Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Le classement de l’Ouest pourrait être plus serré après un été chargé

mardi 2012-07-24 / 10:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Le classement de l’Ouest pourrait être plus serré après un été chargé

L’été est possiblement le meilleur moment de l’année pour plusieurs, mais lorsque l’on parle d’équipes de la LNH, elles préfèrent toutes retarder les vacances d’été le plus longtemps possible.

Toutefois, pour les sept équipes de l’Association de l’Ouest qui n’ont pas participé aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2012, le but depuis la deuxième semaine d’avril est de trouver des façons d’étirer leur saison jusqu’en mai et même en juin, comme l’ont fait les Kings de Los Angeles, champions de la Coupe Stanley.

Jusqu’à quel point les équipes qui ont raté la danse du printemps peuvent avoir frappé dans le mille en vue de la prochaine campagne ? Avec à peu près six semaines à écouler avant le début des camps d’entraînement, LNH.com a évalué quels partisans du groupe des sept équipes malchanceuses de 2011-12 peuvent espérer voir leur équipe participer aux séries de fin de saison au terme de la campagne 2012-13.

FLAMES DE CALGARY

Fiche l’an dernier : 37-29-16, 90 points, à cinq points de la huitième place.

Comment ça s’est terminé : Les Flames étaient à un petit point d’une place en séries le 15 mars, mais n’ont remporté qu’un seul match lors des neuf rencontres suivantes pour voir leurs espoirs de participer aux séries s’évanouir.

Jiri Hudler
Jiri Hudler
Centre - CGY
BUTS: 25 | AIDES: 25 | PTS: 50
TIRS AU BUT: 127 | +/-: 10

Changements apportés : Jiri Hudler a été embauché pour remplacer Olli Jokinen dans le groupe des six premiers attaquants et le centre Tchèque Roman Cervenka s’est amené de la KHL. Dennis Wideman a paraphé une entente de cinq saisons pour ajouter un élément offensif à la ligne bleue. Pour mener cette troupe, on a procédé à l’embauche de l’entraîneur Bob Hartley, en remplacement de Brent Sutter.

Pourquoi pourraient-ils accéder aux séries : Hartley est un gagnant qui a fait ses preuves comme entraîneur, tandis que Jarome Iginla et Miikka Kiprusoff sont parmi les meilleurs de la LNH à leurs positions respectives. Hudler vient d’enregistrer sa meilleure campagne offensive et Wideman a participé au Match des étoiles, l’an dernier. Sven Baertschi pourrait être un favori pour l’obtention du trophée Calder. Si tout le monde demeure en santé, cette équipe pourrait fort bien accéder aux séries.

STARS DE DALLS

Fiche l’an dernier : 42-35-5, 89 points, à six points de la huitième place.

Comment ça s’est terminé : Les Stars trônaient en tête de la Division Pacifique le 30 mars, mais ont perdu leurs cinq derniers matchs et ont raté les séries pour une quatrième année de suite.

Jaromir Jagr
Jaromir Jagr
Ailier droit - DAL
BUTS: 19 | AIDES: 35 | PTS: 54
TIRS AU BUT: 170 | +/-: 5

Changements apportés : Les Stars ont augmenté leur moyenne d’âge en embauchant les avants Ray Whitney et Jaromir Jagr, tous deux dans la quarantaine. Ils ont également procédé à des changements au niveau du poste de centre, en troquant Mike Ribeiro aux Capitals de Washington le premier jour du repêchage avant de faire l’acquisition de Derek Roy, des Sabres de Buffalo, en échange de Steve Ott et du défenseur Adam Pardy.

Pourquoi pourraient-ils accéder aux séries : Joe Nieuwendyk a fait le pari que Jagr et Whitney allaient demeurer productifs et que Roy allait rebondir. S’ils jouent comme ils en ont le talent, en plus de compter sur les jeunes vedettes Loui Eriksson et Jamie Benn, l’attaque devrait faire le travail. De plus, les Stars devraient être solides devant le filet, avec la combinaison Kari Lehtonen et Richard Bachman. La Division Pacifique risque d’être à nouveau l’objet d’une compétition serrée, ce qui pourrait être suffisant pour pousser les Stars vers un retour en séries éliminatoires.

AVALANCHE DU COLORADO

Fiche l’an dernier : 41-35-6, 88 points, à sept points de la huitième place.

Comment ça s’est terminé : Le 21 mars, l’Avalanche était au septième échelon dans l’Ouest, mais n’a remporté qu’un seul de ses sept derniers matchs pour terminer la campagne.

PA Parenteau
PA Parenteau
Ailier droit - COL
BUTS: 18 | AIDES: 49 | PTS: 67
TIRS AU BUT: 167 | +/-: -8

Changements apportés : Pierre-Alexandre Parenteau, qui vient de connaître sa meilleurs récolte offensive en carrière avec les Islanders, a signé un contrat de quatre ans qui permettra d’ajouter de l’offensive au groupe des six premiers attaquants. Greg Zanon a été ajouté pour donner un peu plus de profondeur en défensive, tout en apportant de la robustesse. La plupart des éléments importants qui faisaient partie de la formation la saison dernière sont de retour, parmi eux, les attaquants Matt Duchene, Steve Downie et David Jones, ainsi que le défenseur Erik Johnson ont paraphé de nouvelles ententes au cours de l’été.

Pourquoi pourraient-ils accéder aux séries : L’Avalanche peut déployer trois lignes d’attaque talentueuses qui peuvent marquer des buts. La première unité d’attaque, l’an dernier, était formée de Ryan O’Reilly au centre de Gabriel Landeskog et de Milan Hedjuk. Duchene et Stastny devraient améliorer leur rendement par rapport à la dernière campagne, et l’ajout de Parenteau, qui devrait s’aligner avec l’un d’eux, aidera certainement. Zanon est une acquisition qui représente un risque calculé en défensive. L’Association de l’Ouest comprendra à nouveau un groupe d’équipes très près l’une de l’autre cette saison et le Colorado devrait faire partie des formations qui bataillent pour une place en séries.

WILD DU MINNESOTA

Fiche l’an dernier : 35-36-11, 81 points, à 14 points de la huitième place.

Comment ça s’est terminé : Le 13 décembre, le Wild avait une fiche de 20-8-3 et présentait le meilleur dossier de la LNH. Toutefois, l’équipe a présenté un rendement de 15-28-8 pour terminer la saison.

Zach Parise
Zach Parisé
Ailier gauche - MIN
BUTS: 31 | AIDES: 38 | PTS: 69
TIRS AU BUT: 293 | +/-: -5

Changements apportés : Aucune équipe n’a procédé à des changements plus importants que le Wild, sur le marché des joueurs autonomes, alors que la formation a procédé à la signature de l’avant Zach Parisé et du défenseur Ryan Suter au bas de contrats de 13 saisons. La formation a également ajouté de la robustesse en embauchant l’attaquant Zenon Konopka, tout en solidifiant le poste de gardien de but en réembauchant Josh Harding. L’espoir Mikael Granlund fera le saut dans la LNH cette saison et il est un favori pour l’obtention du trophée Calder. Le défenseur Mathew Dumba, septième choix lors du repêchage 2012 de la LNH, pourrait batailler pour un poste.

Pourquoi pourraient-ils accéder aux séries : Les blessures ont plombé le Wild et ont entrainé l’équipe vers les bas fonds, la saison dernière. Le capitaine de l’équipe Mikko Koivu a raté un mois de jeu, blessé à deux reprises, et les blessures ont limité d’autres joueurs de premier plan comme Devin Setoguchi, Pierre-Marc Bouchard et Niklas Backstrom. Une équipe en santé et une contribution de la part de quelques espoirs faisant partie du meilleur groupe de prospects de la LNH – Charlie Coyle, Granlund, Dumba, Brett Bulmer et Jonas Brodin, pour ne nommer que ceux-là –, pourraient permettre au Wild de batailler pour le titre dans la Division Nord-Ouest.

DUCKS D'ANAHEIM

Fiche l’an dernier : 34-36-12, 80 points, à 15 points de la huitième place.

Comment ça s’est terminé : L’équipe a connu un départ de 7-13-4 et croupissait au 14e rang à la fin de l’année 2011. Même s’ils ont terminé la campagne avec un dossier de 24-15-6, le trou était trop profond pour le combler.

Sheldon Souray
Sheldon Souray
Défenseur - ANA
BUTS: 6 | AIDES: 15 | PTS: 21
TIRS AU BUT: 179 | +/-: 11

Changements apportés : Les Ducks ont ajouté du poids et de la force en défensive, avec les acquisitions de Sheldon Souray et Bryan Allen. Le gardien Viktor Fasth a été embauché de la Suède, il pourra se battre pour le poste de second violon derrière Jonas Hiller. Les vétérans attaquants Jason Blake et Geroge Parros ne sont pas de retour, toutefois, le centre Saku Koivu demeure à Anaheim, tout comme le futur membre du Temple de la renommée du hockey, Teemu Selanne, qui en juillet a décidé de disputer une autre saison.

Pourquoi pourraient-ils accéder aux séries : Les Ducks étaient l’une des meilleures équipes du circuit lors de la deuxième moitié du calendrier, alors que l’entraîneur Bruce Boudreau a donné plus de latitude au jeu offensif. Ryan Getzlaf n’a pas connu une bonne saison mais demeure un joueur d’élite, tout comme le joueur le plus utile de la saison 2010, Corey Perry et le marqueur de 30 buts Bobby Ryan. Ce trio pourrait s’avérer le plus productif de toute la LNH. Selanne a mené les siens au chapitre des points, tout en disputant les 82 rencontres et tout indique qu’il continuera à éblouir. Cam Fowler et François Beauchemin forment une belle pierre d’assise en défensive. Avec Hiller pour tenir le fort, les Ducks pourraient certainement flirter avec le sommet de la Division Pacifique.

OILERS D'EDMONTON

Fiche l’an dernier : 32-40-10, 74 points, à 21 points de la huitième place.

Comment ça s’est terminé : Les Oilers ont perdu six de leurs sept derniers matchs et ils ont raté les séries pour une sixième année consécutive.

Ryan Smyth
Ryan Smyth
Ailier gauche - EDM
BUTS: 19 | AIDES: 27 | PTS: 46
TIRS AU BUT: 194 | +/-: -5

Changements apportés : Le plus gros changement apporté lors de la saison morte est la promotion de l’adjoint Ralph Krueger au rang d’instructeur chef, en remplacement de Tom Renney. Avec le premier choix au repêchage pour une troisième année de suite, les Oilers ont ajouté un autre morceau à leur arsenal offensif formé de jeunes attaquants avec la sélection de Nail Yakupov. Ryan Smyth et Darcy Hordichuk seront de retour pour apporter du leadership. Les agents libres avec restriction Devan Dubnyk, Theo Peckham et Jeff Petry ont également signé de nouvelles ententes. Edmonton a remporté le derby Justin Schultz et ce dernier ira rejoindre Petry pour assurer l’avenir de l’équipe à la ligne bleue.

Pourquoi pourraient-ils accéder aux séries : Ryan Nugent-Hopkins a démontré la saison dernière qu’il pouvait évoluer au poste de centre numéro un d’une équipe de la LNH. Lui, Taylor Hall et Jordan Eberle ont formé un trio de jeunes qui est très prometteur. L’ajout de Yakupov à ce groupe ne fait que le renforcer. Dubnyk a offert quelques performances qui permettent de croire qu’il sera un gardien partant, tandis que Nikolai Khabibulin demeure une bonne option devant le filet. Krueger est très respecté et se veut l’une des raisons qui ont permis aux Oilers d’améliorer leur jeu de puissance, passant du 27e rang dans la LNH en 2010-11 au troisième échelon en 2011-12. Si les jeunes joueurs continuent de prendre de la maturité, les Oilers pourraient s’accaparer de l’une des dernières places disponibles en séries.

BLUE JACKETS DE COLUMBUS

Fiche l’an dernier : 29-46-7, 65 points, à 30 points de la huitième place.

Comment ça s’est terminé : En fait, ça n’a jamais démarré pour les Blue Jackets, qui ont commencé la saison avec un dossier de 0-7-1 et ont terminé avec les plus bas totaux de victoires et de points dans la LNH.

Sergei Bobrovsky
Sergei Bobrovsky
Gardien - CBJ
FICHE: 14-10-2
MOY: 3,02 | % D'ARRÊTS: 0,899

Changements apportés : Avec beaucoup de trous à combler, les Blue Jackets ont été actifs au cours de l’été. Trois choix au repêchage ont été cédés aux Flyers de Philadelphie en retour du gardien Sergei Bobrovsky. Adrian Aucoin a été embauché pour ajouter une présence d’expérience à la ligne bleue. L’ailier Nick Foligno a été acquis dans une transaction avec les Sénateurs d’Ottawa, il avait atteint des sommets avec 47 points, la saison dernière. Le défenseur Ryan Murray, deuxième choix de l’encan amateur 2012, aura l’opportunité de mériter un poste dès le début de la saison.

Pourquoi pourraient-ils accéder aux séries : Malgré toutes leurs carences, il y a du talent à Columbus, spécialement en défensive. Une saison complète de la part de James Wisniewski et Jack Johnson constitue déjà un bon point de départ. Avec Murray, Nikita Nikitin, Fedor Tyutin, John Moore en plus de Aucoin, on a beaucoup de profondeur. En attaque, Rick Nash est un marqueur de 30 buts et le jeune centre Ryan Johansen a tout pour devenir une étoile. Cam Atkinson a brillé lors de son bref passage et Foligno est un attaquant de puissance en devenir. Bobrovsky a démontré qu’il avait la capacité de voler des matchs à Philadelphie. S’il peut en voler suffisamment à Columbus, les Blue Jackets pourraient batailler pour une place en séries.

 

La LNH sur Facebook