein de la formation.

Les espoirs de premier plan, Ryan Murphy, choix de première ronde en 2011, et Bobby Sanguinetti, qui a paraphé un contrat de deux ans en mai, tenteront d’obtenir un poste dans l’équipe. Il est à prévoir que le gardien Cam Ward aura beaucoup d’aide la saison prochaine.

6. Qui sera le gardien réserviste de Cam Ward?

À moins qu’un changement survienne d’ici le camp d’entraînement pour remplacer Brian Boucher, blessé, attendez-vous à ce que Justin Peters soit le gardien auxiliaire exclusif de Cam Ward en 2012-13.

Peters, qui a signé une entente de deux ans le 1er avril, a fait la navette entre la Caroline et son club-école de la Ligue américaine de hockey, Charlotte, en 2011-12. Il a maintenu une fiche de 2-3-2 avec une moyenne de buts alloués de 2,48 et un pourcentage d’arrêts de ,931 en sept présences avec les Canes la saison passée. Il a participé à 28 parties des Checkers, cumulant un dossier de 10-13-2 et une moyenne de buts alloués de 2,77.

Peters, un choix de deuxième ronde des Hurricanes en 2004, a pris part à 28 rencontres dans la LNH (11-11-3, moyenne de 3,23 et pourcentage d’arrêts de ,900).

Suivez Mike Morreale sur Twitter : @mike_morreale

 

La LNH sur Facebook