Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Oilers ont choisi Nail Yakupov au premier rang

vendredi 2012-06-22 / 19:36 / LNH.com - Nouvelles

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Oilers ont choisi Nail Yakupov au premier rang

PITTSBURGH -- Nail Yakupov a fait tout son possible pour paraître calme et relax quand il a affronté les médias pour la première fois comme membre de l’organisation des Oilers d’Edmonton.

Et il a bien paru. Quand on lui a demandé avec quels joueurs il aimerait composer un trio s’il graduait dès la saison prochaine, l’ailier droit du Sting de Sarina de la Ligue junior de l’Ontario a répondu: « Avec n’importe quels. »

Le Russe de 18 ans est devenu vendredi le premier joueur de son pays sélectionné au premier rang au repêchage de la Ligue nationale depuis Alex Ovechkin par les Capitals de Washington en 2004.

« Edmonton est une grande ville et folle de hockey… je joue au hockey et je veux juste y faire de mon mieux », a-t-il dit.

Il faut croire que Steve Tambellini n’a pu résister à la possibilité de former un trio qui pourra embêter ses adversaires pendant des années.

« Avec ses habiletés et son talent, ce Nail est un joueur d’élite », a commenté le directeur général des Oilers. « C’est un attaquant dangereux, qui veut toujours marquer des buts, et il complète très bien le groupe de joueurs que nous avons déjà. »

Après avoir frappé dans le mille en repêchant coup sur coup Taylor Hall et Ryan Nugent-Hopkins au premier rang lors des deux repêchages précédents, Tambellini a complété son tour du chapeau en mettant la main sur l’espoir qui était classé numéro en Amérique du Nord par le Bureau central de dépistage de la LNH.

Yakupov s’estime-t-il prêt pour la LNH?

« Pourquoi pas?, a-t-il répondu. Je pense être prêt. Je veux tenter ma chance. J’ai tout l’été pour m’entraîner et travailler avec l’organisation. C’est une grande équipe, une jeune équipe, qui joue du bon hockey. Ce sera plaisant de jouer avec ces gars-là. »

Le choix de Yakupov a mis fin aux spéculations voulant que Tambellini échange son premier choix puis repêche le défenseur Ryan Murray des Silvertips d’Everett de la Ligue junior de l’Ouest. Tambellini, dont l’équipe ne s’est jamais classé plus haut qu’au quatrième rang de sa division depuis cinq ans, a préféré choisir l’attaquant le plus convoité.

« J’étais nerveux en attendant, a avoué Yakupov. Ma mère, mon père, mon oncle et mon premier entraîneur étaient avec moi. Mais je suis le numéro un, je me sens très bien maintenant. »

Gary Eggleston, du Bureau central de dépistage, affirme n’avoir jamais vu un joueur aussi habile depuis longtemps.

« Il vaut le prix d’admission juste pour le voir pendant l’échauffement, a-t-il dit. Ça fait longtemps que j’ai vu un joueur avec des mains aussi rapides. Il a aussi des réflexes très rapides et il prend des décisions et réagit avec la vitesse de l’éclair. Il a peut-être la bâton le plus rapide que j’ai vu; il protège bien la rondelle et c’est un éventuel joueur de concession. Il peut facilement se débarrasser d’un défenseur d’un seul mouvement. »

Yakupov est d’origine tatare de la ville de Nizhnekamsk, 800 kilomètres à l’est de Moscou. S’il devient un joueur d’élite dans la LNH, comme c’est prévisible, il sera le premier joueur de ce coin de pays à y parvenir. Il a récolté 69 points, dont 31 buts, en seulement 42 matchs disputés la saison dernière.

« Sa première approche et son habileté à contrôler les rondelles même bondissantes sont selon moi sans égal parmi tous les joueurs disponibles au repêchage, a commenté Chris Edwards, du BCD. Il passe vraiment vite à la vitesse supérieure et il a des mains extraordinaires. Comme Pavel Bure, il est dangereux à chacune de ses présences sur la glace. Il n’a peut-être pas été dominant comme Bure à chacune de ses présences, mais il a provoqué quelque chose en chaque occasion. Il faut toujours lui porter attention. »

Yakupov a assurément attiré l’attention de tous les dépisteurs et directeurs généraux.

Même s’il a dû s’absenter du jeu en quatre occasions pour toutes sortes de raisons, dont une suspension, au cours de la dernière saison, l’attaquant d’un peu plus de 5’10 et 190 livres a démontré qu’il pouvait affronter l’adversité.

« Je veux simplement travailler fort et montrer ce que je peux faire pour aider mon équipe à remporter chaque match, voilà ce que je veux faire », a-t-il dit.

Yakupov a joué pour la Russie au Championnat du monde de hockey junior 2012 à Calgary et Edmonton, terminant à égalité en tête avec neuf mentions d’aide, dont quatre contre le Canada en demi-finale, pour aider son pays à gagner la médaille d’argent.

Suivez Mike Morreale sur Twitter à: @mike_morreale

 

La LNH sur Facebook