Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe

Les équipes de la division Pacifique voudront s'inspirer des succès des Kings

mardi 2012-06-19 / 12:40 / LNH.com - Repéchage LNH 2012

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Les équipes de la division Pacifique voudront s'inspirer des succès des Kings

Peu de choses séparent les cinq équipes de la division Pacifique. En effet, trois équipes ont accédé aux éliminatoires de la Coupe Stanley en 2012 et une quatrième a raté sa qualification par six points seulement.

Le succès d'une équipe au repêchage pourrait donc faire la différence; un joueur réclamé en juin pourrait devenir une étoile d'ici le mois d'octobre.

Champions de la Coupe Stanley, les Kings ont montré jusqu'à quel point il était important de bâtir à partir du repêchage – le gagnant du Conn Smythe Jonathan Quick, leur capitaine Dustin Brown et leur joueur de centre du premier trio Anze Kopitar ont tous été choisis au repêchage et développés par les Kings.

Les Coyotes, qui ont accédé à la finale de l'Association de l'Ouest, se sont servis du repêchage pour constituer un groupe de solides défenseurs, et les Ducks, les Sharks et les Stars aimeraient que leurs succès au repêchage les conduisent à des victoires sur la patinoire.

Toutes ces équipes auront leur chance quand elles se regrouperont à Pittsburgh pour prendre part à la séance de repêchage de la LNH, les 22 et 23 juin.

Les cinq équipes possèdent leur choix de première ronde mais les Kings pourraient toujours le perdre – les Blue Jackets de Columbus ont l'option d'opter pour le choix des Kings cette année ou l'an prochain en raison de l'échange de Jeff Carter. Les Jackets n'ont pas à informer la LNH de leur décision tant qu'on n'arrive pas aux deux choix qui précèdent la sélection des Kings.

Voici un aperçu des cinq équipes de la division Pacifique à la veille du repêchage:

DUCKS D'ANAHEIM (sixième choix)

Ce fut une saison ardue pour les Ducks, qui ont congédié leur entraîneur-chef Randy Carlyle pour le remplacer par Bruce Boudreau. L'équipe présentait une fiche de 7-13-4 quand Carlyle a été remercié. Les Ducks ont complété la saison avec force sous la direction de Boudreau (27-23-8) mais ils ont néanmoins terminé au 13e rang dans l'Association de l'Ouest, à 15 points d'une participation aux séries éliminatoires.

Cependant, le verre est loin d'être vide et avec un camp d'entraînement complet pour permettre à Boudreau d'établir son plan de jeu, les Ducks pourraient s'améliorer rapidement. Le simple fait de se servir du sixième choix du repêchage pour ajouter un attaquant talentueux pourrait accélérer le renversement de la situation.

Forces: Le premier trio des Ducks composé de Ryan Getzlaf, Corey Perry et Bobby Ryan est parmi les plus talentueux de la ligue. Le gardien Jonas Hiller est complètement remis des étourdissements qui l'avaient mis à l'écart lors de la deuxième partie de la saison 2010-11 alors qu'il a entrepris 73 matchs, un sommet dans la ligue. Cam Fowler, un vol car il a été le 12e joueur réclamé au repêchage de 2010, continue de s'améliorer.

Faiblesses: Il y a une grosse diminution de production après le premier trio; si Teemu Selanne prend sa retraite, il y aura encore moins de production. Ils ont aussi besoin d'un adjoint pour seconder Hiller, dans leur organisation ou sur le marché des joueurs autonomes.

Besoins: Il est essentiel que les joueurs de deuxième plan produisent. Selanne, Saku Koivu et Jason Blake ont amorcé la saison au sein du deuxième trio, mais tous les trois sont âgés d'au moins 37 ans. Le retour de Selanne est incertain, et il est assuré que Blake ne reviendra pas. Le meilleur marqueur des Ducks, après le premier trio et Selanne, a été Andrew Cogliano, auteur de 13 buts. Avec leur premier choix, il faut s'attendre à ce que les Ducks ciblent un des meilleurs joueurs offensifs disponibles dans l'espoir qu'il soit parmi leurs six meilleurs attaquants.

Choix possibles: Filip Forsberg, C, Leksand (SWE-2); Radek Faksa, C, Kitchener (Ontario); Morgan Rielly, D, Moose Jaw (Ouest).

STARS DE DALLAS (13e choix)

A leur première saison sous la direction de leur entraîneur-chef Glen Gulutzan, les Stars ont connu un bon départ et ils menaient même leur division aussi loin que le 29 mars. Mais ils ont perdu tout espoir d'accéder aux séries en raison de leur séquence de cinq défaites à la fin de la saison.

Il n'y avait pas beaucoup d'espoir au début de la saison à la suite de la perte de l'excellent joueur de centre Brad Richards, mais l'addition de joueurs tels Michael Ryder et Sheldon Souray a aidé, tout comme le fait que le gardien Kari Lehtonen ait connu la saison de sa carrière. Alors que les équipes sont très près l'une de l'autre, les Stars pourraient facilement se frayer un chemin pour participer de nouveau aux séries.

Forces: Avec Jamie Benn et Loui Eriksson, les Stars possèdent deux des meilleurs jeunes attaquants de puissance dans la ligue. Benn a pris part au Match des Étoiles pour la première fois la saison dernière, et Eriksson a réussi au moins 25 buts lors de quatre saisons consécutives. En santé, Lehtonen a été formidable et la défensive devant lui a été plus que solide.

Faiblesses: C'est une question de constance – les Stars ont connu trois séquences de cinq défaites et quatre séquences d'au moins quatre victoires. Un meilleur contrôle de Gulutzan à sa deuxième année pourrait changer les choses. Ils ont aussi besoin d'ajouter du talent à leur deuxième groupe de six attaquants.

Besoins: La défensive est solide, mais il manque un élément offensif. Compte tenu de la profondeur des défenseurs disponibles cette année, ils pourraient trouver ce joueur au repêchage. Le marché des joueurs autonomes ou la réalisation d'un échange sont aussi des options.

Choix possibles: Derrick Pouliot, D, Portland (Ouest); Cody Ceci, D, Ottawa (Ontario); Teuvo Teravainen, AG, Jokerit Jr. (FIN-JR.)

SHARKS DE SAN JOSE (17e choix)

Les Sharks ont amorcé la saison lentement mais ils se sont ressaisis pour terminer au septième rang dans l'Association de l'Ouest. Mais après deux participations consécutives à la finale de leur association, leur séjour en séries a été plutôt court.

Il semble bien que le directeur général Doug Wilson gardera son noyau intact, incluant l'entraîneur-chef Todd McLellan qui a eu sa confirmation pour la saison prochaine lundi. Le talent à l'attaque, bien que vieillissant, demeure à un niveau élevé. L'absence de Martin Havlat durant la moitié de la saison a fait mal; une meilleure santé pour quelques joueurs importants pourrait leur permettre de s'améliorer grandement la saison prochaine.

Forces: Leurs deux meilleurs trios sont peut-être un peu vieux, mais menés par Joe Thornton et Patrick Marleau, ils peuvent encore faire le travail. Joe Pavelski a élevé son jeu pour devenir un joueur d'importance. Ryane Clowe, quand il est en santé, peut être un attaquant de puissance. Les deux meilleurs duos de défenseurs constituent une solide combinaison de talent pour déplacer la rondelle et jouer avec ténacité en défensive. Brent Burns, surtout, devrait être meilleur après avoir joué une saison complète à San Jose.

Faiblesses: Après leur premier trio, il y a peu d'options pour inscrire des buts. Ils ont aussi besoin d'améliorer leur jeu en désavantage numérique, ayant pris la 29e place à ce chapitre dans la LNH en 2011-12. Comme des joueurs clé tels Thornton, Marleau, Havlat et Dan Boyle ont tous 31 ou plus, ils ont besoin de rajeunir leur équipe aux positions occupées par les joueurs talentueux.

Besoins: Après avoir échangé l'espoir Charlie Coyle l'an passé et n'ayant eu qu'un choix de première ronde depuis 2008, ils ont besoin d'avoir plus de talent dans leur bassin de joueurs prometteurs au sein de leur organisation.

Choix possibles: Stefan Matteau, AG, USA U-18 (USHL); Zemgus Girgensons, C, Dubuque (USHL); Thomas Wilson, AD, Plymouth (Ontario)

COYOTES DE PHOENIX (27e choix)

Les Coyotes se sont hissés au sommet de la division Pacifique en raison de leur formidable défensive et de leur gardien Mike Smith. Menés par l'entraîneur-chef Dave Tippett, les Coyotes ont encore formé un tout supérieur à la somme de leurs parties.

La première priorité du d. g. Don Maloney est de remettre sous contrat le capitaine de l'équipe Shane Doan. Il espère aussi qu'un des jeunes joueurs prometteurs de l'équipe à la ligne bleue ajoutera de la profondeur et de la jeunesse à cette position.

Forces: Smith est devenu le joueur le plus important de l'équipe. Il a permis aux Coyotes de finir cinquième en saison régulière pour la moyenne de buts alloués par match alors qu'ils ont pris le 28e rang pour le nombre de tirs accordés par match. Mikkel Boedker, un choix de première ronde en 2008, a émergé pour devenir un joueur étoile en séries, et il devrait poursuivre sur cette lancée la saison prochaine. Le défenseur Oliver Ekman-Larsson a aussi été formidable lors des séries.

Faiblesses: Chaque année, ils semblent avoir besoin de plus de talents à l'attaque. L'équipe regroupe beaucoup de joueurs dont le jeu est axé sur la défensive, mais a désespérément besoin d'un jeune attaquant qui pourrait être productif.

Besoins: De jeunes attaquants talentueux à l'attaque. Mais avec le 27e choix, il est peu probable qu'ils trouveront un tel joueur lors de la séance de repêchage. Leur meilleur choix pourrait être un échange.

Choix possibles: Tanner Pearson, AG, Barrie (Ontario); Scott Laughton, C, Oshawa (Ontario); Martin Frk, AD, Halifax (LHJMQ).

KINGS DE LOS ANGELES (30e choix)

Après une saison régulière en dents de scie, les Kings ont ouvert la machine en séries éliminatoires et ils ont remporté la Coupe Stanley pour la première fois de leur histoire.

Cependant, ils ont peu de temps pour se reposer à quelques jours du repêchage et de l'ouverture du marché des joueurs autonomes. Qu'ils conservent ou non leur premier choix, les Kings ont bien fait lors du repêchage par le passé et ça ne changera pas cette année.

Forces: Les champions de la Coupe Stanley ont un grand nombre d'attaquants talentueux, gros et robustes, une solide défensive et un mur devant le filet. Après un début au ralenti, le défenseur Drew Doughty a été le meilleur défenseur des séries éliminatoires. Dustin Brown a fait la démonstration de son leadership lors de la poussée des Kings en fin de saison régulière qui leur a permis d'accéder aux séries, et il a poursuivi en séries. A la suite d'un camp d'entraînement complet sous l'entraîneur-chef Darryl Sutter, les Kings devraient au moins avoir plus de constance lors de la saison régulière 2012-13.

Faiblesses: Les Kings ont terminé 29e dans la ligue pour les buts en saison régulière, et bien que l'acquisition de Jeff Carter ait aidée à ce chapitre, un effort plus constant de la part des attaquants de l'équipe est requis. Le fait que la plupart des joueurs n'ont jamais eu une aussi longue saison pourrait aussi être un problème en raison de la fatigue accumulée.

Besoins: Plus de talent à l'attaque. Dustin Penner a été solide en séries mais il a été sous la moyenne en saison régulière, et il est un joueur autonome sans compensation. S'il n'est pas de retour, les Kings devront regarder de près sur le marché des joueurs autonomes ou des transactions pour avoir un autre joueur dans leur premier groupe de six attaquants.

Choix possibles: Lukas Sutter, C, Saskatoon (Ouest); Pontus Aberg, AG, Djurgarden (SWE); Michael Matheson, D, Dubuque (USHL)

Contactez Adam Kimelman à akimelman@nhl.com. Suivez-le sur Twitter: @NHLAdamK