Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Un week-end mémorable pour Jordan Staal

samedi 2012-06-23 / 16:41 / LNH.com - Nouvelles

Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Un week-end mémorable pour Jordan Staal

PITTSBURGH -- Jordan Staal était déjà nerveux, quelques jours avant une fin de semaine qu’il n’est pas près d’oublier.

Staal a épousé sa fiancée vendredi après-midi, chez-lui, à Thunder Bay en Ontario. Quelques heures après la cérémonie, il a appris qu’il avait été échangé par les Penguins de Pittsburgh, aux Hurricanes de la Caroline. Quelques invités à son mariage sont tout à coup devenus d’anciens coéquipiers durant la réception. Un autre des invités, son frère Eric, est passé de rival à nouveau coéquipier.

Une expérience surréelle

« Même si nous savions que ça pourrait survenir, ça a tout de même été un choc », a avoué Jordan Staal, lors d’un entretien téléphonique, samedi. « Ce n’était pas évident de tout digérer en même temps. C’était une journée très émotive, pas seulement à cause du mariage, mais également à cause de la transaction. C’était une bonne nouvelle de savoir que j’étais échangé vers un super endroit, j’en suis très excité. »

Staal a été le premier choix au repêchage effectué par Ray Shero, après avoir obtenu le poste de directeur général des Penguins, et il est devenu une pierre d’assise de la formation; un excellent joueur dans les deux sens de la patinoire et un des meilleurs pour écouler les pénalités dans l’équipe.

De quelle manière la suite de la carrière de Staal se déroulera-t-elle à partir de maintenant est sans doute la grande question. Il aura 24 ans en septembre, il a connu sa meilleure récolte au chapitre des points avec 50 lors de la dernière saison. Mais ces chiffres étaient accentués par l’absence de Sidney Crosby, qui a raté la majeure partie de la saison, aux prises avec des blessures. Avec Crosby et Evgeni Malkin en santé, Staal n’avait aucune garantie à l’effet que son rôle serait accru.

Il reste une saison au contrat de Staal. Il a confirmé la nouvelle voulant qu’il avait refusé une prolongation de contrat de 10 ans de la part des Penguins.

« J’ai reçu une offre des Penguins, mais en prenant connaissance de celle-ci, je n’étais pas confortable. Je ne désirais que jouer la prochaine saison et voir ce qui se passerait pas la suite, a révélé Staal. En jouant sans pouvoir compter sur Geno et Sid en même temps dans l’alignement, je ne savais pas où ça allait me mener. Je voulais attendre et tester ma valeur, toutefois, Ray était dans une position difficile et a opté pour aller de l’avant. »

En déménageant à Raleigh pour rejoindre les Hurricanes, Staal aura la chance d’évoluer en compagnie de son grand frère. Ils ont joué tous les deux au sein d’Équipe Canada lors des mondiaux de hockey junior de 2007 à Moscou, et ils ont raflé l’or.

Le directeur général des Hurricanes, Jim Rutherford, a révélé après avoir complété la transaction que ce n’était pas un secret dans le monde du hockey à savoir que les frères Staal désiraient jouer avec la même équipe à un moment durant leurs carrières. Un troisième frère, Marc, évolue avec les Rangers de New York, tandis que le quatrième frangin évolue dans le système des filiales de la Caroline.

« Nous en avons parlé un peu avec tous mes frères et mes parents, a avoué Staal. C’était une chose que nous voulions vraiment faire. Ça n’arrive pas souvent d’avoir un frère qui évolue dans la LNH, mais d’avoir une chance de jouer avec l’un d’eux est particulier. Si j’avais signé un contrat de 10 ans avec les Penguins, ma chance de jouer avec Eric aurait diminué de beaucoup. C’est un moment très excitant pour moi, Eric et pour toute la famille. Ce sera un moment marquant dans ma carrière. »

Staal a également dit n’avoir aucun ressentiment envers l’organisation et qu’elle conservera toujours une place dans son cœur, comme la ville et les partisans. Son premier match à Pittsburgh, dans son nouvel uniforme des Hurricanes, est prévu pour le lendemain de l’Action de grâce américain.

Son agent était présent à la cérémonie de mariage et il a été le premier à annoncer la nouvelle de la transaction à Staal. Il l’a par la suite dit aux joueurs des Penguins qui étaient présents.

« Ça a été la partie la plus difficile, a admis Staal. J’ai beaucoup de bons amis dans cette équipe. Ce n’est pas un moment facile pour annoncer une pareille nouvelle, mais après en avoir discuté en personne, plutôt que de se contenter de messages textes, nous avons pu nous faire nos adieux. Ce n’était pas le moment idéal mais tout s’est passé pour le mieux.

« Toute l’organisation a été formidable avec moi. J’ai connu des années fantastiques, gagnant la Coupe Stanley là-bas, accomplissant beaucoup de belles choses à Pittsburgh. C’est dommage d’avoir à quitter, mais c’est définitivement un nouveau chapitre fort excitant pour moi. »

 

La LNH sur Facebook