Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

L’addition de Nash comble un besoin majeur à Manhattan

lundi 2013-01-14 / 10:00 / LNH.com - Aperçus de la saison 2012-13

Par Dave Lozo - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


L’addition de Nash comble un besoin majeur à Manhattan

Rick Nash est l’acquisition la plus importante chez les Rangers de New York et le joueur est possiblement le meilleur à avoir changé d’équipe au cours de la saison morte, sans vouloir manquer de respect à Zach Parisé et Ryan Suter, au Minnesota.

Les Rangers ont été éliminés lors de la finale de l’Association de l’Est, baissant pavillon face aux Devils du New Jersey en six rencontres. Si les Rangers ont littéralement manqué d’énergie au cours de la série, c’est qu’il leur a fallu sept matchs pour passer au travers de chacune des deux premières rondes. De plus, l’attaque des Rangers, qui s’est maintenue avec un rendement au-dessus de la moyenne en saison régulière (11e dans la LNH avec une moyenne de 2,71 buts par match), n’a pas su livrer la marchandise au cours des séries éliminatoires (avec une moyenne de 2,15 buts par rencontre).

L’acquisition de Nash, en retour de Brandon Dubinsky, Artem Anisimov, Tim Erixon ainsi que d’un choix de première ronde, devrait aider à résoudre le problème.

Le joueur de 28 ans peut jouer tant à gauche qu’à droite et a marqué au moins 30 buts lors de sept de ses neuf saisons dans la LNH, atteignant la marque de 40 buts à deux occasions. À 6 pieds 4 pouces et 219 livres, de la vitesse et des mains en or, il a su générer de l’offensive sans l’apport d’un pivot de premier plan durant la majorité de sa carrière. Ça ne devrait plus être le cas alors qu’il pourra compter sur Brad Richards, cette saison.

« Nous sommes heureux de compter sur un joueur qui a participé à cinq matchs des étoiles, un marqueur de 40 buts qui n’est âgé que de 28 ans, a dit Sather. Il est l’un des meilleurs compteurs de buts dans la LNH et il nous aidera beaucoup. »

Avec une nouvelle destination s’ajoutent de grandes espérances pour Nash, qui n’a participé aux séries éliminatoires qu’à une seule reprise avec Columbus. Les Rangers viennent de compléter un périple jusqu’en finale d’association et devraient encore être des aspirants cette saison.

« J’accepte le défi, a dit Nash. Je crois qu’en 2010, j’avais beaucoup de pression sur les épaules alors que les Jeux Olympiques étaient présentés dans notre pays. Le hockey est une passion ici et ils s’attendent à rien de moins qu’une équipe championne. Je pense qu’en tant qu’organisation, ils font tout ce qu’ils peuvent pour gagner et je crois que la pression c’est bien, si vous l’utilisez à votre avantage. »

Nash est un nouveau visage parmi tant d’autres chez les Rangers, qui ont laissé partir certains éléments qui apportaient une contribution appréciable au cours de l’été.

Comme Dubinsky et Anisimov, Brandon Prust, Ruslan Fedotenko et John Mitchell ont quitté. Prust a reçu une augmentation de salaire importante par les Canadiens de Montréal, qui ont signé le pugiliste pour quatre ans et 10 millions $. Fedotenko s’est entendu avec les Flyers et Mitchell a offert ses services à l’Avalanche.

Pour remplacer Prust, Fedotenko et Mitchell, les Rangers ont fait appel à Taylor Pyatt, Jeff Halpern et Arron Asham.

Pyatt a quitté les Coyotes pour signer un pacte de deux saisons avec les Rangers. L’ailier gauche aura 32 ans au cours du présent mois et il comblera le vide laissé par le départ de Fedotenko. Pyatt a inscrit neuf filets en 73 rencontres l’an dernier.

RANGERS DE NEW YORK

Ajouts: AD Rick Nash, AG Taylor Pyatt, C Jeff Halpern, AD Arron Asham, C Micheal Haley

Départs: C Brandon Dubinsky, C Artem Anisimov, AD Brandon Prust, AG Ruslan Fedotenko, D Tim Erixon, C John Mitchell, D Stu Bickel, D Jeff Woywitka, D John Scott

Agents libres: D Steve Eminger

Principaux espoirs: AG Chris Kreider

À 34 ans, Asham prendra la place de Prust. Asham a marqué cinq buts en 64 matchs la saison dernière et il sera utilisé à droite sur la quatrième ligne de l’équipe.

La grande question pour les Rangers à l’aube du camp d’entraînement est : quels attaquants seront utilisés en situation d’infériorité numérique ? Dubinsky, Fedotenko, Anisimov et Prust étaient les joueurs d’avant les plus utilisés à court d’un homme, la saison passée. Halpern a beaucoup d’expérience dans ce rôle, mais Asham et Pyatt n’ont pas joué une seule seconde en infériorité numérique l’an dernier.

Nash a joué en moyenne 39 secondes par rencontre avec un homme en moins chez les Blue Jackets, au dixième rang au sein de l’équipe.

Les Rangers débuteront la saison 2012-13 avec le même corps défensif que celui utilisé la saison dernière. La carte cachée pourrait être Michael Sauer, qui a raté 63 parties la saison dernière, en plus de s’absenter pour la totalité des séries, aux prises avec une commotion cérébrale. Sauer a montré des signes d’amélioration, selon les Rangers, mais il reste à déterminer s’il sera prêt à amorcer le camp d’entraînement.

Un joueur qui ne sera pas prêt pour le début de la saison est Marian Gaborik, qui se remet d’une opération à une épaule et dont la convalescence s’étirera jusqu’en novembre. Si les Rangers n’ajoutent aucun joueur d’ici le début de la campagne, cela ouvrira des postes pour les espoirs J.T. Miller ou Christian Thomas, ou encore pour le robuste Michael Haley, qui a signé une entente à deux volets au cours de l’été avec New York.

 

La LNH sur Facebook