Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Oates et les Capitals voient Ribeiro comme une belle addition

samedi 2012-07-14 / 17:59 / LNH.com - Nouvelles

Par Ben Raby - correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Oates et les Capitals voient Ribeiro comme une belle addition

ARLINGTON, Virg. – Mike Ribeiro avait le pressentiment qu’il serait échangé aux Capitals de Washington, mais c’était plus tôt dans sa carrière.

« Quand j’ai été échangé à Dallas (en septembre 2006), je croyais que je m’en venais ici », a confié l’ancien du Canadien samedi lors de la journée annuelle des Capitals avec leurs partisans. « Les Capitals n’avaient pas (Nicklas) Backstrom à l’époque et je m’attendais donc à être échangé ici. »

Le Montréalais d’origine a plutôt passé les six dernières années au Texas, où il a toujours amassé un minimum de 18 buts et 59 points.

Mais comme les Stars ont de nouveau raté les séries en 2011-12, Ribeiro s’attendait de partir.

« Je me doutais que je serais probablement échangé mais je ne savais pas où », a-t-il raconté. « Nous avons changé d’entraîneur à deux reprises et nous n’avons pas participé aux séries depuis quatre ans, on devine alors que la prochaine chose à faire sera d’échanger les joueurs les mieux payés ou les plus importants. Je m’y attendais donc. »

Les Capitals flairent une bonne affaire en Wolski

Mike Ribeiro a peut-être été l’acquisition la plus importante des Capitals de Washington cet été mais on espère que l’ailier gauche Wojtek Wolski constituera la meilleure aubaine.

Wolski n’a pris part qu’à 31 matchs des Rangers de New York et des Panthers de la Floride en raison de blessures la saison dernière et l’ancien marqueur de 20 buts a été limité à quatre buts et 12 points. Il a accepté la semaine dernière un contrat d’un an et 600 000 $ pour porter les couleurs des Capitals.

« Il a été tout à fait franc et honnête », a dit le directeur général George McPhee à la suite de sa rencontre avec son nouveau joueur.

« Il m’a dit: ‘Je sais que ma carrière est en jeu. Je dois jouer mieux. J’ai retiré mon pied de l’accélérateur ces dernières années.’ La dernière année a été difficile pour lui, à cause des blessures, mais il a déjà amassé sa part de points (50 en 2006-07), ce qui lui a valu un gros contrat, et il n’a plus jamais travaillé comme il aurait dû par la suite. »

Wolski a été opéré pour une hernie sportive la saison dernière mais il a reçu un bilan de santé impeccable des médecins des Capitals.

« Il est en grande forme », a constaté McPhee.

« Les habiletés sont toujours là et je crois qu’il a retrouvé l’engagement. J’ai souvent été séduit par son talent. C’est un joueur que j’aime. Nous avons un bon groupe d’attaquants costauds et vaillants, et c’était une occasion d’amener un peu plus de talent. »

Wolski a été un choix de première ronde de l’Avalanche du Colorado en 2004 mais il n’a jamais répété les 20 buts et 50 points de sa première saison. Les Capitals sont sa cinquième équipe en moins de trois ans.

« Les dernières années ont été difficiles pour lui », a dit à son tour l’entraîneur des Capitals Adam Oates. « Il en a perdu un peu et il nous l’a avoué sans hésitation. De toute évidence, il s’est livré à une bonne introspection. Il nous a dit qu’il était à la croisée des chemins. C’est un joueur très talentueux et George (McPhee) lui a dit qu’on était prêt à lui donner une chance d’évoluer avec de vrais bons joueurs pour relancer sa carrière, ce qu’il a grandement apprécié. »


-- Ben Raby

Les Capitals, eux, étaient à la recherche d’un deuxième centre depuis le départ de Sergei Fedorov pour la Russie en 2009. Ils ont fait l’acquisition de Ribeiro à l’occasion du repêchage du mois dernier, cédant en retour Cody Eakin et un choix de deuxième ronde, avec l’espoir que l’athlète de 6’ et 177 livres permettra de combler un vide au centre.

« Comme vous avez pu le constater la saison dernière quand Backstrom est tombé au combat, nous n’avions pas beaucoup de profondeur à cette position », a note le directeur général George McPhee.

Depuis 2009, la liste de joueurs testés comme deuxième centre inclut Fedorov, Tomas Fleischmann, Brendan Morrison, Eric Belanger, Jason Arnott, Mathieu Perreault, Marcus Johansson et Brooks Laich.

« Nous avons maintenant de la flexibilité. On pourra déplacer Laich, Johansson, Perreault et (Jay) Beagle au centre ou à l’aile. J’aime avoir cette flexibilité, dépendant comment on joue ou quelle équipe on affronte… Ribeiro est un vrai bon fabricant de jeu et il a le sens du hockey. »

Ribeiro espère aussi contribuer à améliorer un jeu de puissance qui s’est classé au 18e rang de la LNH la saison dernière (16,7 pour cent).

« La première chose qui m’a traversé l’esprit », a-t-il dit, « a été le jeu de puissance et la possibilité de distribuer la rondelle à (Mike) Green et (Alex Ovechkin), deux gars qui lancent de la droite. Il faut espérer qu’on ait un jeu de puissance fructueux parce que les unités spéciales sont devenues un des aspects les plus importants du hockey. »

Ribeiro est arrivé dans la région de Washington la semaine dernière et s’est mis à la recherche d’une maison pour son épouse et ses trois enfants. Le vétéran de 11 saisons dans la LNH a profité de l’occasion pour rencontrer le nouvel entraîneur des Capitals Adam Oates.

« Je le regardais jouer quand j’étais jeune », s’est rappelé Ribeiro. « Nous sommes un peu semblables, en ce sens qu’il n’était pas tellement rapide et moi non plus. Il aimait aussi préparer des jeux, tout comme moi. Il semble cool et relax, vraiment terre à terre, et pour nous les joueurs, c’est bon de savoir que votre entraîneur a joué dans la ligue et connaît un peu mieux le jeu. J’ai 32 ans et j’ai appris beaucoup, mais il y a beaucoup plus à apprendre et j’ai bien hâte. »

Si Oates a reconnu que Ribeiro était beaucoup plus mince qu’il le croyait et estimé qu’il ressemble à un rapper (une boucle d’oreille et une chaîne au cou samedi), il a néanmoins hâte lui aussi de voir le nouveau Capital en action.

« Comme entraîneur, vous surveillez toujours les joueurs qui évoluent à votre position et ce sont donc toujours les centres que je remarque en premier », a-t-il dit. « De compter sur un fabricant de jeu pour aller avec Nick, cela m’emballe, et j’espère que c’est aussi le cas pour lui. »

Par ailleurs, les Capitals doivent toujours engager deux adjoints pour seconder Oates mais McPhee a fait savoir qu’un premier pourrait être nommé dès la semaine prochaine.

« Nous avons progressé », a confié le directeur général. « J’espère avoir une annonce à faire la semaine prochaine pour un des adjoints. Il ne reste que quelques détails à régler. »

Dean Evason et Jim Johnson étaient les adjoints de Dale Hunter la saison dernière mais le premier est devenu entraîneur des Admirals de Milwaukee dans la Ligue américaine et le second est rendu adjoint à San José.

 

La LNH sur Facebook