Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Canucks sont prêts à voir Schneider accéder au poste de no 1

mercredi 2013-01-16 / 9:00 / LNH.com - Aperçus de la saison 2012-13

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


Les Canucks sont prêts à voir Schneider accéder au poste de no 1

Cory Schneider attend son heure depuis qu’il a été un choix de première ronde des Canucks de Vancouver en 2004.

Il semble que son attente soit terminée.

Même s’ils ont remporté le trophée des Présidents au cours des deux dernières saisons et qu’ils ont participé au septième match de la finale de la Coupe Stanley en 2011, les Canucks sont censés effectuer un changement majeur à la position qui est sans aucun doute la plus importante sur la patinoire.

Schneider, âgé de 26 ans, remplacera fort probablement Roberto Luongo à titre de gardien no 1 des Canucks après avoir signé un contrat de trois ans d’une valeur de 12 millions $ à la fin de juin.

Luongo, qui est lui âgé de 33 ans, et dont le contrat ne prendra fin que dans 10 ans, devrait être échangé.

« À chaque fois que j’ai eu la chance de jouer, je l’ai fait comme si j’étais le no 1 », a déclaré Schneider à la signature de son contrat. « Il y a de la pression à chaque match dans la LNH. Juste le fait de jouer dans la LNH amène de la pression. Je ne pense pas que le contrat ou l’argent ou encore le rôle que tu joues dans l’équipe ajoute plus de pression. »

Le changement de statut de Schneider n’est pas une surprise considérant qu’il a joué plus de matchs la saison dernière (33 dont 25 victoires), et qu’il a subtilisé le poste de partant à Luongo dans le troisième match de la série contre les Kings.

Les Canucks ont été éliminés en cinq rencontres par les éventuels gagnants de la Coupe Stanley, mais malgré le fait qu’il ait subi deux défaites, Schneider a présenté une moyenne de buts accordés de 1,31 et un pourcentage d’efficacité de ,960 – des statistiques comparables à celles qu’il a présentées pendant la saison régulière (1,96 et ,937).

Bien sûr, la prochaine tâche du directeur général des Canucks, Mike Gillis, est de résoudre l’énigme Luongo.

Sa première et meilleure option est de l‘échanger, mais il n’a pas encore trouvé preneur. Gillis tente de conclure un échange équitable pour les deux parties. Il a déclaré à la LNH.com qu’un échange impliquant Luongo changera le visage des Canucks, tant sur la patinoire que dans la réserve de jeunes espoirs.

« Nous écoutons les offres, a dit Gillis. Nous avons écouté les offres des équipes qui sont intéressées à faire son acquisition. Si on nous offre ce qu’on pense qu’il vaut, nous l’échangerons. Je n’ai pas d’échéance, de fait, les choses peuvent changer en cinq minutes avec un simple appel téléphonique. Ce n’est pas réaliste de fixer une échéance. »

Gillis n’a pas voulu préciser s’il est sur le point d’échanger Luongo, qui selon des rumeurs aurait une préférence marquée pour retourner en Floride, où il a joué avec les Panthers de 2000 à 2006.

Cependant, Gillis n’a pas rejeté du revers de la main le fait que Luongo soit toujours membre des Canucks à l’ouverture du camp d’entraînement.

« Oui, il y a toujours une possibilité, a-t-il dit. Nous nous retrouvons en très bonne position devant les buts. »

La confiance de Gillis vient du fait qu’il estime que Eddie Lack est prêt à jouer le rôle de substitut à Schneider si (ou, plus probablement, quand) Luongo est échangé.

Lack a passé les deux dernières saisons dans la LAH, après avoir joué pendant trois ans dans un circuit professionnel en Suède.

Il est âgé de 24 ans et il est assurément prêt à faire le saut.

« Nous aimons être patient avec nos jeunes joueurs, mais je pense que d’autres organisations lui auraient déjà donné la chance de jouer dans la LNH », a déclaré le directeur du personnel des joueurs des Canucks, Dave Gagner, à LNH.com. « En raison de notre situation devant le filet, nous n’avions pas à être pressés de le faire graduer. Maintenant, je pense qu’il est prêt. »

Ryan Kesler ne sera pas prêt à commencer la saison en raison d’une opération à une épaule, chirurgie qu’il a subie en mai.

CANUCKS DE VANCOUVER

Ajouts: D Jason Garrison, D Derek Joslin

Départs: D Sami Salo, D Aaron Rome, D Marc-André Gragnani

Agents libres: C Sammy Pahlsson, AD Byron Bitz

Principaux espoirs: C Jordan Schroeder, G Eddie Lack, D Yann Sauvé, D Kevin Connauton

L’absence de Kesler créera un gros trou au sein du deuxième trio, une lacune qui pourrait, selon Gillis, être comblée par Jordan Schroeder, le choix de première ronde de l’équipe en 2009.

Gagner a indiqué que Schroeder avait été l’un des espoirs des Canucks qui s’était le plus amélioré la saison dernière dans la LAH.

D’autres questions se posent concernant le deuxième trio des Canucks, dont la première ligne est composée des jumeaux Sedin et d’Alexandre Burrows.

Est-ce que David Booth peut redevenir le marqueur qu’il était avec les Panthers? Il a inscrit 31 buts en 2008-2009 et 23 en 2010-2011. Il a subi une blessure lors du camp d'entraînement lundi et ratera de quatre à six semaines, ce qui feront indubitablement mal à sa productivité cette saison.

Est-ce que Mason Raymond, qui est revenu au jeu après avoir subi une sérieuse blessure au dos, pourra atteindre à nouveau le plateau des 50 points?

« À la fin de la saison, nous avons eu de sérieuses discussions avec lui et nous avons été très, très francs, avec lui », a fait savoir Gillis.

Zack Kassian réussira-t-il à gagner sa place parmi les six premiers attaquants comme le prétend Gillis?

« Il a toutes les habiletés, il doit prendre de la maturité et en tirer des avantages », a ajouté le directeur général.

Malgré le changement devant les buts, la réadaptation de Kesler et les inquiétudes concernant les éventuels ailiers du deuxième trio, les Canucks seront encore de sérieux aspirants au titre de l’Association de l’Ouest.

En résumé, Schneider a démontré qu’il pouvait être un très bon gardien partant. Le leadership n’est pas un problème avec les Sedin, Kesler, Manny Malhotra et Kevin Bieksa. Gillis prétend qu’il a amélioré sa brigade défensive en faisant signer un contrat de six ans d’une valeur de 27,6 millions $ au joueur autonome Jason Garrison. Et, Vancouver s’attend à beaucoup de Christopher Tanev, qui jouera aux côtés de Keith Ballard au sein de la troisième paire de défenseurs.

« Nous pouvons gagner et c’est le facteur le plus important, a déclaré Schneider. J’ai vraiment appris à connaître mes coéquipiers, le personnel et la ville et je l’apprécie au plus haut point. »

Suivez Dan Rosen sur Twitter à: @drosennhl

 

La LNH sur Facebook