Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Alfredsson de retour à Ottawa pour la saison 2012-13

mardi 2012-07-31 / 13:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Alfredsson de retour à Ottawa pour la saison 2012-13

Daniel Alfredsson a avoué avoir toujours pensé qu’il jouerait pour les Sénateurs d’Ottawa en 2012-13. Il ne lui fallait qu’un peu de temps pour en être certain.

Il a officialisé sa décision mardi, alors que les Sénateurs d’Ottawa ont annoncé que leur capitaine de longue date serait de retour pour disputer une 17e saison.

« Je crois que j’avais l’intention de jouer depuis le début », a admis Alfredsson, lors d’un appel conférence de chez-lui en Suède. « Mais il me fallait passer à travers ce processus pour en être certain. »

Le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, avait dit à Alfredsson de prendre tout le temps désiré pour décider s’il voulait se retirer ou revenir au jeu en vue de la prochaine saison. Toutefois Alfredsson a admis qu’alors qu’il augmentait l’intensité à l’entraînement, il y a deux semaines, son corps répondait de la bonne façon. C’est ce qui a rendu la décision de jouer plus facile.

« J’aurais probablement pu annoncer ma décision un peu plus rapidement si j’avais su que l’équipe avait absolument besoin d’une réponse, pour une raison ou pour une autre, mais je sentais également que c’était le bon moment, a dit le principal intéressé. L’entraînement est entré dans une autre phase depuis deux semaines et ça s’est bien passé. J’aurais également pu attendre un autre mois pour annoncer la décision, mais je crois que c’est le bon moment. »

Comme de raison, les Sénateurs sont heureux de voir Alfredsson de retour.

« Daniel est un capitaine exceptionnel dont l’engagement envers ses coéquipiers et envers la grande ville d’Ottawa n’a pas d’égal », a dit le propriétaire des Sens, Eugene Melnyk, dans un communiqué émis mardi matin. « Daniel exige beaucoup de lui-même, tant sur la patinoire qu’à l’extérieur ; je comprends entièrement à quel point cette décision est importante pour lui et pour sa famille. Je ne pourrais être plus satisfait du résultat et j’entrevois une excellente saison pour Daniel, qui pourra ajouter à sa liste d’exploits extraordinaires au sein de notre club de hockey. »

« La contribution de Daniel envers notre équipe de hockey ne peut être sous-estimée. Il est un leader, un mentor pour plusieurs de nos jeunes joueurs, a dit Murray. Daniel est également un grand joueur de hockey et nous espérions qu’il continuera à être l’un de nos meilleurs éléments, alors que nous voulons nous améliorer par rapport à nos accomplissements de l’an dernier. »

À sa 16e saison dans la LNH avec les Sénateurs en 2011-12, Alfredsson a marqué 27 buts et ajouté 32 passes pour un total de 59 points en 75 rencontres, tout en passant 18 minutes au cachot et en cumulant un différentiel de plus 16.

Maintenant qu’il est complètement remis de problèmes au dos qui l’ont handicapé au cours des quatre dernières années, il est persuadé de pouvoir améliorer ces chiffres.

« Mon but est de m’améliorer, a dit Alfredsson. Ma santé est meilleure qu’elle ne l’a été depuis un bon moment. Je sens que je peux me présenter au camp avec une meilleure préparation que l’an dernier, ça devrait aider. Je devrais être plus constant. Je ne veux pas être proche de ma forme de l’an dernier, je veux m’améliorer et être meilleur. »

Alfredsson est le capitaine de l’équipe depuis le 2 octobre 1999, un sommet de longévité à ce chapitre chez les joueurs actifs dans la LNH. Il est meneur dans un bon nombre de catégories statistiques dans l’histoire de la concession, incluant les parties jouées (1 131), les buts (416), les passes (666) et les points (1 082).

Et si la prochaine saison se passe bien, Alfredsson envisage de continuer à jouer.

« J’ai connu des problèmes de dos depuis quelques années et présentement, je me sens enfin en santé. Je veux voir à quel point je peux être bon. Vous voyez des joueurs de 40 ans ou plus comme Jaromir Jagr et Teemu Selanne et c’est peut-être une nouvelle tendance qui s’installe, si vous faites attention à vous et vous prenez soin de votre corps, vous pouvez jouer. Qui sait où se trouve la limite ? C’est plutôt intriguant pour moi, à savoir jusqu’où je peux pousser la machine ? À quel point je peux performer ? Je sens que je peux être meilleur, particulièrement en tenant compte des problèmes de santé qui m’ont affecté, je pense que j’ai pu corriger cela. Je devrais arriver à pousser davantage et à m’améliorer par rapport à la saison dernière, particulièrement au niveau de la forme physique. »

 

La LNH sur Facebook