SHARE
Partagez avec vos amis


Lundqvist remporte enfin le trophée Vézina

mercredi 2012-06-20 / 21:16 / LNH.com - Nouvelles

Par Shawn Roarke - Directeur de rédaction senior à NHL.com

Partagez avec vos amis


Lundqvist remporte enfin le trophée Vézina

LAS VEGAS - Henrik Lundqvist ne pouvait quitter le trophée Vézina des yeux.

Lundqvist, assis dans une salle de bal de l'hôtel Wynn, fixait avec étonnement le trophée Vézina quelques minutes après avoir été nommé le meilleur gardien de la Ligue nationale de hockey lors du gala présenté mercredi soir.

Le gardien des Rangers de New York a mis la main pour la première fois sur le trophée après avoir été un finaliste malheureux à trois reprises.

« Il y a quelques-uns de mes héros ici, a déclaré Lundqvist en jetant un coup d'oeil au trophée exposé à sa gauche sur la table devant lui. Patrick (Roy), Dominik (Hasek) et Marty (Brodeur) ont connu de grande carrière, je me sens bien, car ce trophée a toujours été un objectif pour moi. »

Lundqvist a été finaliste trois années de suite à partir de 2006, mais à chaque mois de juin, il devait regarder un autre gardien quitter avec le trophée qu'il désirait tant. Ces déceptions l'ont rendu encore plus déterminé que jamais à atteindre son but, soit être reconnu comme le meilleur gardien de la ligue par les 30 directeurs généraux.

Malgré un exceptionnelle saison, Lundqvist était complètement préparé à faire face à une autre déception.

« Je pense que je ne réalise pas encore que j'ai gagné, a dit Lundqvist. J'étais en compétition contre deux bons gardiens qui ont présenté de bonnes statistiques. J'espérais seulement gagner. J'ai été finaliste à quelques occasions et à chaque fois que tu es en nomination, tu ressens une grande sensation d'être reconnu pour ce que tu as accompli. »

Cette fois-ci, Lundqvist a présenté des statistiques -- une fiche de 39-18-5, huit jeux blancs, une moyenne de buts accordés de 1,97 et un taux d'efficacité de 93,0 pour cent -- qui lui ont permis d'être préféré à Pekka Rinne, des Predators de Nashville, et Jonathan Quick, des Kings de Los Angeles, les champions de la coupe Stanley.

La lutte ne fut pas aussi serrée que Lundqvist avait prévu. Son nom a été inscrit sur tous les bulletins de vote et il a été nommé 17 fois au premier rang ce qui lui a permis de totaliser 120 points, pour devancer facilement Quick (63) et Rinne (42).

Sa conquête du trophée Vézina lui a rapidement fait oublier la déception de ne pas avoir remporté les trophées Hart et Ted Lindsay, deux récompenses remises à la vedette des Penguins de Pittsburgh, Evgeni Malkin, qui a terminé au premier rang des pointeurs.

« J'étais satisfait d'être en nomination pour ces trophées, a admis Lundqvist. Je ne m'attendais pas de gagner et je considère que Malkin méritait ces deux honneurs. Il a été tout simplement extraordinaire et il a dominé pendant une bonne partie de la saison. »

Il a alors jeté un autre coup d'oeil au trophée qu'il venait de remporter.

« Celui-là signifie beaucoup », a-t-il lancé.

Aussi heureux qu'il était de voir son nom écrit sur le trophée Vézina, Lundqvist n'a pas l'intention de se reposer sur ses lauriers. La déception d'avoir perdu en finale de l'Association de l'Est contre les Devils du New Jersey est toujours présente. Aucun trophée individuel, a dit Lundqvist, ne peut servir de baume à une telle déception.

« C'est totalement différent, a-t-il expliqué. Je suis encore déçu de la manière que la saison s'est terminée. Je pensais vraiment que nous avions une chance de l'emporter cette année. Nous devons apprendre de cette défaite afin de devenir meilleur, de s'en servir comme motivation et de travailler plus fort. Nous avons connu une très bonne saison, mais ce ne fut pas suffisant. »

Et encore une fois pendant qu'il parlait, Lundqvist a jeté un autre coup d'oeil au trophée Vézina.

« Cet honneur me motivera encore davantage à travailler plus fort afin d'améliorer mon jeu », a conclu Lundqvist.

2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

La LNH sur Facebook