Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Vente des Coyotes: la Cour supérieure appuie la décision de Glendale

jeudi 2012-06-28 / 15:06 / LNH.com - Nouvelles

The Canadian Press

Partagez avec vos amis


Vente des Coyotes: la Cour supérieure appuie la décision de Glendale

PHOENIX, États-Unis - Un juge a statué en faveur du conseil municipal de Glendale dans le dossier de la vente des Coyotes de Phoenix.

Le juge de la Cour supérieure du comté de Maricopa Dean Fink a rejeté la plainte de l'Institut Goldwater, qui aurait souhaité que la ville tienne un processus de soumissions ouvert pour l'obtention des droits d'opération du Jobing.com Arena au lieu d'accepter l'offre d'achat de l'ex-président et directeur général des Sharks de San Jose Greg Jamison.

«Nous croyons qu'il s'agit de la bonne décision. Il n'y avait pas des fondements juridiques suffisants du tout pour cette poursuite, a commenté le procureur de la ville de Glendale Craig Tindall. Nous avons tenté de discuter avec l'Institut Goldwater, mais ils ne se sont pas entretenus avec nous avant de déposer leur poursuite, ni avant d'aller en cour. C'est finalement allé en cour et, évidemment, nous sommes d'accord avec la décision du juge.»

Dans la poursuite qui visait de faire annuler le vote que le conseil municipal a tenu le 8 juin, Goldwater prétendait que la direction de l'aréna ne constituait pas un service professionnel. La charte municipale de Glendable permet que ce genre d'entité soit exempté du processus de soumissions publiques.

Les avocats représentant la ville ont avancé qu'il s'agissait effectivement d'un service professionnel et que Jamison était le seul acheteur en mesure d'acheter l'équipe, de la garder en Arizona et de gérer l'aréna.

En citant la jurisprudence et la charte de Glendale, le juge Fink a décrété que le contrat avec Jamison, qui lui permettra de toucher 15 millions $ US par année en moyenne pour la gestion de l'aréna, faisait partie de la catégorie des services professionnels.

«Bien qu'il n'y ait peut-être pas de diplôme universitaire en gestion d'aréna, il est clair qu'un large éventail de connaissances spécialisées, mentales ou intellectuelles surtout, s'avère un élément crucial au succès dans ce domaine, a écrit Fink dans son jugement. La cour juge que le contrat de gestion de l'aréna justifie l'appellation de services professionnels et se trouve donc au-delà de la portée de l'ordonnance d'achat.»

Le conseil municipal de la ville de Glendale a voté à 4 contre 2 en faveur d'un accord de location de 20 ans et près de 325 millions $ US avec Jamison, qui a une entente de principe avec la LNH pour acheter les Coyotes. Jamison travaille présentement à finaliser le contrat d'achat. La vente devra ensuite être approuvée par le bureau des gouverneurs de la Ligue nationale.

Fink a précédemment jugé, le 19 juin dernier, qu'une clause d'urgence ne pouvait être admise dans ce dossier, ouvrant la voie à un possible référendum sur la question.

Les résidants de Glendale Joe Cobb et Ken Jones, les codemandeurs dans la poursuite déposée par Goldwater, avaient commencé à récolter des signatures dans l'espoir que l'entente de location fasse l'objet d'un scrutin en novembre.

 

La LNH sur Facebook