Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Sénateurs comblent leurs trous, mais se retirent du derby Nash

dimanche 2012-07-01 / 22:39 / LNH.com - Nouvelles

Par Arpon Basu - Directeur de la rédaction LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Sénateurs comblent leurs trous, mais se retirent du derby Nash

Les Sénateurs d’Ottawa, qui ont participé aux séries éliminatoires l’an dernier à la surprise de tous, ont perdu quelques pièces importantes dimanche, mais le directeur général Bryan Murray n’a pas perdu de temps pour remplacer ces joueurs lors de la journée d’ouverture du marché des joueurs autonome.

Cependant, l’addition majeure que Murray espérait pouvoir faire ne pourra se matérialiser.

Murray a été occupé dimanche, lui qui a procédé à l’embauche du défenseur Mike Lundin et de l’attaquant Guillaume Latendresse et qui a échangé le joueur autonome avec compensation Nick Foligno aux Blue Jackets de Columbus en retour du défenseur à caractère défensif Marc Methot.

Ces ajouts visent à contrebalancer les pertes des défenseurs Filip Kuba et Matt Carkner et du centre Zenon Kenopka.

Cependant, Murray a déclaré que le joueur qu’il espérait vraiment obtenir de Columbus, l’attaquant vedette Rick Nash, ne viendra pas à Ottawa dans un avenir rapproché.

« Je dirais que nous ne faisons plus partie des discussions en effet », a avoué Murray aux journalistes d’Ottawa dimanche. « Disons que nous ne faisions pas partie des équipes sur sa liste à la base. La situation n’a jamais changé, alors nous n’avons pas jugé nécessaire de poursuivre les négociations. »

En plus de Nash, Murray a également eu des pourparlers avec le meilleur attaquant disponible sur le marché en Zach Parise, mais ces discussions n’ont pas duré très longtemps.

« Nous avons parlé à tout le monde, a révélé Murray. Nous avons parlé au camp de Nash, nous avons parlé au camp de Parise. Mais au bout du compte, il était impossible de faire cadrer ces joueurs dans notre mode de gestion. En raison du nombre de jeunes qui arrivent avec notre équipe, et en raison de l’engagement financier à long terme qu’il aurait fallu prendre avec ces joueurs, nous avons simplement décidé de nous retirer. »

L’allure qu’auront les Sénateurs d’Ottawa l’an prochain dépendra grandement de la décision de Daniel Alfredsson, à savoir si ce dernier opte pour la retraite ou s’il revient pour une année de plus. Murray attend cette décision avec impatience.

« J’ai parlé avec J.P. Barry, son agent, explique Murray. Je leur ai simplement demandé de nous appeler dans un avenir pas si lointain pour nous donner des nouvelles. Ils ne nous ont pas appelés aujourd’hui. »

Les deux pièces principales qui ont été ajoutées par Murray sont Methot, un imposant défenseur à caractère défensif qui devrait remplacer Kuba comme partenaire à la défense du dernier récipiendaire du trophée Norris, Erik Karlsson, et Latendresse, un gros ailier talentueux qui a été ralenti par des commotions cérébrales au cours des deux dernières saisons.

Le simple fait que Murray ait accepté de se départir de Foligno témoigne de l’estime qu’il a pour Methot, qui effectue un retour à la maison, lui qui est natif d’Ottawa.

« J’ai échangé Nick puisque [Columbus] voulait l’avoir dans le cadre de cet échange, a déclaré Murray. Nous savions que nous devions faire quelque chose pour renforcer notre brigade défensive. Nous pensons avoir fait l’acquisition d’un joueur de qualité, qui est grandement apprécié par tous les membres de notre organisation. Il est imposant, il vient de la région, il joue très bien défensivement et il est très heureux de se joindre à nous. Il y a un prix à payer lorsque l’on souhaite ajouter un joueur tel que lui. »

Methot, qui a soufflé ses 27 bougies le 21 juin, est sous contrat pour les trois prochaines saisons pour un montant de 3 millions $ par année, soit un million de moins que les 4 millions $ qui seront versés par les Panthers de la Floride à Kuba, âgé de 35 ans, au cours de chacune des deux prochaines saisons.

Methot a subi une fracture de la mâchoire la saison dernière et il n’a pris part à aucune partie après le 9 février, ce qui ne l’a pas empêché de recevoir une invitation pour représenter le Canada aux derniers Championnats du monde.

Les Blue Jackets mettent la main sur un attaquant polyvalent en Foligno. Ce dernier est âgé de 24 ans et a connu une bonne saison en récoltant 47 points en 82 parties avec Ottawa la saison dernière. Foligno a également inscrit un but et trois mentions d’aide en sept rencontres de séries éliminatoires, alors que les Sénateurs ont été éliminés en sept matchs par les Rangers de New York en première ronde. Foligno peut également faire preuve de robustesse, comme en témoignent ses 124 minutes de pénalité accumulées pendant la dernière campagne.

Murray croit cependant que Foligno peut être remplacé par des joueurs qui font déjà partie de l’organisation.

« Nous pensons que nous pourrons compter sous peu sur plusieurs jeunes attaquants talentueux, explique Murray. Nick nous a rendu de fiers services, et il fera de même pour Columbus. »

Latendresse a accepté une offre d’un an et 1,2 million $, et Murray espère qu’il pourra revenir en force après avoir souffert de commotions cérébrales, et qu’il pourra occuper un poste au sein des deux premiers trios des Sénateurs.

« C’est un joueur grand et fort qui attaque le filet avec aplomb, analyse Murray. Il n’était pas en santé l’an dernier, mais nous croyons qu’il peut remplir ce rôle. »

Latendresse a évolué avec le Wild du Minnesota au cours des trois dernières saisons, lui qui avait fait son acquisition des Canadiens de Montréal en échange de Benoît Pouliot. Il a connu la meilleure saison de sa carrière en inscrivant 37 points, dont 25 buts, en 55 parties à sa première saison au Minnesota, mais il n’a disputé que 27 rencontres au cours des deux dernières campagnes.

Latendresse a été soumis à un examen médical à Ottawa dimanche. Les docteurs du Wild lui avaient donné le feu vert pour reprendre l’entraînement le mois dernier. Selon RDS, son contrat contient des bonis de performances qui pourraient gonfler son salaire jusqu’à 2 millions $.

« Je suis réellement à 100 pour cent maintenant, a affirmé Latendresse aux journalistes. Si je peux jouer comme je l’ai fait à mon arrivée au Minnesota, je crois que j’ai beaucoup à apporter à cette équipe. Je pense que tout le monde est très excité en ce moment. »

Latendresse a révélé qu’il souhaitait se rapprocher de son fils de quatre ans qui habite Montréal, soit à seulement deux heures de route d’Ottawa.

« Ils ont déjà une très bonne équipe, j’adore les joueurs qui évoluent ici, explique Latendress. Je me suis aussi rapproché de ma famille. Mais je pense surtout que cette équipe peut aspirer aux grands honneurs, et ça a joué un grand rôle dans ma décision. »

Finalement, Murray était tout aussi satisfait d’avoir pu mettre la main sur Lundin, un autre joueur qui évoluait avec le Wild du Minnesota et dont la dernière saison a été bousillée par les blessures, lui qui n’a pris part qu’à 17 rencontres. Lundin, 27 ans, a signé un contrat d’un an et 1,15 million$.

« Mike a été blessé, mais nous avions vraiment apprécié son jeu lorsqu’il portait les couleurs de Tampa [il y a deux saisons], explique Murray. Nous apprécions le fait qu’il soit mobile, qu’il transporte bien la rondelle et qu’il bouge bien dans les trois zones. Ce n’est pas un joueur qui obtiendra beaucoup de points, ni qui appliquera de percutantes mises en échec, mais c’est un joueur qui excelle en transition et qui est, à notre avis, légèrement meilleur que certains des joueurs qui étaient déjà ici. »

Après les mouvements de personnel qu’il a effectués dimanche, Murray semble confortable avec l’idée d’amorcer la prochaine saison avec l’équipe qu’il a présentement sous la main, et il ne croit pas qu’il sera très actif d’ici la fin de l’été.

« Notre équipe est complète maintenant, a-t-il lancé. Je crois, après avoir assisté à notre camp de perfectionnement, que nous pourrons compter sur quelques très bons jeunes joueurs qui tenteront de mériter un poste au sein de cette équipe. Je ne me vois donc pas effectuer beaucoup d’autres changements, mais plusieurs choses peuvent survenir dans ce milieu. »

 

La LNH sur Facebook