Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 
 

    Poile et les Preds heureux de pouvoir compter sur Weber pendant encore plusieurs années

    mercredi 2012-07-25 / 21:07 / LNH.com - La Ligue nationale de hockey

    Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Poile et les Preds heureux de pouvoir compter sur Weber pendant encore plusieurs années
    Mardi, les Predators ont annoncé qu’ils avaient décidé d’égaler l’offre hostile de 14 ans et 110 millions de dollars américains soumise à Weber par les Flyers de Philadelphie le 18 juillet. Ils s’assurent ainsi les services de leur capitaine jusqu’à la saison 2025-26.

    Le directeur général des Predators de Nashville David Poile a comparé le contrat de Shea Weber à un mariage. Ce n’est pas une mauvaise comparaison si l’on tient compte de la durée de l’entente paraphée par Weber.

    Mardi, les Predators ont annoncé qu’ils avaient décidé d’égaler l’offre hostile de 14 ans et 110 millions de dollars américains soumise à Weber par les Flyers de Philadelphie le 18 juillet. Ils s’assurent ainsi les services de leur capitaine jusqu’à la saison 2025-26.

    « Ce ne sont pas que des fiançailles, c’est un véritable mariage et espérons qu’il [Weber] restera avec nous toute sa vie », a déclaré Poile sur le site Web de l’équipe. « Un contrat de 14 ans, c’est presque toute la vie et toute une carrière pour un joueur de hockey. C’est vraiment comme un mariage. »

    Poile a expliqué que, vu l’importance de la décision d’égaler l’offre hostile, toutes les branches de l’organisation avaient été consultées.

    « Ce n’était pas qu’une décision de hockey, a-t-il dit. Nous avons consulté notre équipe des finances ainsi que les propriétaires et nous avons analysé le pour et le contre tous ensemble. Nous en sommes venus à un consensus et nous avons décidé d’égaler l’offre. Puisque tout le monde dans l’organisation a participé à cette décision, on peut facilement affirmer qu’on est tous dans le même bateau. »

    « C’était la décision la plus logique. Je crois que tout le monde sent qu’il a eu son mot à dire. On forme une équipe et on compte bien la mener à la Coupe Stanley dans un avenir rapproché. »

    Poile croit que les contrats à long terme consentis à deux joueurs de concession, soit Weber et le gardien de but Pekka Rinne qui a accepté une prolongation de contrat de sept ans la saison dernière, permettra aux Predators de demeurer compétitifs encore longtemps et effacera tout doute relatif à l’avenir de la franchise.

    « Toutes les grandes équipes qui sont toujours parmi les meilleures année après année ou qui ont gagné la Coupe Stanley comptent sur un excellent défenseur. Shea en est un et il est ici, a affirmé Poile. Et avec Pekka Rinne, un des meilleurs gardiens de but de la Ligue nationale de hockey, on a une chance de gagner tous les soirs et d’être compétitifs chaque année. Le fait que Shea n’avait qu’un contrat d’un an en main nous nuisait. Cela faisait douter tout le monde, que ce soit nos joueurs, nos partisans ou même nos propriétaires. Maintenant qu’il s’est engagé à long terme avec nous, on peut passer à autre chose. De plus, Shea sera probablement notre meilleur outil de recrutement pour attirer d’autres joueurs ici. »

    Poile a également tenu à souligner le rôle des propriétaires dans cette décision dispendieuse.

    « Les propriétaires ont été merveilleux, a-t-il ajouté. Chaque fois qu’ils se trouvent devant un choix difficile, ils prennent la bonne décision et cela permet de bâtir une concession gagnante tant sur la glace qu’à l’extérieur. Depuis quelques années, les spectateurs sont de plus en plus nombreux et nous disputons maintenant presque toutes nos parties locales à guichet fermé. Ces succès financiers me permettent d’aller chercher les joueurs dont nous avons besoin au moment opportun. À la date limite des transactions cette année, nous avons été la formation la plus active. Maintenant, la décision d’égaler l’offre de 14 ans soumise à Shea Weber prouve le sérieux des propriétaires. Cette organisation n’a rien à envier aux autres du circuit et c’est grâce à eux. »

    Vous pouvez joindre Adam Kimelman au akimelman@nhl.com. Suivez-le sur Twitter : @NHLAdamK

     

    La LNH sur Facebook