Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Après trois ans d’absence, les Stars cherchent à retourner en séries

jeudi 2013-01-17 / 9:00 / LNH.com - Aperçus de la saison 2012-13

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Après trois ans d’absence, les Stars cherchent à retourner en séries

Durant sa carrière de 20 ans, couronnée par le Temple de la renommée du hockey, Joe Nieuwendyk n’a raté les séries qu’à quatre occasions.

Il a raté le rendez-vous du printemps à chacune de ses trois premières saisons en tant que directeur général des Stars de Dallas, mais Nieuwendyk s’est affairé, au cours de la saison morte, à revamper l’alignement de l’équipe pour éviter d’égaler son nombre d’années de déception cumulées en 20 ans de carrière comme joueur.

Dans une série de mouvements qui se sont mis en branle lors de la journée du repêchage 2012 et qui se sont étirés jusqu’à la première semaine de l’ouverture du marché des joueurs autonomes, les Stars ont soustrait de leur alignement les attaquants Mike Ribeiro, Steve Ott et Jake Dowell, les défenseurs Sheldon Souray et Adam Pardy, tout en ajoutant les avants Derek Roy, Jaromir Jagr, Ray Whitney ainsi que le défenseur Aaron Rome.

« Nous sommes arrivés à rebâtir une partie de notre formation et nous aimons beaucoup le résultat, a dit le propriétaire de l’équipe, Tom Gagliardi. Tout ça entre directement dans nos plans à long terme. Nous avons cédé quelques éléments pour y parvenir, mais nous aimons beaucoup ce que nous avons pu acquérir et les transactions que nous avons conclues. Nous nous sentons choyés d’avoir pu faire ce que nous avions en tête en si peu de temps. Nous avons une meilleure équipe de hockey présentement. »

L’addition d’une paire d’attaquants de 40 ans est le changement le plus significatif, alors que Whitney et Jagr auront à occuper des rôles majeurs, malgré leur âge avancé.

La dernière saison a été la première de Jagr dans la LNH après un exil de trois saisons en Russie et il a répondu avec une production de 54 points en 73 rencontres, tout en aidant ses compagnons de trio Claude Giroux et Scott Hartnell à connaître leur meilleure saison en carrière. De plus, son leadership et son éthique de travail ont été reconnus comme l’une des raisons ayant permis aux Flyers d’en avoir obtenu autant de la part de leurs jeunes joueurs.

Les Stars ont fait signer un contrat d’un an à Jagr, pour un montant de 4,55 millions $, avec l’espoir qu’il pourra faire avec Jamie Benn et Loui Eriksson ce qu’il a fait avec Giroux et Hartnell, la saison passée.

« Vous regardez Jagr, avec le succès qu’il a connu en travaillant avec des jeunes joueurs, ce que nous avons justement, a expliqué Gagliardi. Vous voyez le genre de saison que Giroux a connue et je pense que Jagr mérite du crédit pour cela, de la façon dont il s’est amélioré comme joueur. Je suis excité à propos du genre d’effet que peut avoir Jagr sur nos jeunes joueurs, les Jamie Benn, Loui Eriksson, Matt Fraser et tout le reste. Il prêche par l’exemple, il travaille extrêmement fort. Ce qu’il peut accomplir sur la glace et dans le vestiaire, c’est quelque chose dont nous pourrons profiter durant de nombreuses années. »

Nieuwendyk a avoué qu’il avait déjà jonglé avec les différentes combinaisons de lignes.

« Je joue avec les noms sur mon tableau tout le temps, mais je penche vers le poste de centre pour Jamie Benn, avec Jaromir Jagr à droite et Loui Eriksson à gauche, a dit Nieuwendyk. Pour le moment, en juillet, ça regarde très bien ! »

Avec un premier trio formé de Benn au centre de Jagr et Eriksson, la deuxième unité sera vraisemblablement formée de Roy au centre de Whitney et de Michael Ryder.

Whitney, qui a mené les Coyotes avec 77 points la saison dernière, a opté pour Dallas parce que l’équipe offrait un pacte de deux ans.

STARS DE DALLAS

Ajouts: C Derek Roy, AG Ray Whitney, AD Jaromir Jagr, D Aaron Rome, C Cody Eakin

Départs: C Mike Ribeiro, C Steve Ott, D Sheldon Souray, D Adam Pardy, AD Adam Burish, C Jake Dowell

Agents libres: G Andrew Raycroft, AD Radek Dvorak

Principaux espoirs: AD Scott Glennie, AD Reilly Smith, C Cody Eakin

« Il demeure un des meilleurs joueurs offensifs, même à cet âge, a expliqué Nieuwendyk. Je crois qu’avec le départ de Ribeiro, il fallait remplacer sa production et son talent. Je pense qu’il est le genre de joueur qui rend les autres autour meilleurs. »

Ribeiro a été troqué aux Capitals de Washington le jour du repêchage, en retour de l’espoir Cody Eakin et d’un choix de deuxième ronde en 2012. Pour le remplacer sur le deuxième trio, les Stars ont échangé Ott et Pardy à Buffalo en retour de Roy, qui a amassé 17 buts et 44 points, la saison dernière.

« Avoir l’opportunité d’acquérir un joueur comme Derek Roy, qui n’a que 29 ans et qui a fait ses preuves comme producteur de points dans la ligue, à cette position, c’est très rare. Nous avons le sentiment qu’il cadre très bien avec nous », a révélé Nieuwendyk.

On espère que les nouvelles acquisitions ne feront pas qu’améliorer les Stars à forces égales, mais également au niveau du jeu de puissance, qui a terminé 30e dans la LNH avec un pourcentage de 13,5 pour cent, la saison dernière.

Les acquisitions en attaque permettront au capitaine Brenden Morrow d’évoluer sur la troisième ligne après une campagne 2011-12 minée par les blessures ; moins de temps de jeu pourrait permettre à Morrow d’être plus efficace.

Le gros point d’interrogation est la défensive, alors que Souray a signé à Anaheim et Pardy a quitté dans la transaction de Derek Roy. La première paire de défenseurs formée de Stéphane Robidas et Alex Goligoski sera de retour, intacte, avec Trevor Daley, Mark Fistric, Rome et les prospects Jamie Oleksiak, Brenden Dillon et Patrik Nemeth qui se battront pour un poste.

Avec le gardien Kari Lehtonen qui vient de connaître sa meilleure saison en carrière, les Stars sont protégés dans le cas où des erreurs seraient commises par ceux qui occuperont les postes en défensive.

Les Stars menaient la Division Pacifique le 30 mars, mais une série de cinq défaites les a fait chuter au neuvième rang dans l’Association de l’Ouest. Le sentiment général à Dallas est que les nouvelles acquisitions vont s’amalgamer aux joueurs déjà en place pour faire des Stars une équipe qui participera aux séries éliminatoires.

« Nous avions affirmé qu’il fallait être meilleurs, c’est ce que nous avons fait et nous n’avons pas eu à changer nos plans à long terme, a dit Gagliardi. Je pense que tout a bien fonctionné pour nous. J’ai un bon feeling. Vous regardez notre formation et nous sommes des aspirants légitimes pour participer aux séries. »

 

La LNH sur Facebook