Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Comment remplacer Suter, principale question pour les Predators

samedi 2012-08-11 / 9:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Brian Compton - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Comment remplacer Suter, principale question pour les Predators

Les Predators de Nashville n’ont jamais atteint la finale de l’Association de l’Ouest depuis leur entrée dans la LNH en 1998 et voilà qu’ils ont perdu un joueur clé.

Ryan Suter, un choix de première ronde en 2003 qui passait près de 30 minutes par match sur la patinoire, a accepté un contrat de 13 ans du Wild du Minnesota. Deux semaines plus tard, l’autre pilier de cette formation, Shea Weber, signait une offre de contrat de 14 ans des Flyers de Philadelphie que les Predators ont décidé d’égaler.

La perte de Suter pourrait s’avérer très coûteuse mais l’entraîneur Barry Trotz estime que l’organisation compte sur suffisamment de profondeur pour demeurer compétitive.

« Je suis aussi emballé par cette équipe que par toutes celles que j’ai eues précédemment », a dit Trotz.

Voilà une liste de six questions auxquelles les Predators devront répondre en vue de la saison 2012-13.

30 EN 30

Les Predators demeurent confiants

Par Brian Compton – adjoint au directeur de la rédaction à LNH.com
Avec la perte de Ryan Suter, les Predators vont bâtir autour de Shea Weber et Pekka Rinne. LISEZ

1. Les Predators pourront-ils combler la perte de Ryan Suter?

Suter a récolté 46 points en 79 matchs et passait presque la moitié des rencontres sur la patinoire. Son différentiel de plus-15 n’a été devancé que par Weber (plus-21). Lui trouver un remplaçant ne sera donc pas chose facile, mais les Predators misent sur les jeunes Roman Josi et Ryan Ellis.

En 542 matchs et sept saisons avec les Predators, Suter a marqué 38 buts et totalisé 238 points

« Le moment est venu pour un jeune, Josi, Ellis, (Kevin) Klein, de hausser son niveau de jeu et de nous donner plus de minutes, a déclaré Weber. Je pense que nous avons des joueurs capables de le faire. C’est un moment excitant. Nous sommes une jeune équipe, mais avec beaucoup de talent, et nous ne sommes pas loin du tout (des meilleures). »

2. Est-ce que quelqu’un peut marquer 30 buts?

Les Predators ont été fructueux la saison dernière parce qu’ils accordaient peu de buts, soit 210, le neuvième meilleur total dans la LNH. Mais ils n’ont eu aucun marqueur de 30 buts. Patric Hornqvist a été le meilleur avec 27 et Mike Fisher (24) a été le seul autre à en marquer plus de 20.

« Je crois que nous avons suffisamment de profondeur dans plusieurs domaines, a noté le directeur général David Poile. Nous avons une vraie bonne équipe maintenant. Pouvons-nous nous améliorer? Oui. Nous allons tenter de le faire en tirant profit des opportunités qui vont s’offrir à nous. »

3. Pekka Rinne peut-il répéter ses exploits?

Le gardien de 29 ans a connu une saison 2011-12 de niveau mondial, remportant 43 victoires et méritant un voyage à Las Vegas en tant que finaliste au trophée Vézina. Comblé par un contrat de 49 millions $ pour sept ans, il subira une pression plus forte, surtout sans Suter devant lui.

Il serait probablement injuste et irréaliste de s’attendre à ce que Rinne présente les mêmes statistiques que la saison dernière (moyenne de 2,39, pourcentage d’arrêts de ,923, cinq blanchissages), mais il devra rester proche si les Predators veulent continuer de faire la lutte aux Red Wings de Detroit, Blackhawks de Chicago et Blues de St.Louis dans la division Centrale.

4. Est-ce cette année que Mattias Ekholm va s’imposer?

Ekholm a eu un début de carrière difficile dans la LNH et il est retourné en Suède, mais les Predators voient toujours très gros cet imposant défenseur de 6 pieds 4 pouces. Et avec raison. Un an plus tard donc, on espère qu’il sera prêt.

Et pourquoi pas? Après tout ce 102e choix au repêchage de 2009 a gagné le trophée Borje Salming remis au meilleur défenseur de la ligue d’élite de son pays en 2011-12, après avoir marqué neuf buts et récolté 17 points en 41 matchs de l’équipe de Brynas. Les Predators lui fourniront toutes les chances de mériter un poste.

5. Colin Wilson est-il prêt à passer à l’étape suivante?

Le centre de 6 pieds 1 pouces et 210 livres a atteint le plateau des 30 points deux ans de suite, mais est-il capable d’en faire plus? Le septième choix du repêchage de 2008 a été condamné à regarder une bonne partie des dernières séries du haut de la galerie de presse avant de se retrouver dans le premier trio lorsque les Predators ont été éliminés en deuxième ronde par les Coyotes de Phoenix.

Ce qu’on risque d’oublier, c’est que Wilson n’a que 22 ans. Les Predators s’attendent néanmoins à une meilleure production offensive de la part de cet attaquant talentueux.

« Il a le potentiel de devenir un grand joueur offensif », a dit de lui Mike Fisher durant les dernières séries. « Il avait débuté la saison en force. C’est un gros bonhomme et il est efficace profondément en territoire adverse. Il voit très bien ce qui se passe sur la glace et son niveau d’habileté est élevé. C’est parfois difficile pour les jeunes, mentalement entre autre. Il tente de passer au travers. »

6. Les Predators atteindront-ils encore le plateau des 100 points?

Les Predators sont une des quatre formations de la division Centrale à avoir atteint le total des 100 points la saison dernière. Le défi de répéter sera plus grand en l’absence de Suter, mais cette équipe a toujours trouvé une façon de gagner. Beaucoup grâce à leur stabilité: Poile et Trotz sont en poste depuis l’arrivée de l’équipe dans la LNH.

Les Predators sont fiers de leur jeu défensif et du brio de leurs gardiens, et on doit s’attendre à la même chose en 2012-13, même sans Suter, car ils comptent toujours sur Weber, leur capitaine et finaliste au trophée Norris, qui a signé un contrat de 14 ans.

« Toutes les équipes qui ont été compétitives pendant de longues années ou gagné la Coupe Stanley ont toujours eu un défenseur d’élite et ici nous avons Shea, a rappelé Poile. Ajoutez Pekka Rinne, qui est un des meilleurs gardiens dans la LNH, et vous aurez une chance de gagner chaque match à chaque saison. »

Suivez Brian Compton sur Twitter: @BComptonNHL

 

La LNH sur Facebook