Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Aperçu du repêchage: Section Sud-Est

lundi 2012-06-18 / 15:15 / LNH.com - Repéchage LNH 2012

Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Aperçu du repêchage: Section Sud-Est

Les Panthers de la Floride sont devenus en avril la première équipe en cinq ans autre que les Capitals de Washington à terminer au premier rang de la division Sud-Est.

Ce fut une surprise et les meilleures années de la concession floridienne sont sans doute à venir car les Panthers ont réuni une des plus belles collections d’espoirs de la LNH qui devrait commencer à rapporter dès la saison prochaine.

Cette division a appartenu aux Capitals ces dernières années mais du travail les attend s’ils veulent prévenir un changement de la garde. Déjà, le Lightning de Tampa Bay les avait chauffés pour le titre de la division en 2010-11 avant de les éliminer en deuxième ronde.

Plusieurs joueurs qui avaient mené le Lightning à un but de la finale de la Coupe Stanley sont encore en place et l’autre équipe de la Floride pourrait bien revenir au plus fort de la lutte après une dernière saison décevante.

Et les Hurricanes de la Caroline et les Jets de Winnipeg comptent tous deux sur de bons jeunes joueurs et d’autres espoirs prêts à faire le saut. Les Capitals ont déjà eu la réputation d’être non seulement la meilleure formation de leur division mais aussi celle avec la meilleure relève.

Ce n’est plus le cas et le directeur général Mike McPhee aura du travail à faire cet été pour améliorer son équipe actuelle et celle du futur. Grâce à une habile transaction conclue l’été dernier et à une dernière saison décevante, McPhee se retrouve avec deux choix parmi les 16 premiers du repêchage qui aura lieu à Pittsburgh vendredi et samedi.

Voici un coup d’œil sur les cinq équipes de la division Sud-Est en prévision de ce repêchage, dans l’ordre de leur premier choix.

Hurricanes de la Caroline (huitième choix)

Depuis que les Hurricanes ont gagné la Coupe Stanley en 2006, ils ont bien atteint la finale de l’Association de l’Est trois ans plus tard, mais ce fut leur seule présence en séries éliminatoires. Ils ont été éliminés deux fois au tout dernier jour de la saison régulière mais ce n’est qu’une très mince consolation.

Un lent départ (8-13-4) a coûté son poste à l’entraîneur Paul Maurice et les Hurricanes ont perdu huit de leurs 10 premiers matchs sous les ordres de Kirk Muller. Ils se sont ensuite ressaisis pour compléter la campagne avec une fiche de 23-14-10 mais malheureusement pour eux, pour une deuxième année de suite un mauvais début de saison leur a coûté une place en séries.

Forces: Le défenseur Jamie McBain s’est fait remarquer comme recrue il y a deux ans et Justin Falk devait se classer parmi les sept ou huit premiers au scrutin du trophée Calder. Ajoutez le dernier choix de première ronde Ryan Murphy et le finaliste au trophée Hobey Baker Brian Dumoulin et l’avenir à la ligne bleue bien. Dumoulin a quitté Boston College pour signer un contrat professionnel et il ne faudrait pas se surprendre si Murphy lutte pour un poste régulier au prochain camp d’entraînement.

Faiblesses: Zac Dalpe n’a pas répondu aux attentes la saison dernière mais lui et le deuxième choix de l’an dernier Victor Rask semblent les deux seuls espoirs véritables susceptibles de venir seconder Eric Staal et Jeff Skinner à l’attaque. Devant le filet, Cam Ward a encore plusieurs bonnes années devant lui mais Mike Murphy, apte à devenir un bon auxiliaire, a choisi de jouer en Russie la saison prochaine.

Besoins: Il faut s’attendre à voir les Hurricanes sélectionner plusieurs attaquants lors des premières rondes, mais on pensait la même chose l’an dernier et le directeur général Jim Rutherford a mis la main sur le défenseur Murphy quand celui-ci s’est avéré disponible plus longtemps que prévu.

Choix possibles: Radek Faksa, C, Kitchener (Ontario); Teuvo Teravainen, AG, Jokerit Jr. (Finlande Jr.); Mikhail Grigorenko, C, Québec (LHJMQ).

Jets de Winnipeg Jets (neuvième choix)

Les Jets ont connu un gros succès populaire à leur retour à Winnipeg et ils ont été de la lutte aux séries jusqu’à la toute fin de la saison régulière. Ce sont leurs piètres performances à l’extérieur du MTS Centre qui leur ont coûté une place en séries.

Evander Kane, Blake Wheeler et la capitaine Andrew Ladd ont contribué régulièrement à l’attaque, et Ondrej Pavelec a été un bourreau de travail devant le filet. Malgré tout, les Jets ont raté les séries une cinquième fois de suite et une 11e en 12 ans depuis la venue dans la LNH de cette concession qui n’a jamais remporté un seul match éliminatoire.

Le déménagement d’Atlanta à Winnipeg a entraîné un bouleversement du personnel de direction. On sera sûrement plus patient en cette deuxième année à Winnipeg et le directeur général Kevin Cheveldayoff a beaucoup de travail devant lui pour transformer ses Jets en aspirants aux grands honneurs.

Forces: Kane peut être un attaquant de puissance de premier plan autour duquel construire et pourrait former un solide duo avec Mark Scheifele, premier choix des Jets en 2011. Bryan Little et Alexander Burmistrov sont encore jeunes et ont le talent pour jouer dans les deux premiers trios.

Faiblesses: Zach Bogosian n’a pas joué à la hauteur de son vaste potentiel mais il n’aura encore que 22 ans en 2012-13. Avoir recours à un autre défenseur de haut niveau pour diminuer la charge de travail des défenseurs à caractère offensif Dustin Byfuglien et Tobias Enstrom ne nuirait pas. Pavelec est un joueur autonome avec restrictions qui serait dans la ligne de mire de certaines équipes en Russie, et il n’y a pas de candidat évident pour lui succéder à Winnipeg. Frederik Petterson-Wentzel a été correct comme réserviste en Suède mais il n’aura que 21 ans la saison prochaine et a encore besoin d’acquérir de l’expérience.

Besoins: Les Jets ne recherchent pas des joueurs à une position spécifique car ils ont besoin de joueurs de talent à toutes les positions. Compte tenu du rang auquel ils sélectionneront, un des nombreux défenseurs de talent pourrait faire leur affaire.

Choix possibles: Cody Ceci, D, Ottawa (Ontario); Griffin Reinhart, D, Edmonton (Ouest); Radek Faksa, C, Kitchener (Ontario).

Lightning de Tampa Bay (10e et 19e choix)

Après s’être rendu jusqu’au septième match de la finale de l’Association de l’Est en 2011, le Lightning a été victime de nombreuses blessures au sein d’un corps défensif déjà pas très fort et le gardien Dwayne Roloson n’a pas été en mesure de répéter ses exploits. Le Lightning a bien tenté de se rattraper vers la fin de la saison mais a raté les séries en cette deuxième année de l’ère Steve Yzerman/Guy Boucher.

Steven Stamkos a été le seul joueur de la ligue à atteindre le plateau des 60 buts et a confirmé sa place parmi l’élite sportive. Mais à l’exception de Teddy Purcell, les meilleurs attaquants autour de lui prennent de l’âge et le Lightning aura besoin d’une infusion de nouveaux talents aussi bien attaque qu’en défense.

Forces: Avec les Russes Vladislav Namestnikov et Nikita Kucherov, repêchés en 2011, ainsi que Brett Connolly et Richard Panik, le Lightning a peut-être déjà sous la main de jeunes attaquants capables de supporter Stamkos et Purcell. Riku Helenius, Jaroslav Janus et Dustin Tokarski amènent de la profondeur devant le filet, mais le gardien d’avenir et peut-être même du présent est Anders Lindback, acquis vendredi des Predators de Nashville.

Faiblesses: Victor Hedman n’aura que 22 ans la saison prochaine mais le Lightning aurait besoin d’un ou deux autres jeunes défenseurs de pointe. Radko Gudas s’est imposé chez les Admirals de Milwaukee, champions de la Ligue américaine, mais il y a peu de profondeur au sein de l’organisation.

Besoins: Trouver un défenseur pour faire la paire avec Hedman dans un proche avenir paraît un objectif raisonnable avec un 10e choix et sélectionner un autre défenseur au 19e rang pourrait bien server la cause du Lightning.

Choix possibles: Jacob Trouba, D, USA U-18 (USHL); Morgan Reilly, D, Moose Jaw (Ouest); Olli Maatta, D, London (Ontario).

Capitals de Washington (11et et 15e choix)

Les Capitals ont connu une saison turbulente. Ils ont entrepris la campagne avec optimisme grâce à leurs nombreuses nouvelles acquisitions et remporté leurs sept premiers matchs. Ils ont toutefois perdu 10 des 15 suivants et Bruce Boudreau a dû céder sa place derrière le banc à l’ancien capitaine de l’équipe Dale Hunter.

Les Capitals ont adopté un style plus conservateur sous les ordres de ce dernier et ils ont raté par deux points de finir en tête de division une cinquième année de suite. Ils ont atteint les séries de justesse avec 15 points de moins que la saison précédente et 29 de moins que deux ans plus tôt quand ils ont fini au sommet du classement général.

Les Capitals ont ensuite sorti les Bruins de Boston, détenteurs de la Coupe Stanley, en sept matchs et forcé les Rangers de New York, premiers dans l’Est, à un septième match avant de tirer révérence. L’utilisation parcimonieuse d’Alex Ovechkin et Alexander Semin en séries a beaucoup fait jaser.

Forces: Braden Holtby a été toute une révélation en séries et avec Michal Neuvirth les Capitals peuvent compter sur un solide jeune duo de gardiens qui ne leur coûte pas cher. John Carlson, Karl Alzner, Dmitry Orlov et possiblement Patrick Wey promettent un noyau solide à la défense pour les prochaines années.

Faiblesses: Les Capitals ont constitué une forte machine offensive ces dernières années mais l’avenir s’annonce moins riche. Stanislav Galiev ou Cody Eakin pourrait mériter un poste régulier la saison prochaine et on doit souhaiter que Marcus Johansson continue de progresser. La grosse affaire, c’est Evgeni Kuznetsov, peut-être le meilleur joueur au monde à ne pas évoluer dans la LNH, mais on ne sait toujours pas si et quand il va accepter de se joindre aux Capitals. On ne compte pas sur lui pour la prochaine saison et il aurait récemment signé un contrat de deux ans avec son équipe russe.

Besoins: McPhee affirme toujours qu’il va sélectionner le meilleur jeune disponible et si un des meilleurs espoirs n’est pas repêché aussi tôt que prévu, comme Kuznetsov il y a deux ans, il ne faudrait pas se surprendre qu’il soit choisi par les Capitals. L’organisation est aussi à la recherche d’un centre pour appuyer Nicklas Backstrom mais ils ne sont pas spécialement riches en ailiers non plus.

Choix possibles: Zemgus Girgensons, C, Dubuque (USHL); Stefan Matteau, C, USA U-18 (USHL); Derrick Pouliot, D, Portland (Ouest); Griffin Reinhart, D, Edmonton (Ouest).

Panthers de la Floride (23e choix)

Lorsque le directeur général Dale Tallon a procédé à une vente de feu avant la date limite des échanges en 2011, on a pu croire que les Panthers allaient entreprendre un autre processus de reconstruction. Or il s’est avéré que Tallon avait d’autres idées en tête en s’accordant une bonne marge de manœuvre au niveau salarial pour revamper son équipe par des échanges et l’engagement de joueurs autonomes. L’arrivée d’un nouvel entraîneur, Kevin Dineen, et de solides performances de la part de joueurs auparavant considérés pour leur rôle de soutien a aussi aidé à propulser les Panthers en tête de leur division.

C’était un peu en avance sur le programme prévu même si les Panthers avaient estimé avoir une chance de bien faire si tout tombait en place. Cette équipe est appelée à devenir encore plus talentueuse au fil des années même si Tallon devait se faire moins actif.

Avoir stocké des choix de repêchage et avoir enfin bien sélectionné assurent un bel avenir aux Panthers.

Forces: Les Panthers ont tout simplement une des plus belles collections de jeunes espoirs dans la LNH avec des vedettes en puissance à chaque position: Jonathan Huberdeau à l’avant, Erik Gudbranson à la défense et Jacob Markstrom devant le filet. Il y a aussi de la profondeur avec les Dmitry Kulikov, Keaton Ellerby, Colby Robak et Alex Petrovic pour appuyer Gudbranson, et des jeunes comme Nick Bjugstad, Quinton Howden, Drew Shore, Vincent Trochek, Rocco Grimaldi et John McFarland pour suivre Huberdeau. Les Panthers sont quasiment trop riches en talent et Tallon pourrait se servir de quelques-uns de ces jeunes espoirs comme monnaie d’échange.

Faiblesses: Il n’y en a pas beaucoup, mais il manque peut-être un vrai défenseur à caractère offensif même si Gudbranson ou Kulikov pourraient le devenir. Aussi, aucun des sept ou huit principaux espoirs offensifs n’est un ailier gauche naturel, mais tous ne vont pas jouer au centre!

Besoins: Les Panthers ont repêché neuf fois parmi les 10 premiers au cours des 11 dernières saisons de sorte qu’ils ne sont pas habitués à sélectionner au 20e rang. Comme c’est un repêchage rempli de bons défenseurs, en dénicher un qui pourrait éventuellement aider offensivement ne serait pas une vilaine idée.

Choix possibles: Slater Koekkoek, D, Peterborough (Ontario); Brady Skjei, D, USA U-18 (USHL); Pontus Aberg, AG, Djurgardens (Suède).