Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Jarred Tinordi est prêt à entreprendre sa première saison professionnelle

samedi 2012-06-16 / 11:04 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Jarred Tinordi est prêt à entreprendre sa première saison professionnelle

BROSSARD - Tinordi est un nom de famille que les amateurs de hockey connaissent bien. Mark a joué pendant longtemps dans la LNH et il a été capitaine des North Stars du Minnesota.

Tout indique maintenant que son fils Jarred ne tardera pas à se faire un prénom avec le Canadien.

Premier choix de l'équipe (22e au total) lors de la séance de repêchage de 2010, Jarred Tinordi frappe à la porte de la LNH après avoir joué avec les Knights de London de la Ligue junior de l'Ontario au cours de la dernière saison.

Tinordi, un athlète de six pieds six pouces, 215 livres, est un des huit défenseurs parmi les 32 joueurs présent au camp de perfectionnement du Canadien qui se déroule au Complexe sportif de Brossard.

« Le meilleur conseil que m'a donné mon père, a raconté Tinordi, c'est de faire les choses simplement. Quand j'étais jeune, il n'hésitait jamais à me donner des conseils mais c'est moi, maintenant, qui lui demande. Ce n'est plus comme avant. Je ne suis plus un jeune ! »

Tinordi fait partie d'une cohorte de défenseurs prometteurs dans l'organisation du Canadien qui comprend notamment Nathan Beaulieu, le premier choix du CH en 2011, Morgan Ellis et Greg Pateryn.

Peu loquace mais déterminé, Tinordi se prépare intensément à sa première saison dans les rangs professionnels après avoir pris part à la finale de la Coupe Memorial, où les Knights ont subi une défaite crève-coeur en étant battus en prolongation par les Cataractes de Shawinigan en finale du tournoi.

« Ce fut difficile de perdre de la sorte », a-t-il rappelé, plutôt sèchement, préférant visiblement se concentrer sur la prochaine étape de sa carrière.

Comment envisage-t-il sa première saison professionnelle ?

« Ce sera difficile, je sais », a-t-il admis, laissant clairement entendre par la suite qu'il est prêt à relever le défi. « Chez les juniors, il y a des gars qui ont 15-16-17 ans. On n'affronte pas des adultes à tous les soirs. »

Tinordi entreprendra la prochaine saison avec les Bulldogs de Hamilton, où il profitera sûrement des conseils et de l'expérience de Sylvain Lefebvre, le nouvel entraîneur-chef du club-école du Canadien.

De plus, il aura la chance d'être suivi par Patrice Brisebois, qui a été nommé entraîneur responsable du développement des joueurs, et Martin Lapointe, le nouveau directeur du développement des joueurs chez le Canadien.

Lefebvre et Brisebois, deux anciens défenseurs de la LNH, totalisent 31 ans d'expérience dans la LNH.

« C'est très important. Ce sera formidable pour mon développement, a-t-il reconnu. Cet été, j'entends faire de mon mieux pour être bien préparé en vue de la ma première saison chez les professionnels. »

Comme Tinordi, Beaulieu a été un premier choix du Canadien, étant réclamé en première ronde au repêchage de 2011 (17e au total). Il est plus connu que Morgan Ellis (117e au repêchage de 2010), et sûrement plus que Greg Pateryn, un choix de cinquième ronde des Maple Leafs de Toronto en 2008 qui a été acquis par le Canadien dans l'échange de Mikhail Grabovski.

« J'arrive ici en passant un peu inaperçu, a admis Pateryn. Mais si je connais un bon camp et que je montre ce que je suis capable de faire, je pourrai me faire remarquer. »

Pateryn, qui aura bientôt 22 ans, a évolué avec les Wolverines du Michigan au hockey universitaire américain au cours des quatre dernières années.

« Mes quatre années à l'université m'ont permis de grandir, a-t-il dit. J'ai un peu plus d'expérience et je suis un peu plus robuste. »

Pateryn est le seul de ces quatre défenseurs qui n'a pas participé au dernier tournoi de la Coupe Memorial. Ellis a remporté les grands honneurs avec les Cataractes de Shawinigan.

« Ce fut une bonne expérience de terminer ma carrière junior de la sorte, a dit Ellis. Ça ne me fera pas de tort d'avoir ça dans mon curriculum vitae. »

Beaulieu, lui, a pris part au tournoi avec Sea Dogs, une équipe pilotée par Gerard Gallant, dont la nomination au poste d'adjoint de Michel Therrien a été confirmée vendredi matin. Il a passé les trois dernières saisons avec les Sea Dogs, remportant la Coupe Memorial en 2011.

Cette année, les Sea Dogs n'ont cependant pas atteint la finale.

« Nous avons eu de bonnes séries, n'ayant perdu qu'un match, mais nous étions fatigués à la Coupe Memorial et nous n'étions pas prêts, a expliqué Beaulieu. Nous avons commencé lentement et on a été incapable de s'en remettre.

« Mais nous avions gagné l'année précédente et ce fut un belle expérience. C'est une chose que je n'oublierai jamais», a conclu le défenseur de 19 ans.

 

La LNH sur Facebook