Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Capitals espèrent revenir au sein de l’élite de la LNH

vendredi 2013-01-18 / 9:00 / LNH.com - Aperçus de la saison 2012-13

Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Capitals espèrent revenir au sein de l’élite de la LNH

L’objectif à Washington reste le même, mais pour la première fois depuis plusieurs années, lorsque les experts dresseront leur liste des prétendants les plus sérieux pour remporter la Coupe Stanley, les Capitals ne figureront vraisemblablement pas au sommet de celle-ci.

Les points d’interrogation sont assez nombreux chez les Capitals pour que l’on accorde plus de chances à plusieurs autres formations de la LNH de soulever la Coupe Stanley en 2013, en dépit du fait que Washington ait participé aux séries éliminatoires au cours des cinq dernières campagnes. Mais si les Capitals peuvent trouver des réponses à ces questions, ils pourraient tout aussi bien reprendre leur place parmi les meilleures équipes de la ligue.

Au terme de la saison morte en 2011, le directeur général des Capitals George McPhee était encensé pour les modifications qu’il avait apportées à son équipe, lui qui avait ajouté Tomas Vokoun, Joel Ward, Roman Hamrlik et Jeff Halpern à une formation qui venait de terminer au sommet de l’Association de l’Est au cours des deux dernières campagnes.

Mais la saison 2011-12 a été mouvementée, et les Capitals n’ont pas été en mesure de remporter le titre de la division Sud-Est pour la première fois en cinq ans. Une partie de l’enthousiasme généré par l’élimination des champions en titre de la Coupe Stanley en première ronde des séries éliminatoires a été refroidi par le style de jeu passif des Capitals, et par la décision de l’entraîneur Dale Hunter de limiter le temps de glace de ses vedettes Alex Ovechkin et Alexander Semin.

Si la façon de faire de Hunter a aidé les Capitals à demeurer compétitifs, c’est finalement le même type de jeu chanceux qui les a aidés à éliminer les Bruins de Boston qui a contribué à leur défaite dans le septième match face aux Rangers de New York, mettant ainsi fin à une autre saison où Washington n’a pu parvenir au troisième tour des séries éliminatoires.

Au cours des cinq dernières campagnes, il semble que les discussions portaient davantage sur la manière de jouer que sur les résultats. Sous les ordres de Bruce Boudreau, les Capitals ont d’abord été une révélation, mais certains spécialistes n’appréciaient pas leur approche ouvertement offensive.

À la suite de leurs insuccès répétés en séries éliminatoires (et à une léthargie offensive inexplicable au début de la saison 2010-11), les Capitals ont cédé à la pression de se conformer à une approche plus traditionnelle. En conséquence, le nombre de buts alloués par Washington a diminué, tout comme le nombre de buts qu’ils ont marqués.

Boudreau a tenté de changer la philosophie de Washington, et, après son congédiement, Hunter a essayé de s’aventurer encore plus loin dans cette avenue défensive. Les joueurs résolument offensifs de Washington ont bien tenté de répondre aux attentes de Hunter, mais cette alliance n’a pas semblé se faire facilement.

Peu après la fin de la saison, Hunter a décidé de retourner dans le sud-ouest de l’Ontario afin de se rapprocher des deux entreprises familiales, les Knights de London et la ferme familiale. C’est un ancien coéquipier de Hunter, Adam Oates, qui aura le mandat de le remplacer.

Pour la cinquième fois depuis son arrivée en poste, McPhee a embauché un entraîneur-chef qui n’avait pas d’expérience dans la LNH. Oates représente toutefois un cas intéressant, puisqu’il n’a jamais occupé le poste d’entraîneur-chef à quelque niveau que ce soit. Boudreau s’était forgé une réputation d’entraîneur agressif et orienté vers l’attaque lorsqu’il était dans les rangs mineurs. Il était espéré que l’arrivée de Hunter et de sa philosophie axée sur la défensive génère un changement important, ce qui fut le cas.

Oates ne compte que trois années d’expérience dans la LNH, et ce dans un poste d’entraîneur adjoint. Il n’a donc pas eu le temps de se forger une réputation derrière le banc. Mais en raison de toute l’attention qui a été portée au style de jeu des Capitals au cours des dernières années, un nouveau départ pourrait être la meilleure des choses pour Washington.

« Si l’on s’attarde à la finale de la Coupe Stanley de cette année, on peut constater qu’elle mettait aux prises deux équipes qui étaient intenses partout sur la patinoire, a déclaré Oates. Je crois fermement que le hockey d’aujourd’hui repose sur la protection de l’espace. On doit prendre le contrôle du plus d’espace possible sur la glace, et protéger cet espace. Je regarde l’alignement des Capitals et le talent qui s’y trouve, et je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas augmenter le rythme et être une équipe agressive, sans pour autant faire des compromis en défensive. Cela demande un engagement des joueurs dans les trois zones. »

CAPITALS DE WASHINGTON

Ajouts: C Mike Ribeiro, AG Wojtek Wolski, AD Joey Crabb, D Jack Hillen, C Ryan Stoa

Départs: AD Alexander Semin, G Tomas Vokoun, D Dennis Wideman, C Jeff Halpern, C Cody Eakin

Agents libres: AD Mike Knuble, C Keith Aucoin

Principaux espoirs: D Tomas Kundratek, D Cameron Schilling, AG Stanislav Galiev

Oates dispose toujours en effet de beaucoup de talent. Alexander Semin a signé un contrat avec un rival de division, les Hurricanes de la Caroline, mais les Capitals ont fait l’acquisition de Mike Ribeiro dans un échange conclu lors du premier jour du repêchage de la LNH en juin dernier. D’autres piliers tels qu’Alex Ovechkin, Nicklas Backstrom et Mike Green sont de retour, alors que plusieurs jeunes joueurs comme Karl Alzner, John Carlson et Braden Holtby occupent maintenant des rôles plus importants.

Ribeiro représente la seule acquisition majeure de McPhee au cours de la saison morte, mais ce dernier dispose d’une bonne marge de manœuvre sous le plafond salarial s’il décide d’ajouter un autre joueur. Les vétérans Tomas Vokoun, Dennis Wideman, Mike Knuble et Halpern ne seront pas de retour avec l’équipe.

Holtby et Michal Neuvirth protégeront le filet de Washington cette saison, chacun d’entre eux ayant mené l’équipe en deuxième ronde des séries au cours des deux dernières campagnes. Le défenseur recrue Dmitry Orlov jouait régulièrement pendant une grande partie de la saison l’an dernier avant de perdre la confiance du personnel d’entraîneurs, mais on s’attend à ce qu’il remplace Wideman, alors que le joueur autonome Jack Hillen a été embauché afin d’améliorer la profondeur de l’équipe en défensive.

Les questions les plus importantes concernent l’offensive, puisque les Capitals doivent remplacer Semin et, dans une moindre mesure, Knuble. Ils ont également besoin qu’Ovechkin connaisse une meilleure saison, et que Backstrom et Green demeurent en santé.

Lorsque le camp d’entraînement s’amorcera, l’attention sera vraisemblablement concentrée sur la manière dont Oates entend faire jouer ses joueurs, et sur sa relation avec le double récipiendaire du titre de joueur le plus utile à son équipe, lui qui a connu les deux pires saisons de sa carrière au chapitre des buts et des points au cours des deux dernières saisons.

Les autres équipes de la division Sud-Est, particulièrement la Caroline et Tampa Bay, devraient être bien meilleures cette saison, mais à Washington, on s’attend tout de même à ce que les Capitals remportent un sixième titre de division en six ans.

Si Oates est en mesure de trouver un juste milieu entre l’époque de l’offensive à volonté des premières années de l’ère de Bruce Boudreau et le jeu passif du printemps dernier, il pourrait être celui qui permettra aux Capitals de connaître du succès en séries éliminatoires pour la première fois depuis qu’il était lui-même membre de l’équipe qui a accédé à la finale de la Coupe Stanley en 1997-98.

« Notre philosophie a été de tenter de dénicher les joueurs qui vont faire la différence, les personnes avec le plus de potentiel et d’y aller pour le coup de circuit, a expliqué McPhee lors de l’embauche de Oates. C’est ce que nous avons tenté de faire cet été. Nous croyons qu’Adam Oates était le candidat avec le plus de potentiel et qu’il peut faire la différence. »

Suivez Corey Masisak sur Twitter : @cmasisak22

 

La LNH sur Facebook