Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

La Coupe rend visite à des familles de hockeyeurs célèbres

dimanche 2012-07-22 / 15:27 / LNH.com - Nouvelles

Par Tal Pinchevsky - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


La Coupe rend visite à des familles de hockeyeurs célèbres

La Coupe Stanley vivra une fin de semaine spéciale alors qu’elle rendra visite à la ferme de la célèbre famille Sutter à Viking, en Alberta. Cette propriété a vu grandir six frères qui ont joué dans la LNH au cours des années 1970, 1980 et 1990. Ils ont totalisé un impressionnant nombre de 4994 matchs et de 2934 points.

Darryl Sutter, le deuxième plus âgé parmi les six frères, a remporté sa première Coupe Stanley en tant qu’entraîneur-chef des Kings de Los Angeles, permettant ainsi à la prolifique famille d’accueillir le précieux trophée pour la première fois depuis que les frères Brent et Duane l’avaient gagné avec les Islanders de New York en 1983.

Plus tôt cette semaine, une autre famille de hockeyeurs a célébré la fin d’une disette encore plus longue.

Quatre jours avant que la Coupe fasse son entrée à Viking, elle a passé une soirée à Clear Lake, au Manitoba, dans la famille du directeur général adjoint des Kings, Ron Hextall, qui est aussi membre de l’une des plus grandes dynasties de la LNH.

« J’étais là-bas avec son père, Bryan, il y a quelques semaines. J’étais très heureux de savoir que la Coupe viendrait chez nous », a affirmé l’oncle de Ron Hextall, Dennis, qui a joué pendant 13 saisons dans la Ligne nationale de hockey. Son père, Bryan Hextall Sr, a rempoté la Coupe avec les Rangers en 1940. « Le nom de mon père est inscrit sur la Coupe et c’est formidable d’y retrouver le nom de Ronald maintenant. Deux Hextall, c’est fantastique. »

Le nom de la famille Hextall est depuis longtemps associé au hockey et le retour de la Coupe à Clear Lake est des plus appréciés puisque sa dernière visite remontait à 1940, à l’époque de Bryan Sr. Pourtant, les Hextall ont eu plusieurs occasions de mettre la main sur le trophée le plus connu dans tout le monde du sport.

Le père de Ron et le frère de Dennis, Bryan Jr, a disputé plus de 500 parties dans la LNH et Ron a été le récipiendaire du trophée Conn-Smythe avec les Flyers de Philadelphie, et ce, même s’ils se sont inclinés en finale contre les Oilers d’Edmonton en 1987. Lorsque le fils de Ron, Brett, a été repêché par les Coyotes de Phoenix en 2008, la famille a alors fondé beaucoup d’espoir sur lui pour ramener la Coupe au Manitoba.

Avec la conquête des Kings ce printemps, la famille espère dorénavant que Brett atteigne la LNH pour ainsi devenir le deuxième joueur de quatrième génération du circuit, l’autre étant Blake Geoffrion des Canadiens de Montréal.

« On croyait que Ronald avait d’excellentes chances [de gagner la Coupe] à l’époque où il jouait pour les Flyers, mais ils ont perdu en sept matchs », a raconté Dennis Hextall à LNH.com. « Puis, le fils de Ronald a été repêché par Phoenix. Il a été rappelé [pendant les séries éliminatoires de 2012], donc il doit être assez haut dans la hiérarchie de l’organisation. C’est à lui de saisir sa chance pour s’établir dans cette ligue. »

Bien que Brett n’ait pas participé activement à l’aventure des Coyotes en séries qui les a conduits jusqu’à la finale de l’Association de l’Ouest, il a tout de même été confronté indirectement à son père lorsque Phoenix et Los Angeles se sont affrontés au troisième tour des séries éliminatoires avec à l’enjeu une place en grande finale. Puisque le jeune Hextall n’était pas en uniforme, Dennis Hextall avoue que la famille s’est ralliée du côté du père. Après une journée inoubliable avec la Coupe à Clear Lake, la famille espère de tout coeur voir le jeune Brett faire ses débuts dans la LNH. Tout comme son oncle Dennis, Brett est un diplômé de l’Université du Dakota du Nord.

« On en a parlé », a admis Dennis Hextall, mais celui-ci ne pouvait conclure sans mentionner une autre famille célèbre qui a aussi l’honneur d’accueillir la Coupe Stanley cet été. « Quand on regarde les Sutter, c’est incroyable de penser que cette famille a produit six frères qui ont joué dans la LNH. »

 

La LNH sur Facebook