Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe

Aperçu du repêchage : Section Atlantique

jeudi 2012-06-21 / 11:59 / LNH.com - Repéchage LNH 2012

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

Les équipes de la section Atlantique ont dominé l’Association de l’Est pendant la saison 2011-12. Quatre équipes issues de cette section ont participé aux séries éliminatoires, trois ont joué en demi-finale d’association, deux se sont disputé la finale d’association et une s’est inclinée en finale de la Coupe Stanley.

Les cinq formations peuvent compter sur un solide groupe d’espoirs déjà établis avec le grand club ou qui attendent patiemment leur chance. Le repêchage 2012 de la LNH est riche en défenseurs, en centres et en gardiens de but. Ce sera donc une excellente occasion d’ajouter de la profondeur à sa formation.

Chaque équipe possède un choix de première ronde lors de la séance de sélection qui commencera le 22 juin à compter de 19 h HE au Consol Energy Center de Pittsburgh.

Voici un aperçu des cinq équipes de la section Atlantique (présentées selon leur ordre de sélection) qui se préparent pour le repêchage :

ISLANDERS DE NEW YORK (4e choix)

Les Islanders n’ont jamais choisi plus tard qu’à la neuvième sélection au cours des quatre dernières années. À moins d’une transaction, cette année ne fera pas exception à cette règle.

Le directeur général Garth Snow s’est tourné vers l’attaque lors de la première ronde des quatre derniers repêchages. Il a choisi Josh Bailey au neuvième rang en 2008, John Tavares avec la première sélection en 2009, Nino Niederreiter au cinquième rang en 2010 et Ryan Strome également au cinquième rang en 2011. La dernière fois que les Islanders ont choisi un défenseur avec leur premier choix, c’était en 2007 alors que Snow avait sélectionné Mark Katic du Sting de Sarnia de la Ligue de hockey de l’Ontario en troisième ronde (62e choix).

Et il faut remonter à 1995 pour voir les Islanders choisir un défenseur avec leur premier choix en première ronde. Bénéficiant de la deuxième sélection cette année-là, ils avaient opté pour Wade Redden des Wheat Kings de Brandon de la Ligue de hockey de l’Ouest.

Forces: Les Islanders ont de la profondeur à l’avant et devant le filet. Niederreiter et Strome devraient percer l’alignement en 2012-13. Kirill Kabanov pourrait avoir besoin d’une saison de plus avec Shawinigan dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, à moins qu’il vende ses talents à la KHL. Kevin Poulin et Anders Nilsson lutteront pour le poste de gardien substitut pour épauler le partant Evgeni Nabokov. Rick DiPietro (hernie sportive) devrait être remis à temps pour le camp d’entraînement.

Faiblesses: Cette organisation est parvenue à faire le plein d’attaquants au fil des ans, mais l’ajout de quelques ailiers robustes serait le bienvenu. Le meilleur espoir des Islanders à la défense, Calvin De Haan, n’a pas été épargné par les blessures. De Haan, qui a subi une chirurgie à l’épaule en 2011, avait été choisi au 12e rang en 2009. Matt Donovan pourrait venir se greffer à leur brigade défensive après avoir connu une bonne saison à Bridgeport. Le deuxième choix de l’équipe (34e) l’an passé, Scott Mayfield, pourrait s’avérer très payant, mais l’arrière de 6’ 4" et 205 livres (1,93 m et 93 kg) aura besoin d’une autre année d’apprentissage avant de faire le saut dans la LNH.

Besoins: Les Islanders doivent absolument tenter d’améliorer leur faiblesse la plus évidente, c'est-à-dire à la ligne bleue. Ils ont terminé dans les bas-fonds de la section Atlantique pendant cinq saisons consécutives. Ils ont pris le 27e rang de la ligue avec une moyenne de buts accordés de 3,06 tout en accordant plus de 30 lancers par partie. Snow va tenter de conserver les services de l’ailier P.-A. Parenteau, un joueur autonome avec compensation qui a bien fait aux côtés de John Tavares sur le premier trio. L’ailier gauche Matt Martin, qui a mené le circuit avec 374 mises en échec, pourrait aussi devenir joueur autonome avec compensation. Les défenseurs Steve Staios, Mark Eaton et Milan Jurcina ainsi que le gardien de but Al Montoya pourront se prévaloir de leur statut d’agent libre et il est fort probable qu’aucun d’entre eux ne sera de retour à Long Island l’an prochain.

Choix possibles: Ryan Murray, D, Everett (Ouest); Mathew Dumba, D, Red Deer (Ouest); Mikhail Grigorenko, F, Québec (LHJMQ); Morgan Rielly, D, Moose Jaw (Ouest)

FLYERS DE PHILADELPHIE (20e choix)

Au début de la campagne 2011-12, Sean Couturier, Brayden Schenn, Matt Read, Erik Gustafsson, Marc-André Bourdon et Zac Rinaldo en étaient à leurs premières armes dans le circuit.

À la fin de la saison, ils étaient des éléments vitaux d’une équipe des Flyers décimée par les blessures à ses joueurs clés. À presque toutes les rencontres, huit recrues évoluaient dans l’alignement des Flyers. Or, ils sont tout de même parvenus à rester dans la course au premier rang dans l’Est et ils ont éliminé les puissants Penguins de Pittsburgh en six parties lors de la première ronde des séries éliminatoires.

Le directeur général Paul Holmgren a effectué deux transactions majeures juste avant l’ouverture de la séance de repêchage de 2011 en envoyant Jeff Carter à Columbus et Mike Richards à Los Angeles. Ces transactions ont permis aux Flyers de mettre la main sur quelques espoirs fort prometteurs ainsi que sur le huitième choix de 2011, qu’ils ont utilisé pour recruter le fougueux Couturier.

Les recrues n’ont pas été les seules à avoir leur mot à dire au cours de la dernière saison. L’arrivée des Jaromir Jagr, Jakub Voracek, Maxime Talbot, Wayne Simmonds et Nicklas Grossmann a aussi eu un impact significatif. Enfin, il ne faudrait surtout pas oublier l’éclosion de Claude Giroux et de Scott Hartnell.

Forces: Les Flyers sont bourrés de talent à l’avant et ils devraient encore dominer leurs rivaux de division pendant plusieurs années à ce chapitre avec des joueurs tels Eric Wellwood, Daniel Brière, Couturier, Schenn, Read, Giroux, Hartnell, Simmonds, Talbot et Voracek. Ils ont conclu la dernière campagne au deuxième rang du circuit avec 3,17 buts pour par partie et au quatrième rang avec 32,2 tirs au but par match.

Faiblesses: Holmgren cherchera à combler deux lacunes pendant la saison morte, que ce soit par l’entremise du repêchage, du marché des agents libres ou d’une transaction. D’abord et avant tout, cette équipe doit pouvoir compter sur une brigade défensive plus grosse et plus mobile. L’absence du capitaine Chris Pronger a été cruellement ressentie pendant la demi-finale d’association contre les Devils du New Jersey. Ensuite, bien qu’Ilya Bryzgalov soit sous contrat pour huit autres années, cette organisation a toujours eu des difficultés à développer de bons gardiens de but. Les Flyers ont besoin de plus de profondeur à cette position. Selon les rumeurs, ils seraient prêts à se départir de leur gardien substitut de 23 ans Sergei Bobrovsky et de son contrat de 1,75 million de dollars, mais pour l’instant, c’est toujours le statu quo.

Besoins: Les plans à long terme de Holmgren doivent comporter plus de profondeur à la ligne bleue ainsi que le développement d’un jeune gardien qui pourrait faire ses preuves au sein même de l’organisation. À Philadelphie, on commence à en avoir assez des solutions de rechange devant le filet. Avec les doutes qui planent sur l’avenir de Pronger, Holmgren devrait prolonger le contrat du défenseur Matt Carle. Les Flyers voudront aussi conserver les services de Voracek, qui est employé à toutes les sauces par l’entraîneur Peter Laviolette.

Choix possibles: Olli Maatta, D, London (Ontario); Matthew Finn, D, Guelph (Ontario); Slater Koekkoek, D, Peterborough (Ontario); Malcolm Subban, G, Belleville (Ontario)

PENGUINS DE PITTSBURGH (22e choix)

Les Penguins ont connu une excellente saison régulière, terminant en troisième position au classement général et au deuxième rang dans l’Association de l’Est. Cependant, leur élimination en six parties contre les Flyers en première ronde des séries d’après-saison est venue semer un certain doute.

Le temps est venu pour eux de prendre un peu de recul et de refaire leurs devoirs.

Traditionnellement, les Penguins se débrouillent bien sur le marché des joueurs autonomes ainsi qu’au repêchage et cette tendance devrait se poursuivre cette année. Selon plusieurs rapports en provenance de Pittsburgh, le défenseur Matt Niskanen, un agent libre avec compensation de 25 ans, serait sur le point de signer une entente de plusieurs saisons. Ce serait là un très bon départ pour le directeur général Ray Shero.

Forces: Les Penguins ont beaucoup de profondeur et de poids en défense. Ils comptent sur quelques bons espoirs prêts à faire le grand saut, comme les défenseurs Simon Després et Brian Strait, qui en ont impressionné plus d’un lors de leur court passage en séries. L’acquisition de Tomas Vokoun, qui viendra seconder Marc-André Fleury, signifie probablement la fin du gardien Brent Johnson, un agent libre de 35 ans, avec les Penguins. Pour l’instant, l’équipe possède une belle profondeur au centre avec Evgeni Malkin, Sidney Crosby et Jordan Staal.

Faiblesses: Plusieurs joueurs clés des Penguins, dont Crosby, Staal, Pascal Dupuis et Ben Lovejoy, en sont à la dernière année de leur contrat et ils pourront tester le marché des joueurs autonomes à compter du 1er juillet 2013. Staal pourrait servir d’appât pour réaliser un échange majeur, si Shero désire explorer cette possibilité. Il n’aura peut-être pas le choix s’il souhaite conserver Crosby. Il fera face à des décisions difficiles.

Besoins: Attendez-vous à ce que les Penguins fassent le plein d’attaquants lors du repêchage. Ils pourraient aussi aller chercher quelques défenseurs. Shero adore repêcher des défenseurs, car de son propre aveu, « rien n’a plus de valeur dans un échange qu’un jeune défenseur. » Un gardien de but pourrait également être sélectionné afin de préparer la relève à Fleury.

Choix possibles: Mike Winther, C, Prince Albert (Ouest); Brendan Gaunce, C, Belleville (Ontario); Mark Jankowski, C, Stanstead College (Hockey préparatoire, Québec); Dalton Thrower, D, Saskatoon (Ouest)

RANGERS DE NEW YORK (28e choix)

Malgré un résultat décevant face aux Devils du New Jersey en finale de l’Association de l’Est, les Rangers ont offert plusieurs raisons de célébrer à leurs partisans au cours de la saison régulière et l’avenir s’annonce prometteur sur Broadway.

L’ailier gauche recrue Carl Hagelin cadre parfaitement dans la mentalité acharnée de l’entraîneur John Tortorella. Hagelin a été sans l’ombre d’un doute la meilleure recrue des Rangers en 2011-12.

Un autre ailier gauche, Chris Kreider, l’un des patineurs les plus explosifs chez les Blueshirts en séries éliminatoires, s’est joint à l’équipe après avoir complété sa troisième saison avec les champions de la NCAA, les Eagles de Boston College. Même dans l’atmosphère endiablée des séries printanières, Kreider s’est rapidement adapté au rythme de jeu de la LNH.

Les Rangers comptent sur des défenseurs surdoués qui n’ont pas peur de bloquer des lancers. Le renouvellement du contrat de l’agent libre avec compensation Michael Del Zotto sera donc une de leurs priorités. L’arrière qui en était à sa troisième année dans le circuit Bettman a établi de nouvelles marques personnelles au chapitre des buts, des aides et des points et il a joué un rôle prépondérant en séries en compagnie de Dan Girardi, Ryan McDonagh et Marc Staal.

Forces: Si les Rangers parviennent à s’entendre à long terme avec Del Zotto, leur avenir à la ligne bleue et devant le filet, avec Henrik Lundqvist, sera assuré. Ils possèdent aussi une bonne profondeur sur les troisième et quatrième trios avec Hagelin, Brian Boyle, Mike Rupp et Artem Anisimov. Brandon Prust, 28 ans, et Ruslan Fedotenko, 33 ans, pourraient se prévaloir de leur autonomie complète le 1er juillet.

Faiblesses: Les Rangers ont conclu une entente d’une valeur de 60 millions de dollars avec le joueur de centre Brad Richards l’été dernier, mais ils sont toujours à la recherche d’offensive après n’avoir marqué que deux buts par matchs en série. Pour ce faire, ils pourraient se tourner vers le marché des joueurs autonomes ou le repêchage. L’attaquant du New Jersey Zach Parise sera le meilleur avant disponible, alors il ne serait pas surprenant que les Rangers l’approchent. Toutefois, le capitaine des Devils a mentionné aux médias la semaine dernière qu’il ne jouerait jamais pour les Rangers. New York pourrait relancer Columbus au sujet de l’ailier Rick Nash. Le directeur général des Rangers Glen Sather avait tenté de mettre la main sur Nash à la date limite des transactions, mais en vain.

Besoins: Les Blueshirts ont besoin d’offensive à l’avant, surtout au centre. Sather tentera de combler cette lacune par l’entremise du marché des joueurs autonomes. Il pourrait aussi chercher à acquérir un arrière capable d’évoluer sur les deux premières paires défensives pour alléger un peu la charge de travail de ses quatre piliers (McDonagh, Girardi, Del Zotto et Staal). Enfin, peu de gens osent en parler, mais les Rangers pourraient aussi être intéressés par un jeune gardien prometteur afin de préparer l’après-Lundqvist.

Choix possibles: Scott Laughton, C, Oshawa (Ontario); Mike Winther, C, Prince Albert (Ouest); Stefan Matteau, C, USA U-18 (USHL); Tomas Hertl, C, Slavia (République tchèque)

DEVILS DU NEW JERSEY (29e choix)

À l’approche du repêchage, les Devils faisaient la une. Ils ont effectivement décidé de conserver leur choix de première ronde. Par conséquent, l’organisation doit abandonner son premier choix en 2013 ou en 2014 pour respecter la sanction imposée pour les tractations entourant le contrat original offert à Ilya Kovalchuk il y a deux ans.

Cette formation est venue à deux victoires de remporter une quatrième Coupe Stanley depuis 1995, mais le revers de 6-1 subi lors du sixième match face aux Kings de Los Angeles a mis fin à leurs espoirs de devenir seulement la quatrième équipe dans l’histoire de la LNH à surmonter un déficit de 3-0 en séries éliminatoires.

Cet été, les Devils auront deux gros dossiers à régler : le sort des agents libres sans compensation Zach Parise et Martin Brodeur. Âgé de 40 ans, Brodeur semble prêt à disputer une autre saison et il y a fort à parier que ce sera au New Jersey. Parise a exprimé le désir de rester, mais à quel prix? Par le passé, les Devils ont eu de la difficulté à conserver les services de leurs joueurs autonomes vedettes. Il n’y a qu’à penser à Scott Niedermayer, à Brian Rafalski et à Scott Gomez.

Forces: Les Devils ont des joueurs de talent à chacune des positions clés. L’an passé, ils ont sélectionné Adam Larsson au quatrième rang. Bien qu’il ait éprouvé des difficultés en fin de saison, il possède un brillant avenir dans la LNH. Adam Henrique, un choix de premier tour il y a deux ans, a prouvé en série qu’il était un excellent attaquant capable de changer l’allure d’une rencontre. Le New Jersey compte également sur Travis Zajac, David Clarkson et Jacob Josefson, tous âgés de moins de 30 ans.

Faiblesses: L’émergence de Henrique a constitué une belle surprise, mais les Devils manquent de profondeur au centre. De plus, ils pourraient devoir combler la perte de quelques ailiers puisque Petr Sykora, Alexei Ponikarovsky, Steve Bernier et Ryan Carter deviendront tous joueurs autonomes sans compensation. Si Brodeur décide de disputer une autre saison et si les Devils conservent les services du gardien substitut de 39 ans Johan Hedberg, qui sera lui aussi agent libre, pour une autre saison, la situation devant le filet ne devrait pas les inquiéter. Si le défenseur Bryce Salvador, un autre joueur autonome sans compensation, décide de quitter le navire, le New Jersey aura des problèmes de profondeur à la ligne bleue. Parmi les huit défenseurs qui ont joué en séries éliminatoires, Larsson est le seul qui a été repêché par l’organisation et il a été laissé de côté plus souvent qu’à son tour.

Besoins: Les Devils peuvent combler leurs besoins au centre et à l’aile par l’entremise du marché des joueurs autonomes ou avec une transaction. Ils se tourneront aussi sûrement vers le repêchage de cette année pour renforcer ces positions. Si Salvador leur fait faux bond, les Devils vont probablement tenter de repêcher un arrière défensif pour compléter Larsson, qui est surtout un défenseur à caractère offensif. Ils pourraient aussi sélectionner un autre cerbère. Les trois meilleurs espoirs de l’organisation devant le filet sont actuellement Scott Wedgewood, Keith Kinkaid et Jeff Frazee.

Choix possibles: Tomas Hertl, C, Slavia (République tchèque); Scott Laughton, C, Oshawa (Ontario); Brady Skjei, D, USA U-18 (USHL); Oscar Dansk, G, Brynas Jr (Suède)

Suivez Mike Morreale sur Twitter : @mike_morreale