Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Sabres et Lightning en tête de liste des équipes de l’Est qui pourraient rebondir

dimanche 2012-07-22 / 21:10 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Sabres et Lightning en tête de liste des équipes de l’Est qui pourraient rebondir

L’été est possiblement le meilleur moment de l’année pour plusieurs, mais lorsque l’on parle d’équipes de la LNH, elles préfèrent toutes retarder les vacances d’été le plus longtemps possible.

Toutefois, pour les sept équipes de l’Association de l’Est qui n’ont pas participé aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2012, le but, depuis la deuxième semaine d’avril, est de trouver des façons d’étirer leur saison jusqu’en mai et même en juin, comme l’ont fait les Devils du New Jersey, finalistes de la Coupe Stanley.

Jusqu’à quel point les équipes qui ont raté la danse du printemps peuvent avoir frappé dans le mille en vue de la prochaine campagne ? Avec à peu près six semaines à écouler avant le début des camps d’entraînement, LNH.com a évalué quels partisans du groupe des sept équipes malchanceuses de 2011-12 peuvent espérer voir leur équipe participer aux séries de fin de saison au terme de la campagne 2012-13.


 SABRES DE BUFFALO

Fiche l’an dernier : 39-32-11, 89 points, à trois points de la huitième place.

Comment ça s’est terminé : Une série de cinq gains les avait placés en séries le 28 mars, mais ils ont perdu trois des quatre rencontres suivantes pour glisser hors du portrait.

Ryan Miller
Ryan Miller
Gardien - BUF
FICHE: 31-21-7
MOY: 2,55 | % D'ARRÊTS: 0,916

Changements apportés : Après une saison morte agitée, l’an dernier, les Sabres ont été plus tranquilles cet été. Le plus gros changement est survenu lorsqu’il ont échangé le centre Derek Roy à Dallas en retour de l’attaquant Steve Ott et du défenseur Adam Pardy. Ajoutez au groupe le robuste défenseur John Scott et les Sabres formeront une équipe beaucoup plus difficile à affronter.

Pourquoi pourraient-ils accéder aux séries : Les Sabres ont été amenuisés par les blessures survenues à des joueurs clés, la saison dernière, parmi ces joueurs, le gardien Ryan Miller, les défenseurs Tyler Myers et Christian Erhoff, ainsi que l’avant Tyler Ennis. Malgré les absences de joueurs importants, les Sabres ont raté les séries de peu. Miller demeure un gardien d’élite et ils ont trouvé un trio dynamique formé de Tyler Ennis au centre de Drew Stafford et de Marcus Foligno. S’ils peuvent éviter les blessures qui ont court-circuité la dernière saison, ils devraient batailler pour le premier rang de leur division, en compagnie des Bruins de Boston et des Sénateurs d’Ottawa.

 LIGHTNING DE TAMPA BAY

Fiche l’an dernier : 38-36-2, 84 points, à huit points de la huitième place.

Comment ça s’est terminé : Le Lightning n’est pas parvenu à trouver de la constance dans son jeu et après une série de sept rencontres sans gagner, début janvier, ils ont été écartés du groupe des équipes qui menaçaient de prendre part aux séries.

Anders Lindback
Anders Lindback
Gardien - TBL
FICHE: 5-8-0
MOY: 2,42 | % D'ARRÊTS: 0,912

Changements apportés : Le plus gros problème du Lightning, l’an dernier, était devant le filet, mais on croît qu’on a réglé la question avec l’acquisition du gardien Anders Lindback, en provenance de Nashville. Le DG Steve Yzerman a également comblé des lacunes en défensive, en embauchant les arrières Matt Carle et Sami Salo.

Pourquoi pourraient-ils accéder aux séries : Lindback est un grand gardien athlétique, il est prêt pour avoir une opportunité de s’imposer comme gardien numéro un. La défensive devant lui a été améliorée et avec Steven Stamkos et Martin St. Louis pour mener l’attaque, il envisageable de voir cette équipe participer à la course pour le titre de la Division Sud-Est.

 JETS DE WINNIPEG

Fiche l’an dernier : 37-35-10, 84 points, à huit points de la huitième place.

Comment ça s’est terminé : Les Jets ont présenté un dossier de 10-3-1 en décembre et ont terminé l’année 2011 au septième échelon dans l’Est. Toutefois, au cours du reste du calendrier régulier, ils ont offert un rendement moins étincelant de 18-21-5, pour assurer une 11e exclusion des séries en 12 ans pour cette concession.

Olli Jokinen
Olli Jokinen
Centre - WPG
BUTS: 23 | AIDES: 38 | PTS: 61
TIRS AU BUT: 223 | +/-: -12

Changements apportés : Les Jets ont ajouté du poids en attaque, en signant les agents libres Alexei Ponikarovsky et Olli Jokinen. Ils ont également réglé la situation de l’équipe devant le filet pour les années à venir en signant le gardien Ondrej Pavelec au bas d’un contrat de cinq ans. Ils ont également ajouté le cerbère Al Montoya pour seconder Pavelec, en remplacement de Chris Mason.

Pourquoi pourraient-ils accéder aux séries : Jokinen a connu sa meilleure saison depuis longtemps et sa présence permettra aux Jets de compter sur la présence d’un centre numéro un, ce qu’ils n’avaient pas auparavant. Evander Kane a enregistré la première saison de 30 buts d’une carrière qui devrait en compter plusieurs dans les prochaines années et le fait de jouer avec Jokinen l’aidera certainement. Il est facile d’imaginer les Jets batailler pour une des quatre dernières places disponibles en séries, et ce, dès leur deuxième année à Winnipeg.

 HURRICANES DE LA CAROLINE

Fiche l’an dernier : 33-33-16, 82 points, à 10 points de la huitième place.

Comment ça s’est terminé : Les Hurricanes ne sont pas parvenus à prendre leur envol et affichaient un rendement de 8-14-4 lorsqu’ils ont congédié leur pilote Paul Maurice. Sous les ordres de Kirk Muller, ils ont mieux fait, soit un rendement de 25-20-12, mais il était déjà trop tard.

Jordan Staal
Jordan Staal
Centre - CAR
BUTS: 25 | AIDES: 25 | PTS: 50
TIRS AU BUT: 149 | +/-: 11

Changements apportés : Le prix à payer était élevé, mais en faisant l’acquisition de Jordan Staal pour occuper le poste de deuxième pivot, derrière son frère Eric, les Canes seront plus gros et plus talentueux au centre. Ils ont également rapatrié le défenseur Joe Corvo, qui a connu ses deux meilleures saisons en Caroline.

Pourquoi pourraient-ils accéder aux séries : Une saine rivalité entre les frères Staal devrait améliorer le rendement de chacun. Cam Ward est un bon gardien de but et Corvo devrait rebondir. Muller a fait ses preuves en trois quarts de saison derrière le banc des Hurricanes. Avec un camp d’entraînement complet pour implanter son système, il n’y a pas de raison de croire que l’équipe ne peut batailler pour une place en séries.

 MAPLE LEAFS DE TORONTO

Fiche l’an dernier : 35-37-10, 80 points, à 12 points de la huitième place.

Comment ça s’est terminé : Après un bon premier mois où l’équipe a dominé la Division Nord-Est, les Leafs occupaient le sixième rang dans l’association à la pause des fêtes. Cependant, Toronto a terminé son calendrier avec un dossier de 17-24-6 pour étendre sa série à sept saisons sans prendre part aux séries.

James van Riemsdyk
James van Riemsdyk
Ailier gauche - TOR
BUTS: 11 | AIDES: 13 | PTS: 24
TIRS AU BUT: 121 | +/-: -1

Changements apportés : Les Leafs ont ajouté du poids en attaque avec l’acquisition de James van Riemsdyk, des Flyers, et le plan initial est de le placer au centre de Phil Kessel et de Joffrey Lupul. Le prix à payer était le défenseur Luke Schenn, mais les Leafs ont encore plusieurs espoirs dans leur système prêts à le remplacer. Parmi eux, Korbinian Holzer, Jesse Blacker ainsi que le premier choix de l’équipe au repêchage 2012 de la LNH, Morgan Rielly. Le gardien auxiliaire Jonas Gustavsson a quitté pour Detroit, laissant la place à Ben Scrivens, qui aura la chance de se mériter du temps de jeu derrière James Reimer.

Pourquoi pourraient-ils accéder aux séries : Une ligne formée de Kessel, van Riemsdyk et Lupul pourrait bien être l’une des plus productives du circuit. À regarder les deux premiers mois de la saison passée, le talent est là. Si Reimer peut retrouver sa forme d’il y a deux ans, les Leafs pourraient bien se battre pour l’une des dernières places disponibles dans l’Est.

 ISLANDERS DE NEW YORK

Fiche l’an dernier : 34-37-11, 79 points, à 13 points de la huitième place.

Comment ça s’est terminé : Les Islanders ont perdu 15 de leurs 20 premiers matchs en saison (5-11-4), dont six par blanchissages. Du reste, ils ont offert un meilleur rendement (29-26-7), mais même un soubresaut survenu en mars n’a pas permis de les rapprocher des séries.

Lubomir Visnovsky
Lubomir Visnovsky
Défenseur - NYI
BUTS: 6 | AIDES: 21 | PTS: 27
TIRS AU BUT: 112 | +/-: 7

Changements apportés : Les Islanders ont travaillé dans le but d’améliorer leur brigade défensive au cours de l’été, faisant l’acquisition du quart arrière Lubomir Visnovsky, ajoutant de la robustesse en embauchant Matt Carkner et en utilisant chacun de leurs sept choix au repêchage pour sélectionner des défenseurs. Leur premier choix en 2012, Griffin Reinhart, quatrième au total, pourrait débuter la saison avec l’équipe. Ils ont perdu Pierre-Alexandre Parenteau mais le polyvalent Brad Boyes ajoutera du talent en attaque, tandis que l’avant Eric Boulton apportera de la robustesse.

Pourquoi pourraient-ils accéder aux séries : John Tavares est une vedette en devenir et Matt Moulson a marqué 30 buts à trois reprises. Les unités spéciales sont solides et on a beaucoup amélioré la défensive. Si le gardien Evgeni Nabokov demeure en santé, c’est une formation qui pourrait surprendre et s’approprier une place en séries.

 CANADIENS DE MONTRÉAL

Fiche l’an dernier : 31-35-16, 78 points, à 14 points de la huitième place.

Comment ça s’est terminé : Un départ difficile a vu le Tricolore remporter seulement 14 de ses 39 premières rencontres et seulement trois de ses 11 derniers affrontements, terminant la saison au dernier rang de son association, une première dans l’histoire de la concession.

Galchenyuk, le 1er choix du Canadien lors du Repêchage de la LNH 2012. (Photo: Getty Images)

Changements apportés : Les changements sont d’abord survenus au sommet, alors que Marc Bergevin a été engagé pour remplacer Pierre Gauthier, et le nouveau DG a immédiatement posé son empreinte sur l’organisation. On a remodelé tout le département du développement des joueurs et des éclaireurs. Michel Therrien a été nommé entraîneur. Les attaquants Colby Armstrong et Brandon Prust apporteront un peu de « papier sablé » en attaque, tout comme Travis Moen à qui on a offert une nouvelle entente avant l’ouverture du marché des joueurs autonomes. Alex Galchenyuk, le troisième joueur sélectionné au total lors du repêchage 2012 de la LNH, aura une chance de demeurer avec l’équipe, même s’il a raté toute la saison dernière (à l’exception de deux rencontres), blessé au genou.

Pourquoi pourraient-ils accéder aux séries : En 2010-11, avec un alignement pratiquement identique, l’équipe a pris le huitième échelon de l’association et a remporté les deux premières rencontres face aux Bruins en première ronde des séries avant de perdre en prolongation du septième match. La dernière campagne est le résultat d’une combinaison de blessures, de mauvaises performances et de malchance. L’équipe a perdu 16 rencontres en surtemps (un sommet dans la LNH). Il est difficile d’imaginer qu’autant de malchance pourrait frapper une équipe durant deux saisons consécutives, il n’est pas difficile de croire que cette organisation pourrait connaître un regain de vie rapide.

 

La LNH sur Facebook